ÉTATS-UNIS // Road-trip américain : Bryce Canyon sous la neige

Bonjour à tous ! Voici la suite de notre road-trip dans le désert. À Page, après le spectacle sublime d’Antelope Canyon, nous devons prendre une décision difficile : aller ou non à Monument Valley. À deux heures de Page, cela nous fait une jolie excursion d’une journée… mais nous y renonçons pour deux raisons :

  • nous voulons aller le lendemain au tirage au sort du vendredi, le dernier de la semaine, pour l’accès à l’ultra-photogénique Wave de Kanab (et pas du tout dans la direction de Monument Valley)
  • et une tempête se profile sur la région, nous obligeant à choisir entre Monument Valley et Bryce Canyon, qui serait par la suite inaccessible dans la neige avec notre petite Toyota Yaris (l’avenir et notre expérience de la neige au lac Tahoe nous donnera raison ! Affaire à suivre… ).

La loterie pour la Wave est un système assez spécial : seules vingt heureux élus peuvent accéder à ce site par jour. Dix permis sont accordés en ligne, et dix en personne la veille. Si en été, c’est la guerre, en hiver, les chances sont en notre faveur (#HungerGames). Il faut simplement se présenter entre 8 h 30 et 9 h à l’office du tourisme de Kanab, remplir un bulletin et assister au tirage au sort. Le garde fait comme au loto : des petites boules avec des numéros, et hop, on attend. Le tirage du vendredi donne encore plus de chances de gagner, puisqu’on tire les heureux gagnants du samedi, dimanche et lundi. Ce vendredi, nous étions environ 35 pour 30 places, frémissant d’espoir et d’inquiétude, le fessier tendu sur notre chaise en plastique, devant le regard goguenard du Ranger qui voit ça tous les jours.

Gros coup de chance : nous gagnons nos places pour le dimanche. Facile.

Gros coup de poisse : la tempête est passée par là, transformant la piste empoussiérée en toboggan aquatique parfaitement impracticable pour notre voiture. Une Toyota Yaris, si vous vous souvenez. Pas le genre de char qui passe allègrement dans les flaques rivières.

C’est ainsi que cette petite déception nous conduit à Bryce Canyon, resplendissant sous le soleil avec la tempête : après coup, pas de regrets, ni vis-à-vis de Monument Valley, ni de The Wave !

Comme dans chaque parc que nous traversons, notre réflexe est de nous arrêter au centre d’information pour demander où sont les plus jolis points de vue et des idées de randonnées pas trop difficiles. Comme nous voyageons léger, Etienne n’a que des baskets et moi, des bottes certes confortables mais avec lesquelles je peux tout au plus marcher une dizaine de kilomètres avant de demander grâce. Sans parler de leur étanchéité dégressive. Le Ranger nous a conseillé une randonnée qui part de Sunset Point, passe par Queen’s Garden et arrive à Sunrise Point, pour un peu moins de cinq kilomètres. Parfait !

Mais avant d’entamer la marche, il est temps de déjeuner… Pourquoi pas avec la vue ? Non, on la trouve sublime et on se régale sur notre banc, mais d’autres visiteurs… non ? Un jour, on vous racontera tous les touristes qu’on surprend en train de se prendre en photo devant… les poubelles, un sapin, le parking, dos tourné au paysage…

_1240110 (2)

C’est vrai que les hoodoos, ça va bien cinq minutes.

Au moment de commencer la randonnée, j’ai un doute. Le chemin est pentu, c’est un fait. Ce n’est pas à moi, brave Savoyarde, que cela devrait faire peur. En revanche, il est aussi glissant à cause de la neige ramollie au soleil, et on ne peut pas dire qu’il y ait beaucoup de rambardes de sécurité sur les 200 premiers mètres, les plus impressionnants.

On croise des gens en crampons, en raquettes, on doute encore, on essaie un peu, on plante bien les talons, on reste bien du côté de la pente et non du vide, et au bout de quelques centaines de mètres, le chemin se fait plus doux sous les pieds. Envolée, la peur de glisser ! On ne peut qu’admirer les hoodoos, la tête en arrière au milieu des roches, ébahis ici par une pépinière de bébés hoodoos, là par des piliers gigantesques.

Nous sommes presque seuls, le chemin est balisé, la randonnée est un vrai plaisir. L’un des meilleurs moments à ce stade du voyage. Le ciel d’orage offre une toile de fond parfaite au hoodoos ensoleillés.

_1240119 (2)

Paysage féerique des hoodoos sous ciel d’orage

Malgré ce que dit le plan, qui conseille de faire cette randonnée au départ de Sunrise Point, nous suivons les conseils du Ranger, qui nous a indiqué de partir de Sunset Point. Je ne peux que conseiller à mon tour cette direction, car la montée est bien plus douce dans ce sens, et on profite de la vue plongeante sur les plus grands hoodoos.
_1240126 (2)

_1240163 (2)

_1240171 (2)

Après la randonnée, nous ne résistons pas et poussons en voiture jusqu’à Inspiration Point. Grand bien nous en a pris : la vue est encore différente, avec une perspective bien plus grande et un magnifique soleil sur ciel de tempête ! À 15 h 30, nous plions bagage, juste à temps pour éviter la pluie et rentrer tranquillement à Kanab avant la nuit.

_1240182 (2)

Je ne m’en remets pas !

Un mot sur Kanab : contre toute attente, ce village ferait un excellent point de chute pour Bryce Canyon, le parc national de Zion, voire Page qui n’est à qu’à deux heures. La région a l’air de regorger de randonnées et de sites archéologiques, et le village en lui-même a de vrais petits commerces. C’est tout petit, mais c’est toujours mieux qu’un village à touristes avec deux motels et trois stations service comme le propose l’entrée du parc de Bryce Canyon.

Accéder au parc de Bryce Canyon

Depuis Kanab, prendre la 89 North, puis la 12 East direction Bryce Canyon City.

Où dormir à Kanab

Encore un Best Western : le Best Western Red Hills… Moins sympa que celui de Page, mais il fait l’affaire pour une nuit. Petit-déjeuner buffet inclus (et personne ne vérifie si on prend vingt deux bagels pour le déjeuner), jacuzzi de rigueur… Nous avons payé 80 $ HT pour un vendredi soir (tarifs de 2017).

Où manger à Kanab

Rocking V Café, 97 West Center St, Kanab. Une adresse qui change des fast-food : un authentique restau-café qui sert de vrais plats qui ne sont pas des frites, des burgers ou des pizzas : ça n’a pas de prix ! J’ai pris des gâteaux de polenta sur lit de quinoa et Etienne, le poulet masala. Les plats sont servis avec une soupe maison en entrée et du délicieux pain au romarin en accompagnement ! Pour environ 15 $ le plat, une excellente adresse !

Et vous, vous êtes déjà allé.es à Bryce Canyon ou à Kanab ? Vous avez aimé ? Je vous attends dans les commentaires ! Ce billet contient un lien affilié : votre réservation soutient mon blog, sans surcoût pour vous. Merci !

utah randonnee bryce canyon etats-unis blog voyage road-trip usa arpenter le cheminbryce canyon randonnee etats-unis utah blog voyage road-trip usa arpenter le cheminque faire bryce canyon randonnee etats-unis usa blog voyage utah arpenter le chemin

Related posts

7 thoughts on “ÉTATS-UNIS // Road-trip américain : Bryce Canyon sous la neige”

  1. Waw, c’est d’une incroyable beauté ! J’adore !

    1. Audrey

      Merci ! Ce lieu est magique 🙂

  2. haha j’ai ma réponse 🙂 En tout cas Bryce sous la neige n’a rien a envie à Bryce en été! Ca donne envie d’y retourner ! Et très bonne idée cet article sur les selfies n’importe où … cet été une petite dame a pris en photo le panneau parking à côté duquel nous étions stationnés. La stupidité de la scène m’a déclenché un bon éclat de rire, je crois qu’elle n’a pas apprécié 🙂

    1. Audrey

      C’est l’inverse pour moi : j’ai envie de voir à quoi ça ressemble en été ! Je sais qu’on faisait un grand circuit, ce qui implique de survoler beaucoup d’endroits, mais il y a plein de lieux où j’aurais pu passer plusieurs jours sans problème !
      Haha on devrait faire une compilation des touristes un peu idiots… sans oublier de s’inclure (on a aussi nos moments un peu crétins face à des sites superbes !)

  3. “Un jour, on vous racontera tous les touristes qu’on surprend en train de se prendre en photo devant… les poubelles, un sapin, le parking, dos tourné au paysage…”

    Je t’ai pas raconté il y a 2 semaines les premiers touristes de la saison sont arrivés à Sagres, et j’ai vu 2 nanas dos aux falaises, l’océan, aux vagues … “ok maintenant regarde au loin”, “tient ton chapeau dans la main gauche” “baisse tes lunettes”. Ok ça fera joli sur instagram mais t’as raté la moitié du spectacle en fait … 😀

    Sinon très jolies photos, et non je ne suis jamais allée dans ces parcs (pas encore)

    1. Audrey

      Ben là Stéphanie, il va falloir s’y mettre aux parcs américains ! La question de prendre des photos vs admirer le paysage est aussi un gros gros dilemme chez moi, qui va faire l’objet d’une chronique d’ici peu 😉

  4. […] à tous ! Après avoir vu des cactus (Joshua Tree), des canyons (Grand Canyon), des montagnes (Bryce Canyon et Zion) et du désert (Antelope Canyon) pendant deux semaines, l’arrivée à Las Vegas a […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.