FRANCE // Lyon insolite et secrète

Après vous avoir fait découvert le Lyon incontournable, le Lyon de la fête des Lumières, le Lyon médiéval et mes endroits secrets à Lyon, je récidive sur le thème des endroits qui sortent des sentiers battus dans la capitale des Gaules. Dans une ville aussi grande et belle, les recoins et les chemins de traverse sont légion. Si vous connaissez déjà bien Lyon, voici quelques pépites pour voir une autre facette de la ville : Lyon insolite, petit florilège d’endroits inattendus et charmants, étranges et déroutants. Un florilège d’endroits selon mes goûts, qui mêlent vieilles pierres, livres et jolies fleurs avec rien qu’une petite pointe d’étrange et de macabre. Je n’ai jamais dit que j’avais des goûts cohérents, hein ?

terrasses perrache lyon endroits secrets

Les terrasses de Perrache

La gare de Perrache, c’est n’est pas un endroit très folichon, je pense qu’on est tous d’accord. Cette plateforme multimodale d’un autre âge, avec ses couloirs en carrelage de WC et ses dealers qui officient allègrement derrière les panneaux publicitaires une fois la nuit tombée… Pourtant, on y trouve un endroit d’une poésie insoupçonnée : les terrasses de Perrache.

Pour les trouver, armez-vous de patience. Depuis le tram ou la place Carnot, trouvez le hall avec le marchand de journaux, avant les escalators qui mènent à la gare proprement dite. Montez au premier étage et levez le nez pour trouver les panneaux qui indiquent “jardins”. De là, c’est une suite de tâtonnements, escaliers, portes fermées et, je l’espère pour vous, enfin la porte de la liberté : celle qui vous mènera aux terrasses de Perrache. Elles sont deux, côté nord et côté sud, sans passage pour les relier à ma connaissance (il faut tout redescendre pour passer de l’une à l’autre, ô joie).

En haut, un toit végétalisé. Des fleurs. Des bancs. Un hôtel à insectes. Une vue insolite sur Fourvière, l’hôtel Perrache qu’on dit hanté. Quelques rares personnes sont ici pour fumer une cigarette ou prendre une pause sur les bancs au soleil. Hormis l’inévitable bruit de la circulation, on est plutôt bien. Saviez-vous que c’est ici que fut installé le premier toit végétalisé dépolluant au monde en 2007 ? J’ai toujours dit que Lyon était à la pointe (on a eu les Vélov avant les Vélib, là !)

Deuxième étage du centre d’échanges de Perrache. Accès gratuit, ouvert tous les jours de 6 h 30 à 18 h 30

terrasses perrache lyon insolite blog voyage arpenter le chemin

Vue sur la place Carnot depuis la terrasse sud

terrasses perrache lieux insolites lyon

En haut, vue sur l’hôtel Perrache, qu’on dit hanté (je ne suis pas allée vérifier !)

La cour du musée des Beaux-Arts

Depuis la place des Terreaux, un grand bâtiment se dresse sur la droite de la place quand on regarde l’hôtel de ville : le palais Saint-Pierre. Que son qualificatif de palais ne vous trompe pas : historiquement, il s’agit d’une abbaye. Aussi étonnant que cela puisse paraître devant sa façade reconstruite au XVIIe siècle, l’abbaye de Saint-Pierre-les-Nonnains accueillait des moniales bénédictines dès le Xe siècle. Aujourd’hui, c’est le musée des Beaux-Arts de Lyon. Si comme moi, vous préférez battre le pavé au lieu d’arpenter les galeries, vous n’aurez peut-être pas l’idée de pénétrer dans la cour intérieure, d’autant moins qu’un garde vérifie désormais les sacs à l’entrée et rend la manœuvre assez fastidieuse.

Mais lancez-vous et entrez dans un petit havre de paix à deux pas de l’une des places les plus visitées et animées de la ville. Au printemps, les arbres en fleurs n’ont pour compagnie que quelques personnes dans le secret, venues chercher un peu de calme le temps d’une pause déjeuner. L’après-midi à l’ombre, on vient s’y installer pour lire et apprécier le calme de ce jardin entouré d’art. Quand j’habitais à Lyon, je ne compte plus les après-midi que j’ai passé ici simplement à lire au calme…

Musée des Beaux-Arts, place des Terreaux, 69001 Lyon

cour musee beaux-arts lyon place terreaux endroits insolites

lyon place terreaux jardin musee beaux-arts

La librairie Le Bal des Ardents

Facile de passer à côté de cette librairie dans une petite rue entre l’hôtel de ville et Cordeliers. La rue est jolie mais pas forcément commerçante, dans un quartier un peu sous le radar des touristes. Mais je vous mets au défi de ne pas avoir envie d’entrer en voyant cette arche de livres, ces voûtes qui se dessinent à l’intérieur, la promesse d’une vraie librairie indépendante : le Bal des Ardents.

Jusqu’en 2003, on trouvait à cette adresse une librairie érotique, et allez savoir pourquoi, j’ai mis longtemps à comprendre que ce n’était plus le cas. Maintenant, c’est une librairie généraliste, malgré tout assez pointue pour qu’on y trouve d’excellents romans graphiques, de superbes livres sur le graphisme et même des estampes. Et oui, aussi des ouvrages érotiques. J’adore l’ambiance livres et vieilles pierres, qui me donne l’impression que les bonnes librairies sont éternelles.

Le Bal des Ardents, 17 rue Neuve, 69001 Lyon

librairie bal des ardents lyon insolite erotique lieux secrets blog voyage

librairie bal des ardents lyon

La cour de la Tour Rose

La Tour Rose n’est pas exactement un secret (elle est classé au patrimoine mondial, quand même !), mais je ne résiste pas à l’envie de l’inclure ici, ne serait-ce que pour vous parler de quelques recoins de sa cour. On entre dans la Maison du Crible au 16 rue du Boeuf. Vous pensez qu’il n’y a rien à voir en passant la tête par la porte ? C’est normal : à Lyon, on préfère des façades sobres et des intérieurs éblouissants. Il faut aller au bout de la cour, se retourner lentement et laisser place à la surprise : un escalier-belvédère à vis, rose de surcroît, comme on a peu l’occasion d’en voir (quelle ne fut pas ma surprise d’en retrouver un à Neuchâtel, en Suisse !).

L’endroit est l’un des plus visités du Vieux Lyon (un secret en mousse, je vous disais), mais la plupart des visiteurs débarquent crânement, prennent leur photo et repartent aussi vite qu’ils sont venus. Pourquoi ne pas observer un peu les détails ? Avez-vous remarqué la belle porte au fond à droite de la cour ? Elle est estampillé Institut des Sciences Clavologiques. Cet institut, dit de “l’ordre du clou”, y pratique la pataphysique selon la Plaisante Sagesse Lyonnaise, avec pour devise “Ne rien prendre au sérieux, à commencer par soi-même”. Et pourquoi ne pas aller faire un tour dans la boutique de photo sur la gauche ? Ou tout simplement observer cette merveille architecturale toute de rose vêtue ?

tour rose lyon secret institut clavologie

visiter vieux lyon tour rose escapade citytrip

La fameuse Tour Rose. Mes excuses pour la météo moisie pendant ma visite.

Quelques boutiques insolites et étranges

Toujours dans le Vieux Lyon, une autre surprise dans une traboule : la boutique Mandragore (52 rue Saint-Jean, 69005 Lyon). Repaire de tous les passionnés du Moyen-Âge, rôlistes, amateurs d’arts martiaux historiques européens et autres fées et créatures de la nuit, c’est la boutique pour trouver hauberts, hydromel, ambroisie, diadèmes et autres artefacts médiévaux. Du côté de la place des Terreaux, une boutique sur l’univers Harry Potter propose des objets de déco plus axés sur le joliment étrange et morbide que sur les films ou les personnages : pour trouver des crânes façon phrénologie ou des vases en cœur anatomique, c’est chez Hélias Frogg (20 rue Lanterne, 69001 Lyon) que ça se passe. Pour le coup d’œil, j’adore la boutique Presqu’Île Fleurs : ce n’est pas tous les jours qu’on voit un fleuriste dans les arcs brisés d’une église gothique ! Sauf si on habite près du 44 rue du Président Édouard Herriot dans le deuxième arrondissement ! Je serais curieuse de savoir quelle partie de l’église cette boutique a investi. Si quelqu’un le sait ? Le presbytère peut-être ?

vieux lyon voyage escapadeDe gauche à droite : Mandragore, Presqu’Île Fleurs et Hélias Frogg

Autres lieux insolites à Lyon

  • Pour faire encore plus insolite, je vous suggère l’ossuaire des Brotteaux. Je n’ai pas eu le temps d’y aller, mais Marie de la Lune Mauve décrit l’expérience avec précision dans son billet intitulé Ossuaire, occultisme et poisons à Lyon. À voir si vous aimez les expériences comme les Catacombes de Paris.
  • Un jour, j’aurai le temps d’aller au jardin Rosa Mir, je l’aurai ! En attendant, vous pouvez en lire plus au sujet de ce jardin minéral dans le billet d’Alexandra d’Itinera Magica sur les plus belles vues de Lyon.
  • La Sorcière du Vieux Lyon offre des visites guidées à thème (je vous laisse deviner lesquels) dans la partie la plus magique de la ville.
  • Enfin, le Musée Testut Latarjet d’anatomie et d’histoire médicale propose des collections d’anatomie (entendre par là : des humains entiers ou non dans des bocaux), mais il faut aller jusqu’à Rilleux et réserver sa visite lors de l’unique créneau d’ouverture au public le samedi. Plus d’infos ici.

facades lyonnaises architecture

Belles façades lyonnaises dans le deuxième arrondissement

Bon plan à Lyon

La Lyon City Card vous donne accès à plus de vingt musées et activités : le musée des Beaux-Arts, le musée des Confluences, les théâtres antiques… sans oublier des réductions pour l’opéra ou des visites guidées. Vous pouvez l’acheter en suivant ce lien.

Où manger à Lyon

  • Pour une occasion, le restaurant de la Tour Rose propose un brunch tous les dimanches dans un cadre exceptionnel : une cour lyonnaise traditionnelle sous verrière. 22 rue du Bœuf, 69005 Lyon (rien à voir avec la bouffe, mais le spa est très bien aussi !!)
  • Rien de très mystérieux, mais voici une adresse insolite : un excellent café qui sert des plats bios et végétariens en plein milieu de l’unique librairie consacrée au voyage à Lyon : la librairie Raconte-moi la Terre, 14 rue du Plat 69002 Lyon
  • Comme dans les années 1950 : le café-épicerie la Limonade de Marinette nous replonge voilà 70 ans en arrière. Ambiance surannée garantie…

Où dormir à Lyon

  • Hôtel Silky by Happyculture, place Francisque Régaud dans le 2ème arrondissement. Voir ma chronique complète ici.
  • Hôtel des facultés, 104 rue Sébastien Gryphe, 69007. Un petit hôtel tout simple, où on trouve des chambres simples avec sanitaires partagés pour un prix modique (à partir de 40 € la chambre simple). À deux pas des trams T1 et T2 et du métro C, en pleine Guillotière, d’où on accède facilement à la Presqu’Île à pied .
  • Hôtel Première Classe, 75 boulevard Vivier Merle, 69003. Un hôtel d’affaires classique, propre et silencieux, à 500 mètres de la gare Part-Dieu. Pas charmant mais pratique si vous devez prendre le train ou, comme moi, avez un avion relativement tôt sans avoir les moyens de vous payer un hôtel à l’aéroport. À partir de 65 €/chambre double.
  • J’ai aussi repéré, sans les avoir essayés : l’hôtel Taggât, Au Patio Morand et Okko Pont Lafayette dans le sixième arrondissement (hôtels-boutiques), l’hôtel du Simplon dans le deuxième arrondissement (hôtel tout simple) ou les auberges de jeunesse Slo Living et Away Hostel & Coffee Shop.

que faire lyon week-end escapade endroits gothiques insolites (1)

Quelques portes et bas-reliefs incroyables à Lyon

Oh, au fait. Si vous cherchez des lieux échangistes à Lyon, voire des lieux intimes à Lyon, sachez que ceci n’est toujours pas le bon blog (et vous êtes nombreux à les chercher, je vois les requêtes qui vous amènent ici !) (du moment que tout le monde est consentant, personne ne juge) (j’en parle juste pour placer ces mots-clés très recherchés) (mes excuses).

Par contre, si vous aimez les lieux insolites et secrets, je peux vous aiguiller vers les éditions Jonglez, qui publient de très beaux guides touristiques hors des sentiers battus, auquel le titre de ce billet rend hommage. J’ai notamment collaboré à la traduction de Londres : bars et restos secrets, New York insolite et secrète (2018) et Soul of Los Angeles (2019).

Et vous, connaissez-vous d’autres endroits insolites à Lyon ? Avez-vous déjà visités ceux que je conseille ? Racontez-moi tout dans les commentaires ! Oyez, oyez. Ce billet contient des liens affiliés.

lieux secrets voyage lyon france lieux inattendus insolites secrets lyon france

Related posts

11 thoughts on “FRANCE // Lyon insolite et secrète”

  1. Itinera Magica

    Merci beaucoup pour la mention <3 J'ai adoré cet article et noté plein d'endroits que je ne connais absolument pas. Merci pour ces magnifiques suggestions ! J'adore Lyon…

    1. Audrey

      Merci à toi Alexandra 🙂 J’espère que tu auras l’occasion de les visiter une prochaine fois à Lyon.

  2. Merci pour ses lieux insolites, je connaissais déjà la tour rose et la superbe boutique Mandragore. S’il y a des amateurs de jeux de sociétés, je vous propose la boutique Archi Chouette, au 3 place du Griffon ! Les terrasses sont très fleuris, et la cour du musée des Beaux-Arts à l’air si paisible, ça donne envie ! 🙂

    1. Audrey

      Merci pour ton conseil Anne ! Je suis sûre qu’il y a des amateurs de jeux de société par ici 🙂

  3. Coucou Audrey ! Merci beaucoup d’avoir inclus un lien vers mon billet lyonnais, je ne suis pas peu fière ! En effet, l’ossuaire des Brotteaux est un des lieux un peu bizarres de Lyon (avec une histoire bien chargée), et c’est un peu compliqué pour réussir à le visiter. Néanmoins, j’étais ravie de le voir enfin avec mon amie Marie (oui, Marie et Marie !). Niveau boutiques insolites, il y a aussi la boutique Cam Le Mac, une sorte de cabinet de curiosités, ainsi que Bonnes Sœurs (avec de magnifiques ex-votos).

    Quant au jardin Rosa Mir, ouiii il est resté longtemps fermé, et j’ai eu plaisir à le découvrir lors de sa réouverture. J’ai plein de photos qui attendent que je prenne le temps de m’en occuper…

    Lyon est vraiment une ville très cool ! Avais-tu eu le temps de visiter le cimetière de Loyasse ?

    1. Audrey

      J’ai hâte de voir ton compte-rendu du jardin Rosa Mir ! Merci pour les boutiques insolites 🙂
      Je ne suis jamais allée au cimetière de Loyasse ! Je le mets sur ma liste pour une prochaine venue. Et dire que j’ai eu le cimetière de la Guill sous mes fenêtres pendant trois ans et que je n’y même jamais allée… J’ai du retard à rattraper !

  4. La cour du Musée des Beaux Arts est sûrement un de mes endroits préférés de Lyon (avec la Basilique de Fourviere, loin d’être un insolite). J’ai découvert par internet les jardins suspendus de Perrache mais je n’ai pas encore pris le temps d’y aller. Très chouette article, j’espère qu’on pourra se voir à ton prochain passage lyonnais pour partir en balade ensemble 🙂

    1. Audrey

      Avec grand plaisir ! Je t’invite à aller à Perrache la prochaine fois que tu seras dans les parages. LA cour du Musée des Beaux-Arts est si paisible <3

  5. Super cet article sur Lyon et en plus je découvre qu’il y a toute une série 🙂
    Ca va nous servir pour notre prochain weekend à Lyon… On connait déjà un peu, mais les petits conseils sur les endroits insolites sont bons à prendre !
    Amélie

    1. Audrey

      Douze ans passés à Lyon, ça laisse forcément des traces… et puis c’était douze années heureuses. J’espère que vous aurez plaisir à (re)découvrir la ville !

  6. […] grâce aux bonnes adresses lyonnaises d’Audrey, j’ai appris que le musée d’anatomie Testut Latarjet a enfin rouvert ses portes ! […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.