ROYAUME-UNI // citizenM Tower of London, l’hôtel le plus tendance de Londres

Quand je voyage, ce n’est pas vraiment un secret, je cherche souvent à convaincre les hôtels de travailler avec mon blog : hôtels de charme ou capsules-hôtels (à venir !!), j’aime nouer des partenariats pour découvrir autre chose que mes chères auberges de jeunesse. Quand la chaîne d’hôtels citizenM a répondu favorablement à ma proposition, j’ai littéralement sauté de joie, car leur hôtel juste à côté de la tour de Londres hantait mes rêves depuis longtemps.

J’aimerais vraiment vous convaincre que tous les mots qui vont suivre viennent droit du cœur, car cet hôtel est sûrement l’un des meilleurs où je sois jamais allée. Je suis tout à fait consciente qu’un partenariat pipe les dés et qu’on peut avoir tendance à gommer des inconvénients au prétexte qu’on nous reçoit gracieusement. Je comprends très bien que pour vous, mes chers lecteurs, le doute soit permis sur ma sincérité si je ne cesse de m’extasier quand j’ai la chance d’être invitée. Mais ici, s’il y a un partenariat pour lequel vous pouvez me croire sur parole, c’était celui-ci. C’était GÉ-NIAL !!

citizenM tower of london technomades arpenter le chemin blog

La chaîne citizenM est présente dans plusieurs villes comme Amsterdam, Paris, New York ou Taipei… À Londres, trois adresses : Bankside sur la rive sud de la Tamise, Shoreditch dans un quartier ultra-hipster ou Tower of London avec sa vue phénoménale. Juste à la sortie du métro Tower Hill, l’hôtel a un emplacement de dingue : une façade donne sur le Shard, l’autre sur la tour de Londres et Tower Bridge, rien que ça !

Dès l’entrée, le ton est donné : dans cet hôtel, on ne vient pas que pour dormir. Les immenses canapés et les murs recouverts de livres, d’art bien british entre gardes royaux et Robbie Williams, d’objets de déco décalée sont une invitation à la papote, bien calés contre un coussin Union Jack moelleux ou au bar qu’on aperçoit derrière les bornes d’enregistrement.

Les bornes d’enregistrement, vous dites ? Étonnant, non ? Ici, la prise de la clé (numérique, comme il se doit) est automatique. On saisit son code de réservation sur la borne, on valide sa clé magnétique et tout est fini en trois minutes chrono. On nous propose même le choix entre plusieurs vues : Trinity Square avec le Shard et Trinity House, cour extérieure ou cour intérieure. Pas sur la tour de Londres, j’étais un peu déçue, mais il fallait s’y attendre ! Si vous avez le choix, prenez, dans l’ordre, la vue sur Tower of London (évidemment !!), Trinity Square, la cour extérieure ou la cour intérieure.

citizenM tower of london chambre arpenter le chemin 2

citizenM tower of london vue shard arpenter le chemin

Pas mal comme vue dès le matin, non ?

citizenM est une chaîne qui se veut fraîche, connectée et décalée, ciblant les technomades avec un certain budget. Ce n’est pas un hôtel familial mais un hôtel d’adultes, qui n’accueille que deux personnes par chambre. Tout le monde a droit à un lit king et à un accueil personnalisé avec son nom sur la télé (rien de tel pour se sentir VIP !). Pour la touche décalée, une peluche géante qu’on pouvait apparemment emporter (l’étiquette disait « take me with you » ! – je me suis contentée de dormir avec), des prises britanniques, européennes, américaines pour les voyageurs en mal d’adaptateur, une cabine de douche qui change de couleur ou encore un iPad pour contrôler les rideaux et l’éclairage. Connectés, on a dit !

citizenM tower of London chambre Arpenter le chemin blog

citizenM tower of london chambre lit

En solo, la petite chambre avait une taille parfaite, mais à deux, nous nous serions peut-être un peu marchés dessus. C’est là qu’intervient le reste de l’hôtel. Tout est fait pour nous inviter à sortir de la chambre : les gros canapés de l’entrée, les immenses tables du rez-de-chaussée, avec leurs ordinateurs et leurs prises à gogo.

citizenM tower of london digital nomads arpenter le chemin blog

citizenM tower of london lobby 2

citizenM tower of London deco Arpenter le chemin blog

Les deux derniers étages sont la cerise sur le gâteau de l’hôtel. On y trouve societyM, espaces de réunion à louer dans un décor inoubliable, et encore et toujours des tables pour travailler ; quand aux murs, ils sont recouverts de bibliothèques remplies à craquer de vieux classiques en français (vous savez, les vieux Zola qu’on a tous étudiés ? Ceux-là même).

Je m’y suis installée pour travailler, mais honnêtement, j’avais plus envie de me perdre dans une contemplation bienheureuse de la skyline londonienne que de bûcher d’arrache-pied. Après avoir décidé que je ne profiterai pas tous les jours d’une telle vue, je me suis tournée vers cloudM, le bar exclusif de l’hôtel. Le personnel était aux petits soins et j’ai pu commander un mocktail à ma sauce, que le barman a réalisé sans sourciller. Alors que Londres transpirait sous une vague de chaleur avec 27°C en plein mois d’avril, la terrasse était parfaite pour apprécier le soleil couchant avec un petit vent frais d’altitude, et j’ai levé mon verre à la santé de la reine qui s’apprêtait à souffler ses 92 bougies (et du royal baby né juste après mon départ !).

citizenM tower of london vue tamise

citizenM tower of london gherkin

citizenM tower of london tower bridge vue arpenter le chemin

citizenM tower of London Arpenter le chemin blog

Malgré tout, autant vous dire qu’après une nuit blanche dans l’avion et une journée bien remplie à travailler et visiter Londres, je n’ai pas fait longtemps cédé aux sirènes du bar, qui passe en mode lounge une fois le soir venu. Je suis bien vite rentrée dans ma chambre pour m’endormir comme une masse dans mon lit king size, la peluche dans les bras. Après 12 heures de sommeil, j’ai émergée fraîche comme un gardon le lendemain, prête à en découdre avec le petit-déjeuner.

Le petit-déjeuner est en supplément et même si j’ai pu en profiter gracieusement, je trouve son prix un poil exagéré compte tenu du tarif de la chambre (voir informations plus bas). Mais si vous craquez pour le buffet, sachez toutefois que vous aurez un beau choix de viennoiseries, muesli, fruits et même des plats chauds pour un petit-déjeuner à l’anglaise. Le rez-de-chaussée est tellement grand que j’ai pu me trouver un coin en retrait pour m’installer avec un thé pour travailler une fois mon plateau avalé.

citizenM tower of London petit-dejeuner Arpenter le chemin blog

Encore mieux : après avoir rendu la clé, pour le prix d’un thé, je suis restée dans le lobby toute la matinée pour profiter autant que possible des belles installations. Quand on travaille en voyageant, c’est un peu la loterie pour trouver un endroit convenable (accès aux prises, wifi fiable, pas trop de bruit) et ici, j’étais aux anges. Même sans aller à l’hôtel, je suis sûre que vous pouvez accéder au café la journée.

Infos pratiques

  • citizenM Tower of London, 40 Trinity Square, Londres EC 3N 4DJ
  • Accès par le métro Tower Hill (ligne District et Circle) : une fois sur Trinity Square, inutile d’aller plus loin, c’est littéralement la porte à côté
  • chambres pour 2 personnes maximum (pas de lit bébé/d’appoint) de 89 à 260 £ (100/295 € ou 175/460 CAD)
  • compris avec la chambre : lit king, baie vitrée, tous les films, douche tropicale et wifi performant
  • Petit-déjeuner pour 14 £ (16 € ou 24 CAD… hé oui… c’est Londres !!)

Réservez votre séjour chez CitizenM Tower of London en ligne

Comme indiqué au début de l’article, j’ai eu la chance d’être invitée à passer une nuit au citizenM Tower of London en avril 2018. Mes opinions restent toutefois 100 % les miennes. Ce billet contient un lien affilié : en réservant par ce lien, vous me donnez un coup de pouce financier qui soutient mes efforts avec blog. Merci !

Si cette chronique vous a plu, n’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest 🙂

citizenM Tower of London Arpenter le chemin Pinterest v2 citizenM Tower of London Arpenter le chemin Pinterest

Related posts

3 thoughts on “ROYAUME-UNI // citizenM Tower of London, l’hôtel le plus tendance de Londres”

  1. Ç’a l’air vraiment top comme hôtel! Je le garde en mémoire si je passe à Londres!

    1. Audrey

      Il ne sera pas aussi reposant que ta roulotte mais mamma mia, quelle déco, et quelle vue !!

  2. […] dû rogner sur mes heures de visite à Londres, même si le temps passé à travailler à l’hôtel était loin d’être […]

Leave a Comment