Road-trip américain : balades minérales à Joshua Tree

Bonjour à tous ! Nous sommes en plein dans notre road-trip dans l’Ouest américain et je profite d’une petite pause pour partager quelques photos. Le wifi des motels n’est pas des plus fulgurants mais j’espère pouvoir partager d’autres chroniques au fur et à mesure. Sinon, retrouvez-moi sur Instagram ou Facebook !

Pour ce premier aperçu, je vous emmène au parc national de Joshua Tree. Je laisse volontairement de côté Los Angeles où on a déjà passé deux jours, puisqu’on y retourne en fin de séjour, avec j’espère, une visite que j’attends avec beaucoup d’impatience… Le parc Universal Studios et le fameux monde magique d’Harry Potter !

Pour l’instant, direction le désert. Google Maps indique 2 h 15 de trajet mais on a bien mis 3 h 30… Je dirais que pour tout trajet de/vers Los Angeles, rajouter une heure n’est pas du luxe tant la circulation est folle dans cette ville tentaculaire, que nous n’étions pas mécontents de quitter.

titre Joshua Tree

La route perd lentement des voies à mesure que l’on s’éloigne de la ville. De neuf voies, nous finissons sur une route classique à deux voies, et on prend conscience que nous sommes bel et bien dans le désert. Ce ne sont pas les cactus au bord de la route qui nous contredirons…

Depuis LA, l’accès au parc national se fait à Joshua Tree : on s’est arrêté au centre d’information pour y acheter de l’eau et le pass America The Beautiful, sans oublier la carte de rigueur. Pour 80 $ par voiture, quel que soit le nombre de passagers, le passe donne accès à tous les parcs nationaux américains pendant un an. Ultra-rentable quand on enchaîne les parcs, sachant qu’une entrée d’un jour est généralement de 25 $. Une excellente affaire.

Les principaux sites de Joshua Tree commencent à une dizaine de kilomètres du parc, et sont tous très bien indiqués. Le parc est sublime, mélange de grandes plaines parsemées du fameux arbre de Josué, un yucca imposant qui tient plus de l’arbre que du mignon cactus en pot. Pas question de grimper dans les arbres ici : leurs imposants piquants vous décourageraient bien vite ! Au milieu des plaines, des rochers blonds affleurent et semblent le paradis de l’escalade plus ou moins équipée. J’adore ce paysage lunaire ocre, seulement paré du bleu du ciel et du vert des cactus. Au final, nous avons tant aimé que nous sommes restés près de 24 heures dans ce parc, alors qu’il ne devait s’agir que d’une petite halte sur la route du Grand Canyon. Voici notre programme :

Hall of Horrors

Nous voulions marcher un peu, et la guide à l’accueil nous a conseillé Ryan Mountain : 5 km aller-retour, une vue à 360 degrés sur le parc. On signe où ? Seul hic : malgré le mois de février, le parc est bondé et le minuscule parking en bas de la rando est complet… Nous décidons de prendre notre mal en patience en allant escalader gentiment quelques rochers au lieu-dit Hall of Horrors, à 1 km de là. Je ne suis pas sûr d’avoir compris où étaient les horreurs, mais la vue, elle était bien au rendez-vous !

Quand je dis escalader… Nous avons grimpé autant que possible sans matériel, mais les enfants, c’est à vos risques et périls. les rochers sont stables mais le vide est bien là !

_1230433 (3)_1230445 (2)_1230451 (2)_1230467 (2)_1230485 (2)_1230498 (2)_1230513 (2)

Ryan Mountain

Au bout d’une heure, nous retentons notre chance au départ du sentier du Ryan Mountain, et la chance nous sourit : une place se libère sous nos yeux. Nous nous garons vite et entamons la montée.

Malgré le mois de février, il fait chaud, très chaud, et mes bottes fourrées sont plus adaptées au froid canadien qu’à la chaleur du désert. Même si l’ascension ressort un peu plus dure que prévu, la vue au sommet est fabuleuse : montagnes enneigées en toile de fond, vue qui embrasse la plaine et ses rochers, le ciel d’un bleu limpide que nous buvons à pleine gorgée, heureux de revoir enfin le soleil après notre hibernation canadienne. La descente est encore plus belle, mais attention aux endroits où on met les pieds : le sentier est traître !

_1230523 (2)_1230524 (2)

Skull Rock

Un petit arrêt photo rigolo sur la route de Thirtynine Palms : un rocher en forme de crâne, pour avoir l’impression d’être dans Indiana Jones… cinquante touristes armés de perches à selfie en plus !

_1230548 (2)

Hidden Valley

Le lendemain matin, rebelote : une petite balade d’une heure dans Hidden Valley, excellente balade facile pour tous les niveaux. Le sentier fait une boucle au milieu des formations rocheuses et mène, comme son nom l’indique, dans une vallée cachée, lieu secret qui semble bien gardé du temps et où on s’attendrait presque à voir surgir des dinosaures.

Les amateurs d’escalade s’en donnent à cœur joie, et nous aussi, à les contempler à flanc de falaise, suspendus à fleur de roche. La balade est trop courte, on aimerait poursuivre mais la route nous attend : direction le Grand Canyon !

_1230551 (2) _1230555 (2) _1230558 (2) _1230563 (2) _1230573 (2)

Bon voyage

Depuis Los Angeles, prendre l’autoroute 10 East jusqu’à North Palm Springs, puis la 62 North jusqu’à Joshua Tree. L’office de tourisme est immanquable, au seul carrefour de la ville.

Bonne nuit

El Rancho Dolores Motel fait un bon point de chute à Thirtynine Palms, de l’autre côté du parc. Le wifi n’était pas terrible dans la chambre mais marchait bien à la réception. À partir de 70 $ la chambre à deux lits. 73352 Twentynine Palms Highway

Bon appétit

Edchadas, restau mexicain avec une carte conséquente et plusieurs options végétariennes. Pas de la grande cuisine mais simple et honnête. La maison offre un grand plat de nachos en apéro. Compter 10-15 $ le plat bien garni. 73502 Twentynine Palms Highway

Et toi, tu es déjà allé.e dans l’Ouest américain ? Tu me conseilles des visites ? Je t’attends dans les commentaires !

Related Images

19 thoughts on “Road-trip américain : balades minérales à Joshua Tree

  1. Un des parcs aux USA que je veux absolument voir un jour <3 !
    Je tombe par hasard par ici, bon voyage alors 🙂

    1. Audrey

      Il fait une super escale sur la route entre LA et le Grand Canyon, ce serait dommage de s’en priver ! J’espère que tu auras bientôt la chance de le voir !

  2. Les photos sont magnifique! Le rêve américain 🙂
    Bisous

    -Mélanie (de http://www.melaniegoncalvesblog.com)

    1. Audrey

      Merci <3 Après deux jours un peu grisouilles à LA, on en a eu plein les yeux à Joshua Tree ! Ces couleurs ! Ce décor !

  3. Super article avec de magnifiques photos! C’est vraiment un parc que j’aimerais visiter prochainement!

    1. Audrey

      Merci ! Tu as prévu d’aller dans le coin bientôt ? Il est relativement facile d’accès et je suis sûre qu’on peut le parcourir en une grosse journée au détour de LA 🙂

  4. Bon l’escalade dans le vide c’est sans moi, merci, mais tout le reste je signe! J’espère que le parc Harry Potter en Californie est aussi bien que celui en Floride, car j’avais A-DO-RÉ <3

    1. Audrey

      Haha ce n’était pas si impressionnant que ça, et on n’a pas fait les vrais casse-cous… On est restés raisonnables, mon cher et tendre ayant tendance à se casser facilement des os :p Je ne suis qu’impatience pour Harry Potter et comme je suis maso, j’ai préféré qu’on y aille en fin de séjour, pour savourer l’attente jusqu’au bout !

      1. Mais t’as raison, le meilleur pour la fin! Et sinon j’oubliais, dans l’Ouest américain si t’as l’occasion c’est d’aller dans l’Oregon voir Crater Lake National Park <3 je sais plus si c'est toi qui m'avait dit que t'avais hésité ??

        1. Audrey

          Non ce n’est pas moi ! L’Oregon ça va faire loin pour nous… une prochaine fois 😉

  5. Magnifiques photos ca c’est sur! Bel escapade!

  6. Superbe ! J’espère vivre une expérience comme celle ci un jour !

    1. Audrey

      Je te le souhaite ! 🙂

  7. Hello !

    C’est un des parcs américains que j’adorerai visiter ! C’est tellement beau !

    Belle journée,

    Laura – Bambins, Beauté et Futilité ♡

    1. Audrey

      Je ne connaissais pas du tout avant de venir, mais je le conseille fortement !

  8. […] la suite de notre périple dans l’Ouest américain. Après notre journée au parc national de Joshua Tree, nous nous sommes dirigés lentement vers le Grand Canyon. Rien ne pressait et nous avons fait la […]

  9. […] à tous ! Après avoir vu des cactus (Joshua Tree), des canyons (Grand Canyon), des montagnes (Bryce Canyon et Zion) et du désert (Antelope Canyon) […]

Leave a Comment