FRANCE // Un hôtel de charme à Lyon : l’hôtel Silky by HappyCulture

Bonjour à tous ! Aujourd’hui, je commence le récit de notre petit périple franco-suisse début mai 2017. Comme vous le savez peut-être, nous vivons au Canada depuis bientôt trois ans, mais un peu de notre cœur est resté dans notre pays d’origine : la France. Nous sommes déjà revenus trois fois au pays et même si nos envies dévorantes de voyage nous poussent à explorer les Amériques autant que possible, nous gardons toujours un peu de temps pour revenir nous ressourcer auprès de notre famille dans les Alpes.

Cette fois, nous avons aussi fait une petite pause à Lyon en arrivant. Aller à l’hôtel dans cette ville où on a vécu douze ans était une expérience inédite pour nous, et nous n’aurions pas pu trouver meilleur accueil qu’à l’hôtel Silky. En guise d’inauguration du récit de notre périple, je vous parle de cette jolie adresse en plein centre-ville.

Les vols transatlantiques du Canada à l’Europe ont tendance à être des vols de nuit : on décolle vers 21 heures, et décalage horaire oblige, on atterrit vers 11 heures le lendemain matin. Une nuit dans l’avion, ce n’est jamais reposant, et on avait donc plusieurs critères pour notre hôtel :

  • un lieu central
  • un établissement calme
  • et un lieu charmant, c’est encore mieux !

Nous avons trouvé notre bonheur avec l’hôtel Silky !

L’hôtel est situé sur la place Francisque Régaud, une place qu’on connaît bien puisqu’on avait nos petites habitudes au Virgin (un temple du manga à la place de l’actuel Zara) et que les terrasses de la place sont incroyablement agréables au printemps (c’est d’ailleurs une de mes adresses pour voir les cerisiers en fleurs à Lyon !). De là, toute la Presqu’Île et le Vieux Lyon sont accessibles à pied, de la place des Terreaux à la Bourse en passant par la place Bellecour : idéal pour nous qui n’avions pas envie de prendre le métro plus nécessaire.

L’accueil est très sympathique : nous avons affaire à Julien, le directeur, qui nous donne une chambre au quatrième étage, avec une vue superbe sur les belles façades de la rue du Président Édouard Herriot. L’établissement est un hôtel quatre étoiles et cela se voit et se ressent. Tout au long du séjour, le personnel s’est montré aux petits soins, nous offrant une bouteille d’eau par ci, un café par là. Regarde un peu l’accueil : on se sent pas bien, là ? L’espace n’est pas grand mais chaleureux, et j’adore la décoration sur le thème de la soie (Hôtel Silky… Tu comprends maintenant ?), avec de grosses bobines de fil, un lustre fait de quenouilles et de jolis tissus sous verre. Un clin d’œil au passé de Lyon, capitale mondiale de la soie sous Napoléon, dont vivaient les canuts de la Croix-Rousse.

L’hôtel appartient au réseau HappyCulture, un groupe de 21 hôtels où il fait bon séjourner avec des adresses dans toute la France. Le bonheur des clients n’est pas un vain mot avec des attentions qui vont du café offert au wifi gratuit jusqu’au prêt de parapluie… tout pour se sentir bien ! Le temps fort, c’est le Happy Time : tous les soirs sans exception, de 18 à 20 heures, les clients profitent d’un apéritif offert et à volonté à base de produits locaux ! Vins rouges, blancs, charcuterie, cornichons et petites tomates, le tout dégusté en terrasse par un temps très printanier pour nous qui sortions à peine de l’hiver canadien… On s’est régalés ce soir-là !

Pour arriver à la chambre au quatrième étage, on prend un ascenseur très lyonnais : juste la place pour deux personnes ! Si tu as beaucoup de bagages, il faudra peut-être plusieurs trajets… Dans la chambre, je me précipite à la fenêtre : mais quelle vue !

La déco est simple, avec de beaux meubles épurés. Nous étions dans une chambre double supérieure, avec une belle surface et surtout un lit immense ! Etienne était du genre plutôt grand, c’est toujours appréciable pour lui de ne pas avoir à se plier pour dormir. Nous avons dormi comme des bébés : était-ce le moelleux du lit, la double fenêtre qui nous protégeait du bruit de la ville ou la fatigue du vol de nuit… On s’est endormis à 20 h 30 !

Le lendemain matin, nous avons profité du petit-déjeuner sous forme de buffet. Il est servi au sous-sol, dans une salle qui semblait un peu petite – mais peut-être était-ce parce que nous sommes descendus à 9 heures, en pleine heure de pointe du petit-déj ! Frais comme des gardons après douze de sommeil, nous avions une faim de loup… Heureusement, on a vite été rassasiés grâce aux produits tous plus beaux les uns que les autres, surtout après un an et demi de sevrage (on n’était pas rentrés en France depuis 2015) : fromages locaux, confitures Bonne Maman, du vrai pain (j’ai des trémolos dans la voix en y repensant), des… des… des brisures de spéculoos à mettre dans le yaourt !  Une machine à faire du vrai jus d’orange ! On ne savait plus où donner de la tête !

 

Juste avant de repartir vers d’autres aventures, on a pris le café à la terrasse, parfaitement calme en ce samedi matin, juste avant l’ouverture des boutiques. Un vrai moment de détente.

La prochaine fois, je te raconterai notre visite dans le Vieux Lyon. À bientôt !

Infos pratiques

Hôtel Silky

2 Place Francisque Regaud, 69002 Lyon
Tél. : +33(0)4.78.37.17.17
www.hotel-silky.com

Accès : arrêt Cordeliers depuis le métro A (en provenance de Perrache ou Vaulx en Velin-La Soie) ou le trolley C3 (depuis la part-Dieu ou le Vieux Lyon)

Pour cette chronique, nous avons été les invités de l’hôtel Silky et les remercions. Les avis exprimés restent toutefois les nôtres !

Related Images

3 thoughts on “FRANCE // Un hôtel de charme à Lyon : l’hôtel Silky by HappyCulture

  1. Oh que ça du bien au moral de voir des photos de Lyon! Que cette ville me manque! Et ce Virgin aussi ! Je me souviens bien de la ruée le jour de sa fermeture quand ils ont bradé tout le magasin…
    Continue à me faire rêver avec Lyon, le coup de blues de l’expatrié risque de pointer le bout de son nez, mais au même temps c’est tellement un plaisir de voir des photos de lieux si familiers…

    1. Audrey

      On y était aussi, aux derniers instants de Virgin ! Quelle déception quand le magasin a fermé pour de bon…
      J’ai encore quelques photos en stock pour Lyon, et je suis loin d’avoir tout dit sur cette belle ville qui me manque à moi aussi. Elle reste la « ville idéale » à mes yeux, sans égale de par le monde !

  2. […] je vous invite à envisager d’y aller une prochaine édition, mais ne tardez pas : les hébergements sont pris d’assaut littéralement six mois à l’avance. Mais le spectacle en vaut très […]

Leave a Comment