NOUVEAU-BRUNSWICK // Journée paisible à Hampton

De l’aveu des Hamptoniens eux-mêmes, le sujet principal à Hampton, ce n’est pas la pluie et le beau temps. Ici, point de palabres sur la canicule, le froid, la pluie, le beau temps, la neige (dans cet ordre-là). Non, le sujet de conversation préféré des Hamptoniens, c’est le plaisir qu’ils ont à vivre à Hampton. et ce n’est pas peu dire dans une province où la météo surpasse même le hockey sur toutes les lèvres.

Et après une journée passée dans cette petite localité à une heure de Moncton et Fredericton et seulement 20 minutes de Saint-Jean, je dispose de quelques solides éléments pour mieux comprendre le contentement qui règne à Hampton.

On dit que pour atteindre et surtout retenir le bonheur (qui est un chemin qu’on arpente, je le rappelle…), plusieurs ingrédients participent à la recette du bonheur : une histoire, de la créativité, de la simplicité, un tissu social, de la gratitude. J’en retrouve plusieurs à Hampton.

Hampton côté histoire

Fondée en 1784 par des Loyalistes britanniques sur les rives de la rivière Kennebecasis, affluent du fleuve Saint-Jean, Hampton dégage encore quelque chose de traditionnel. Lors de mon arrivée sous une pluie anthracite, le petit centre-ville a des airs de Salem et on s’attend à voir débarquer le cavalier sans tête. Atmosphère qui me ravit, friande que je suis des brumes de l’imaginaire et des sorcières à la sauce Nouvelle-Angleterre. L’hôtel de ville se dresse tel le manoir des Addams et la prison historique, située dans le Musée de Kings County, a beau être désormais être lumineuse, on n’en imagine pas moins qu’Hampton aura eu son côté sombre. Pour autant, rares sont les localités au Nouveau-Brunswick à posséder autant de liens avec leur histoire et même si je ne suis pas friande de musées en général, avoir la possibilité de remonter le temps de cette bourgade était une chance.

Hampton hotel de ville escapade voyage Moncton NB

Kings County Museum Hampton NB

Kings County Museum, 27 Centennial Road, ouvert tous les jours de 9 h à 16 h 30, sauf le dimanche et le lundi.

Hampton côté créativité

Les cadres idylliques sont souvent propices au foisonnement de l’esprit et Hampton ne fait pas exception. Entre ses oeuvres publiques et les ateliers d’artisans, on peut trouver de quoi stimuler son imagination au gré d’une promenade artistique.

Chez Barn in Bloomfield, à quelques kilomètres du centre-ville, Brent Rourke fabrique meubles et objets de décoration en bois, dont les célèbres « shaker boxes » qu’il vend jusqu’au Japon… Ces boîtes ovales sont en bois de cerisier ou d’ovale, et malgré la visite de l’atelier qui semble suggérer qu’elles sont de construction enfantine, laissez-moi vous le dire… Non.

Je le sais : j’ai essayé. Brent a été assez gentil pour me proposer d’essayer de réaliser un couvercle à partir de morceaux de bois humides. Facile : quand c’est lui qui montre l’exemple, il plie ici, tourne là, plante un clou et hop, ça fait un beau couvercle.

Quand c’est moi… Je plie ici, ça ripe, je replie, je tire la langue, je fronce le sourcil, je plie, je plie… et me voilà avec deux morceaux de bois au lieu d’un. Oups. Trop plié. Brent a eu la grâce d’attribuer cette mésaventure au matériel défectueux même si nous savons tous très bien que le problème venait de l’apprentie non qualifiée (moi). Mais si vous avez toujours rêvé de réaliser votre propre shaker box, c’est possible, car Brent donne des ateliers.

Barn in Bloomfield shaker boxes Hampton NB

The Barn in Bloomfield, 569 route 121, Bloomfield. Ouvert du lundi au samedi de 10 h à 16 h de juin à septembre, du mercredi au vendredi de 10 h à 16 le reste de l’année.

Hampton côté local

J’ai adoré Kredl’s Corner Market, qui comme son nom ne le laisse pas supposer, n’a rien d’un petit marché du coin.C’est une véritable épicerie, un lieu tout-en-un comme on en trouve souvent dans les petits villages. Autant fleuriste, maraîcher, boucherie, pâtisserie… c’est un lieu central pour la communauté et on vient de loin pour y acheter ses fruits et ses légumes locaux, du pain et des pâtisseries divines – goûtez un peu au brownie à la patate douce ! Les slogans en haut des rayons – Eat Local ! Eat Fresh ! – ne sont pas des vœux pieux : le propriétaire espère devenir 100 % local et 100 % sans gluten à l’avenir, donne ses surplus de récoltes aux banques alimentaires et indique si ses produits sont cultivés avec ou sans pesticides. J’aime le fait que les récoltes cultivées avec pesticides aient aussi droit à leur mention sur l’emballage !

Kredl’s Corner Market, 1171 rue Main. Ouvert de 9 h à 21 h.

Kredl's Corner MArket HAmpton NB

Hampton côté simplicité

Ici, pas de chichis ! On vient à Hampton pour retrouver des plaisirs simples. Prendre le temps de savourer un café, faire du kayak sur la rivière Kennebecasis. Pour ma part, j’ai opté pour le bateau à fond plat de Zelda (oui, c’est son vrai nom !). Avec son moteur électrique, il est presque silencieux et nous permet de glisser sans bruit sur le fleuve tranquille. Difficile d’imaginer que quelques semaines plus tôt, le cours d’eau était d’un monstre torrentiel qui a submergé une bonne partie de la vallée lors de terribles inondations. Le jour de ma visite, c’était un cours d’eau docile et paisible, sur lequel on s’imagine sans mal passer une après-midi ensoleillée, loin du stress du monde, à savourer l’eau qui coule sous nos yeux et à se dire, tel un Hamptonien de pur souche, qu’on est bien, quand même.

Zelda river adventure kennebecasis hampton NB

Zelda s’approche un peu de la rive et quelle surprise : un aigle surgit pour se poser sur un nid où sont cachés deux petits, nous explique-t-elle. Un autre aigle se pose et nous restons à les contempler de longs moments. Quelle chance ! Leur nid est de toute évidence fait de main d’humain, mais notre passage simultané à notre arrivée est un heureux hasard.

aigle zelda river adventure hampton nouveau-brunswick

Kennebecasis Hampton NB Moncton

Zelda’s River Adventure, sur réservation de juin à octobre, plus d’informations ici

Hampton côté bienveillance

L’un des enfants du pays les plus visibles de Hampton est John Peter Humphrey. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais c’est grâce à lui que nous bénéficions de droits universels. Premier directeur de la division des droits de l’homme des Nations Unies de 1946 à 1966, il fonda aussi Amnesty International Canada. Grand homme de la paix dans le monde, c’est lui a rédigé la version préliminaire de la Déclaration des droits de l’homme. Une statue lui rend hommage devant l’hôtel de ville et reprend quelques mots de cette belle déclaration. Cela explique peut-être le caractère paisible de ce village riche d’histoire, attaché à la paix comme personne.

John Peters Humphrey Hampton NB statue

john Humphrey statue Hampton NB

Vous trouverez sans doute mes photos tristounettes et j’ai vraiment hésité à les publier telles quelles. Fallait-il retourner à Hampton pour reprendre les lieux en photo sous des atours plus pimpants ? Il est certain que j’ai envie d’y retourner pour apprécier la douceur de vivre qui émane du village sous un jour plus estival mais que voulez-vous… dans les Maritimes, la pluie fait partie du quotidien au printemps et repousser une activité à cause de la pluie, c’est prendre le risque de ne jamais la faire ! Une belle métaphore pour cette chronique… à trop vouloir des images parfaites, j’aurais risqué ne jamais la publier. On ne peut pas toujours voyager sous un grand soleil, et une piqûre de réalité ne fait pas de mal.

J’espère en tout cas vous avoir convaincu.e.s que Hampton fait une jolie excursion au départ de Moncton et malgré la présence de la belle Saint-Jean toute proche, elle vaut absolument une visite le temps d’une journée ou d’un week-end déconnecté. Où d’autre trouverez-vous des gens aussi heureux de faire du minigolf sous la pluie, je vous le demande ?!

Firefly Forest Hampton NB minigolf

C’est chez Firefly Forest que ça se passe ! Au 64 Robertson Road.

Et vous, êtes-vous déjà allé dans un petit village parfaitement méconnu et parfaitement charmant ? Peut-être avez-vous déjà fait le détour par Hampton… Je vous attends dans les commentaires !

Pour cette visite, j’ai été l’invitée de l’office du tourisme de Hampton et l’en remercie.

Related posts

3 thoughts on “NOUVEAU-BRUNSWICK // Journée paisible à Hampton”

  1. Tu m’as définitivement convaincue d’aller voir cette petite ville de plus près! Mission accomplie!

  2. Coucou,

    Tu as eu raison de publier les photos sous la pluie, ça fait partie de la vie locale aussi 🙂
    Je trouve cet endroit magnifique, bourré de charme et d’histoire ! Et cette « petite » épicerie a l’air très conviviale !

    Belle journée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    1. Audrey

      Merci Laura ! Des fois on a l’impression que les gens ne voyagent que sous le soleil tellement leurs photos sont radieuses 😉 Un peu de réalité ne fait pas de mal… La petite épicerie était clairement le haut lieu du village, et on m’a soufflé qu’on y vient même des villes voisines tellement les produits sont bons !

Leave a Comment