NOUVEAU-BRUNSWICK // Glamping et hébergements insolites

Le glamping, vous connaissez ? Derrière ce mot-valise se cache des hébergements insolites qui permettent de retrouver la sensation de nature du camping sans se départir d’un minimum de confort. Bulle, tente prospecteur, mini-maisons, yourte, roulottes et autres cabanes font fureur au Nouveau-Brunswick en ce moment. À mon arrivée en 2014, il n’existait absolument rien de ce type dans la province hormis les traditionnels chalets en pleine forêt, mais l’offre de glamping connaît un formidable élan depuis trois ans. J’ai eu la chance d’en essayer quelques-uns de ces hébergements : pourquoi ne pas s’en inspirer pour cet été au Nouveau-Brunswick ?

Chalet Solitude Pré d'en Haut Memramcook

Dôme, Ridgeback Lodge (Kingston)

Ridgeback Lodge, c’est le glamping avec surtout du glamour et assez peu de camping… mais c’est assez insolite pour retenir l’attention. L’expérience est si réussie que la liste d’attente court plusieurs mois à l’avance. Pourquoi un tel succès ? Hormis le fait que le Ridgeback Lodge a une longueur d’avance en termes de renommée puisqu’il a long été le seul hébergement insolite du Nouveau-Brunswick, c’est aussi une petite bulle de bonheur où le temps semble suspendu à la faveur d’un dôme incroyablement douillet, d’un poêle à granules qui ronronne et d’un bain japonais d’où contempler les étoiles. Il n’en faut pas forcément plus pour être heureux, mais personne ne se plaindra d’avoir de surcroît des sanitaires privatifs et une kitchenette dans les dômes.

J’ai trouvé que les dômes sont l’endroit idéal pour une escapade en amoureux, grâce à l’ambiance chaleureuse et à la grande intimité des lieux. Imaginez regarder le soleil couchant depuis le lit, savourer une journée de repos à lire et la finir avec un bain chaud en plein air… Le paradis. Cela dit, plus que la longue attente, le revers de la médaille, c’est le prix vertigineux qui fait de cet établissement une expérience d’exception pour les grandes occasions plutôt qu’une escapade à la bonne franquette, mais vous vous en doutiez.

Bon à savoir

  • Tarifs : 185 $/nuit, deux nuits minimum (donc 370 $ + taxes). Et 80 $/séjour si vous voulez utiliser le bain japonais.
  • Équipement : cuisinette, douche, sanitaires, poêle à granules pour le chauffage
  • Couchage : tout compris
  • Animaux non admis
  • Lire ma chronique complète sur le Ridgeback Lodge ici.

Ridgeback Lodge infos pratiques tourisme nouveau-brunswick blogvoyage canada arpenter le chemin

ridgeback lodge dream dome

Yourte, parc national Fundy (Alma)

Le parc national Fundy dispose d’une offre d’hébergements insolites très variée qui va de grandes tentes prospecteurs à des gouttes en passant par des yourtes, et c’est sur celles-ci que je vais m’attarder. Les yourtes sont un habitat traditionnel des nomades d’Asie centrale, léger et facile à démonter. Ici, pas question de démonter les structures qui sont solidement installées au camping de l’Administration : ouvertes tout l’hiver, elles sont renforcées pour mieux nous isoler du froid. Elles sont dotées d’un lit à étages et d’un canapé-lit deux places, d’une table pour manger, le tout dans la déconnexion la plus totale puisqu’il n’y a pas d’électricité ni de wifi. Mais on ne va pas glamper pour rester accroché à son téléphone, pas vrai ? J’adore aller à Fundy pour randonner et cerise sur le gâteau, des sentiers partent même du camping, pour aller marcher sans prendre sa voiture.

Pour manger, on prépare sa popote sur les fourneaux de la salle commune ou on file à Alma, l’adorable village de pêcheurs aux portes du parc national, à une dizaine de minutes à pied, pour manger les pizzas de Sapranos ou les sandwichs de l’Octopus Garden Café, le tout arrosé d’une bonne bière de Holy Whale Brewery. Option de feignasse : on va chercher tout ça en voiture et on mange dans la yourte comme des bienheureux (à votre avis, quelle option avons-nous choisi ?). Autre bon point : les chiens sont acceptés dans la yourte 4. Indiana était donc de la partie lors de notre escapade déconnectée cet hiver.

Bon à savoir

  • Tarifs : de 100 à 120 $/nuit selon la saison. L’entrée au parc national est à régler en plus.
  • Équipements : chauffage au poêle à propane. Prise électrique et poêle à bois pour se préparer à manger dans la salle commune. Apportez votre lampe si vous ne voulez pas vous coucher avec le soleil. Sanitaires partagés.
  • Couchage : apportez votre linge de lit et oreiller.
  • Chiens admis dans la yourte 4, celle présentée ici !

Yourte Fundy glamping Nouveau-Brunswick canada voyage

Positionnement stratégique de la branche de sapin pour masquer la route d’accès juste devant la yourte

Yourte Fundy glamping Nouveau-Brunswick canada escapade

Cabane perchée, Camping Miramichi (Miramichi)

Prenez de la hauteur avec cette petite cabane toute simple non loin de Miramichi. À ma connaissance, il s’agit du seul domaine offrant des cabanes perchées au Nouveau-Brunswick. Cette bonne idée, on la doit au Camping Miramichi, à Black River Bridge. Il a tout ce qu’on attend d’un camping : piscine, jeux de plein air, ambiance décontractée et énormes caravanes installées pour la saison. En levant les yeux, on voit pourtant des cabanes en hauteur tout autour de la pelouse centrale. Lors de ma visite à la mi-septembre, les campeurs étaient rares et l’endroit d’un calme royal.

Du petit balcon, on peut admirer les oiseaux ou s’émerveiller devant la résistance de la structure, sur des arbres qui bougeaient légèrement sous le vent (rien de tragique, ne vous inquiétez pas !). Je me demandais si j’allais entendre des écureuils ou des oiseaux courir sur le toit mais il n’en a rien été. À l’intérieur, deux lits doubles et un lit simple en étage, une petite fenêtre. Un endroit très simple, sans doute le plus proche de l’esprit camping : on sent que les propriétaires des lieux s’attendent à ce qu’on passe le plus clair de notre temps à l’extérieur. J’ai apprécié la présence d’électricité et de prises pour brancher mon téléphone et une bouilloire sans aller dans la salle commune.

Bon à savoir

  • Tarif : de 50 à 160 $/nuit selon la taille de la cabane et la saison (la cabane à 160 $ accueille 7 personnes !). Pour plus d’infos, cliquez ici.
  • Équipement : électricité et wifi. Attention, pas de chauffage ! Sanitaires partagés.
  • Couchage : apporter son linge de lit ou sac de couchage et son oreiller.
  • Animaux non admis.
  • Pour en savoir plus sur les randonnées à faire au parc national Fundy, cliquez ici.

Cabane perchée Miramichi Nouveau-Brunswick

Cabane, Castalia Marsh Retreat (Grand Manan)

Impossible de tarir d’éloges sur le domaine Castalia Marsh Retreat quand on aime les cabanes rustiques avec un minimum de confort ! J’aime tellement cet endroit insolite sur l’île de Grand Manan que j’y suis déjà allée deux fois, chose assez rare pour le signaler. Imaginez plusieurs hectares de forêt donnant sur le marais de Castalia, où le propriétaire a à peu près tout construit, de la yourte-réception aux différents chalets qui constellent les lieux, du mini-chalet pour une personne à des chalets à deux étages avec vue directe sur les oiseaux. On peut même séjourner dans une caravane vintage. Les lieux sont très boisés, avec une grande intimité à la clé entre les chalets en dépit des grandes baies vitrées, c’est parfait ! Je vous parle aussi du potager avec des énormes myrtilles et des poulettes en liberté ou vous êtes déjà conquises ?

J’ai apprécié le chalet The Lookout pour sa terrasse s’ouvrant sur le marais et ses chevreuils amateurs de cabrioles au soleil couchant et son immense baie vitrée. Le chalet a même des toilettes et une douche, c’est le grand luxe. Autre option plus modeste : Frog Hollow, minuscule chalet avec vue sur la mare aux canards et toilettes partagées.

Bon à savoir

  • Tarif : 70 $/nuit pour Frog Hollow, 115 $/nuit pour The Lookout, jusqu’à 130 $ pour les chalets plus grands
  • Équipements : tous les hébergements ont une cuisine et un réfrigérateur. Les sanitaires sont parfois partagés.
  • Couchage : tout inclus
  • Les chiens sont admis !!
  • Pour plus d’infos, voir le site de Castalia Marsh Retreat ici
  • Seule réserve : si vous n’aimez pas du tout les araignées, séjournez ailleurs !
  • Pour lire mon guide complet sur l’île de Grand Manan, cliquez ici.

Grand Manan où dormir Castalia Marsh Retreat The Lookout

Grand Manan Castalia Marsh Retreat Nouveau-Brunswick

Cabane solo, Solitude de Pré-d’en Haut (Memramcook)

C’est un peu étrange de parler d’un lieu de retraite spirituelle dans une liste de consacrée au glamping, mais je trouve que ce lieu mérite sa place ici. Alors non, ce n’est pas ici que vous viendrez passer des vacances en famille avec les enfants qui jouent au ballon dans les allées, mais si vous souhaitez profiter de vos vacances pour faire le point sur vous ou déconnecter dans un endroit inusité, La Solitude de Pré d’en Haut n’est pas à négliger. Sur ce domaine de 40 acres se trouvent une quinzaine de chalets prévus pour une personne. On y vient dans une optique de silence et de calme, pour se recentrer. Le lieu a surtout vocation à accueillir des visiteurs dans une démarche spirituelle ou de déconnexion mais si vous cherchez une option à petit prix où dormir pendant un voyage en solo, ce peut aussi être une solution.

Dans le chalet : un lit, un réchaud, un poêle à bois et un petit bureau, le tout dans une petit chalet ne dépassant pas une dizaine de mètres carrés. L’établissement fournit des repas simples (soupe, pain, fromage, fruits et céréales) à réchauffer dans son chalet. Ici, pas de socialisation autour de la cuisine : le silence règne, et ça fait un bien fou. Je ne suis restée qu’une nuit, soucieuse d’essayer les infrastructures avant de me lancer dans un séjour plus long. Mon objectif était avant tout de déconnecter, pas tellement de réfléchir, encore moins de prier. J’ai lu sur mon perron, dessiné, admiré les racines des arbres se soulever avec le grand vent, j’ai lu encore, j’ai fait des promenades le long de la plage et dans les bois, beaucoup d’aller-retours vers la cuisine, j’ai bataillé avec le poêle à bois… et surtout, je n’ai pas utilisé d’écran, une petite victoire personnelle. Je peux envisager de revenir pour un séjour un peu plus long, même s’il me faudrait sans doute un projet précis sur lequel me concentrer pour rester plus de trois jours.

Bon à savoir

  • Tarif : 50 $/nuit par chalet, 40 $ en hiver. Tarifs dégressifs pour les longs séjours.
  • Équipements : réchaud, bouilloire, poêle à bois, électricité et chauffage électrique. Pas de wifi, évidemment !
  • Couchage : apporter son linge de lit.
  • Repas très simples à réchauffer soi-même.
  • Animaux non admis.
  • Le centre organise aussi des ateliers spirituels. Voir le programme ici.

Chalet Solitude Pré d'en Haut Memramcook

Ch-A-let, parc provincial de la République (Edmundston)

Lors de ma visite à Edmundston en juin 2021, j’ai été invitée par le parc provincial de la République à essayer l’un de leurs Ch-A-lets. Si vous connaissez les Otentik de Parcs Canada, c’est un peu le même principe : une structure en dur, meublée et prête à accueillir toute une famille. Construits comme une grande tente avec six couchages superposés, les Ch-Al-lets offrent un intérieur étonnamment spacieux.

Nichées le long de la rivière Madawaska, les cinq structures ont toutes vue sur l’eau. Après nos cinq heures de route depuis Moncton, nous sommes ravis de savourer un bon moment de repos. Après avoir trouvé l’énergie de faire un feu, on se cale dans nos chaises en bois pour se laisser aller au spectacle de la rivière. Un huard chanteur finit par apparaître, un canot à moteur passe avec un chien en figure de proue, le coucher de soleil vient baigner notre tente d’une lumière dorée…

Comme dans beaucoup d’options de glamping au Nouveau-Brunswick, il faut apporter son linge de lit, et se passer d’électricité le temps de la soirée. J’ai apprécié le fait que les matelas soient fournis, de bons matelas bien épais pour plus de confort ! Les quelques lampes solaires présentes étaient largement suffisantes pour lire une fois la nuit tombée. Nous avons aussi adoré étudier la structure de la tente, pleine de trappes à moustiquaire pour une aération optimale.

Le parc provincial de la République propose aussi des petits sentiers le long de l’eau, des jeux pour enfants et l’incontournable jardin botanique du Nouveau-Brunswick, une vraie merveille à ne pas manquer. Pour couronner le tout, le café Flora, l’un des meilleurs de la province, et je pèse mes mots, n’est qu’à cinq minutes de marche de l’entrée du parc.

Ch-A-let parc provincial République Edmundston glamping Nouveau-Brunswick

Bon à savoir

  • Tarif : 100 $/nuit par Ch-A-lets.
  • Équipements : matelas pour six personnes, table, lampes, prises USB, foyer. Il n’y a pas l’électricité pour brancher un ordinateur dans les chalets, mais on trouve des prises aux coins repas, dans les toilettes et vers le dépanneur.
  • Couchage : apporter son linge de lit.
  • Animaux non admis.
  • Comme dans les parcs nationaux et provinciaux, préférez un séjour la semaine si vous souhaitez plus de calme.
  • Si ces Ch-A-lets sont tous réservés, sachez que le parc provincial de la République propose une autre option de glamping : des petits chalets tous simples.
  • Pour réserver, cliquez ici et choisir “Hébergements couverts, puis “chalets”.

Parc provincial de la République Edmundston que voir

Bulle, Maplebrook Farm Retreat (Shediac)

Un de mes rêves de glamping s’est réalisé en septembre 2021 : j’ai pu dormir dans l’une des bulles du domaine Maplebrook Farm Retreat à Shediac. Mieux encore, moi qui croyais dormir dans une bulle simple, j’ai été surclassée dans une bulle double, spacieuse et tout confort. L’armature de la bulle se compose d’un côté d’un tissu opaque pour une intimité totale, et de l’autre d’une “verrière” en plastique transparent d’où admirer les arbres et, le soir venu, être aux premières loges des étoiles. Une super idée pour les Perséides !

J’avais déjà dormi dans une bulle il y a très longtemps, et l’expérience avait été bruyante à cause de la soufflerie : la technologie a bien évolué et ici, notre bulle pressurisée était parfaitement silencieuse. L’idée de génie : au lieu d’un plancher classique, c’est de la pelouse artificielle toute douce sous les pieds qui fait office de tapis. À l’intérieur, on s’amuse avec les jeux d’écho dus à la forme de la structure, en s’imaginant dans une capsule spatiale toute ronde.

Le domaine de 15 acres comporte aussi une belle pelouse avec jeux et bancs où allumer un feu de camp le soir venu, une ferme où j’ai pu voir des lapins, des porcs et même un cheval venu tondre la pelouse le matin. La cerise sur le gâteau : le spa sous les arbres, avec bain tourbillon (jacuzzi) et sauna. Le conseil de la pro : réservez à l’heure du soleil couchant ou juste après pour profiter d’une ambiance magique avec les guirlandes lumineuses. Royal !

En plus des bulles, Maplebrook Farm Retreat propose aussi un restaurant ouvert à tous, avec pizzas et plateaux de fromages et charcuterie au menu. On peut aussi y prendre le petit-déjeuner.

Maplebrook Farm Retreat Shediac hébergement insolite Nouveau-Brunswick glamping

Bon à savoir

  • Tarifs : de 169 $/ nuit pour les bulles simples à 249 $ pour les bulles doubles. Minimum de deux nuits sauf le jeudi.
  • Équipements : chauffage, ventilateur, barbecue, table de pique-nique, prises électriques et lampes. Sanitaires et douches au bâtiment commun tout proche.
  • Couchage : tout est fourni !
  • Chiens non admis.
  • Pour réserver, plus d’informations ici.

Maplebrook Farm Retreat glamping nouveau-brunswick hébergement insolite

Autres options de glamping que j’adorerais essayer :

Bien se préparer pour une nuit en glamping

Apprenez de mes erreurs ! Voici quelques objets et astuces glanés au fil de mes nuits dans ce type d’hébergement insolite

  • Mieux vaut prendre trop de couvertures que pas assez ! Je ne dors dans les sacs de couchage que si je n’ai pas le choix, et prendre sa propre couverte améliore grandement le confort.
  • La plupart des hébergements de ce type proposent un matelas recouvert d’une housse plastique pour limiter la saleté. Prendre une couverture en polaire supplémentaire sur laquelle vous dormirez pour vous isoler du froid du matelas.
  • Si votre logement n’a pas d’électricité, vérifiez bien s’il comporte une lampe !
  • L’objet ultime si vous avez accès à une prise électrique, c’est une bouilloire : pour préparer du thé, du gruau (porridge), de la soupe instantanée ou des nouilles chinoises, c’est un de mes incontournables.
  • Pour vous occuper, imaginez-vous au XXe siècle et prenez livres, magazines, carnets de voyage, matériel de dessin…
  • Un Tupperware/boîte à lunch hermétique réservé à cet effet peut vous éviter un trajet aux sanitaires communs en pleine nuit. À vider ensuite aux toilettes et pas en pleine nature !

Vous l’aurez compris, je raffole du glamping ! Envoyez-moi TOUTES vos suggestions d’hébergements insolites à découvrir au Nouveau-Brunswick ou ailleurs dans les commentaires !

 

Options de glamping et hébergement insolite, Nouveau-Brunswick Glamping et hébergements insolites au Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick glamping et hébergement insolite - Canada

Related posts

5 thoughts on “NOUVEAU-BRUNSWICK // Glamping et hébergements insolites”

  1. C’est vrai que les lieux d’hébergement alternatifs se font plus nombreux. Est-ce pour attirer ceux qui ne voyagent pas? J’ai bien aimé la liste des astuces. Merci de partager ton expérience.

  2. Edith Brideau

    La photo de la cabane en bois avec une chaise Adirondack verte devant, c’rst à La Solitude de Pré-d’EnHaut, Memramcook. On la voit plusieurs fous, mais vous ne donnez aucune information sur ce lieu. ??? Pourquoi? Je vais voir avec l’administration de La Solitude. Vous utilisez la photo en couverture. Peut-être que je m’ai tout simplement pas trouvé?

    1. Audrey

      Bonjour Édith, je ne sais pas s’il s’agit d’un problème d’affichage sur votre appareil mais l’ensemble des informations concernant la Solitude de Pré d’en Haut, des tarifs aux équipements fournis en passant par mon ressenti, est indiqué dans la cinquième section, entre le domaine de Castalia Marsh Retreat et l’information pratique générale. Les photos sont par ailleurs de moi et le but de ce billet est de parler positivement d’options d’hébergements inusités au Nouveau-Brunswick.

  3. Que de bonnes adresses ! Les bulles ont l’air vraiment top et j’ai toujours été tentée par une yourte ! 😀 Mais les cabanes dans les bois, c’est un peu le rêve d’enfant aussi ! 😀

    1. Audrey

      Tu mets le doigt sur ce qui m’attire tant dans ces hébergements : retrouver la magie d’une cabane d’enfant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.