Road-trip américain : Antelope Canyon, Horseshoe Bend et le lac Powell

Bonjour à tous ! Voici un nouvel épisode de mon road-trip dans l’Ouest américain. Je vous avais laissé.e.s au Grand Canyon… je vous retrouve à Page, Arizona, une petite ville qui déborde d’attraits !

Pas grand monde ne connaît Page, ni vous ni moi ; pourtant, c’est le point d’accès de sites ultra-courus de tout séjour dans l’Ouest : Antelope Canyon, Horseshoe Bend, le lac Powell, voire Monument Valley qui n’est qu’à deux heures.

Antelope Canyon est sur ma liste de choses à faire dans ma vie depuis longtemps. Etienne connaissait vaguement, mais je n’ai eu qu’à lui montrer quelques photos pour le convaincre. Le canyon se divise en deux : Upper et Lower Canyon. Si les deux ne sont accessibles que sur visite guidée, Upper Canyon demande un transport en Jeep, ce qui sale la note assez vite : 52 $ la visite, contre 27 pour le Lower Canyon. À noter, les deux sites sont en terres Navajo, et il faut aussi compter 8 $ de frais d’entrée.

Pensant que nous allions être émerveillés dans tous les cas, nous avons choisi le Lower Canyon, et nous n’avons pas été déçus ! La visite dure environ 1 h 15 et nous emmène marcher dans une gorge parfois très étroite, aux jeux de lumières fascinants. Nous avons pris la visite de 10 h, ce qui était un peu tôt pour le mois de février : les rayons du soleil pénétraient à peine dans le canyon. Nous avons quand même vu quelques beaux rayons et n’avons pas souffert de la chaleur !

Il est assez difficile de vraiment prendre son temps pour les photos (si on y tient, mieux vaut prendre la visite photos, qui dure deux heures…) et il y a peu d’endroit où poser un trépied, mais voici quand même quelques clichés qui vous donneront une idée de l’atmosphère onirique des lieux…

_1230858 (2) _1230875 (2) _1230940 (2)

Après Antelope Canyon, direction Horseshoe Bend pour le déjeuner. Il n’y a pas d’établissement pour manger sur place, mais nous avions notre pique-nique. Horseshoe Bend, c’est une image connue dans le monde entier. Ce méandre du Colorado est probablement sur la moitié des affiches motivationnelles des bureaux de la planète, mais en arrivant au bord de cette falaise de 300 mètres de haut, on ne peut que se sentir pousser des ailes (métaphoriques)… ou se sentir tout petit, au choix. Les deux ne sont pas incompatibles.

Nous avons élu domicile sur un rocher façon Roi Lion pour dominer toute la scène, appréciant autant le spectacle du fleuve tranquille loin en bas que celui du ballet des badauds, des Asiatiques s’invitant à côté de nous pour leurs photos rigolotes à faire des cœurs de leurs bras, aux hipsters-blogueurs s’approchant toujours plus près du vide pour avoir LA photo que personne n’a. J’ai du détourner le regard à plusieurs reprises tant les gens s’approchaient du vide non sécurisé. Sérieusement les blogueurs, aucune chronique, aucune publi Instagram ne vaut de s’approcher aussi près d’une falaise !

_1230967 (2)_1230977 (2)

(rassurez-vous, il y avait encore 3 mètres avant le vide)

On a fini la journée sur les bords du Lac Powell, au calme et seuls au monde après le cirque de l’Antelope Canyon et de Horseshoe Bend. Depuis Page, il suffit de tourner à droite peu avant le barrage Glen, et de suivre la piste sur un ou deux kilomètres… On y trouve des accès au lac où il fera sûrement bon de se baigner par des températures plus chaudes, et des rochers fascinants : friables, blancs, ocre, empilés en crêpes ou en pancakes… Un endroit parfait où s’installer au calme pour lire (prévoir un coussin !) ou explorer les formations rocheuses. Attention : note bien ton trajet mentalement pour ne pas avoir à escalader des rochers pour retrouver le parking…
_1240049 (2) _1240057 (2) _1240068 (2)_1240028 (2)

Bon voyage

Depuis le Grand Canyon, prendre direction Cameron sur la 64 North. À Cameron (seul îlot de civilisation dans le désert), prendre la 89 North direction… Page.

Bonne nuit

Je promets que je ne suis pas sponsorisée par Best Western ! Mais puisqu’on a pris une carte de fidélité (la dixième nuit gratuite !), on s’en donne à cœur joie. Le Best Western normal (pas le BW Plus) de Page nous a tellement plu qu’on y est restés une nuit de plus que prévu. L’établissement est classieux et près de tout en voiture (à 2 minutes de fast-foods et d’un Walmart, 10 minutes d’Antelope Canyon, Horseshoe Bend et du lac Powell). Pour 60 $, nous avons eu une belle chambre à deux lits avec terrasse (l’une des seules de l’établissement), le petit-déjeuner buffet pour se stuffer la face, jacuzzi et la vue. LA VUE. Le meilleur rapport qualité-prix du voyage pour l’instant ! Demandez la chambre 101 si vous êtes dans les parages !

_1230847 (2)

Bon appétit

Nous commençons à fatiguer des pizzas et nous avons choisi Walmart pour nous faire des salades. Page compte plein de fast-foods et des restaurants mexicains, comme partout.

Et toi, tu es déjà venu à Page ? Tu as déjà pris des photos risquées ? Raconte-moi tout ça dans les commentaires !

 

Related Images

6 thoughts on “Road-trip américain : Antelope Canyon, Horseshoe Bend et le lac Powell

  1. Encore des photos qui font rêver, j’adore ! Très belle région !

    1. Audrey

      Merci Stéphanie ! Cela reste une de mes étapes préférées !

  2. […] ! Voici la suite de notre road-trip dans le désert. À Page, après le spectacle sublime d’Antelope Canyon, nous avons dû prendre une décision difficile : aller ou non à Monument Valley. À deux heures […]

  3. Superbe ! et pour info l’été il y a tellement de bateau sur le lac powell (en tout cas le weekend que nous y avons passé) que ça ne donne pas trop envie de s’y baigner :s Vous n’avez pas eu envie d’aller faire un tour du côté de Monument Valley?

    1. Audrey

      Réponse dans la chronique suivante, mais en bref : on devait faire un choix, et on a choisi Bryce Canyon ! Après, j’ai aussi privilégié Bryce de peur que Monument Valley ne soit qu’un grand complexe touristique où il n’y aurait pas forcément de randonnées, juste une belle vue (parfait si c’est sur un trajet, mais de là à faire un grand détour)…
      Au Lac Powell les bateaux étaient tous au sec, mais l’eau était quand même un peu froide 😉

  4. […] Antelope Canyon est un lieu d’une magie éthérée, certes envahi de touristes mais unique au monde. Est-ce que je me souviens des courbes de la roche, de la texture du sable pétrifié, de la couleur de la lumière ? Non : je me souviens d’avoir voulu à tout prix saisir cette magie et de n’avoir pu que laisser s’échapper le moment derrière mon écran. Je me souviens d’avoir pris des photos. Posé pour des photos. Regardé des photos. Été entourée de touristes prenant, posant, regardant des photos. Mais du lieu en soi, guère de souvenirs, hormis l’entrée dans la grotte… dans l’escalier où les photos étaient interdites. […]

Leave a Comment