FRANCE // Une journée à Marseille la belle

Marseille la belle. Marseille la radieuse. Marseille l’étonnante. Je reviens d’une courte journée à flâner dans Marseille et je suis presque en état de choc. Comment ai-je pu passer à côté d’elle, toutes ces années ? Marseille fait partie de ces villes françaises mal-aimées dont le nom évoque immédiatement des images peu propices aux envies d’évasion : Marseille effraie, Marseille repousse, Marseille indiffère. Il aura fallu la déclaration d’amour enflammée à Marseille de mon amie Annabelle pour que Marseille pique ma curiosité. J’ai profité de mon séjour en Provence pour aller vérifier de mes propres yeux si Marseille est aussi enivrante qu’elle le prétendait. La réponse est un oui retentissant, un coup de foudre pour cette ville que j’ai traversée trop rapidement pour en saisir toute la complexité. J’ai découvert une ville qui me rappelle Barcelone ou Lisbonne, villes solaires tournées vers la mer. Si d’aventure vous cherchez une escapade dans le Midi, je vous raconte la belle journée que j’ai passée, sans autre prétention que de vous donner envie, à vous aussi, de venir voir Marseille de vos propres yeux.

marseille passerelle fort saint-jean que voir ou aller escapade

marseille saint-charles gare comment venir voyage escapade

Le grand escalier de la gare Marseille Saint-Charles

Je débarque à la gare de Marseille Saint-Charles à 9 h du matin ; la météo est pleine de promesses pour la journée et ne déméritera pas. La gare est à 15-20 minutes environ du Vieux-Port mais le trajet est on ne peut plus simple : une fois les grands escaliers descendus, je prends tout droit sur le boulevard d’Athènes, avant de tourner à droite sur la mythique Canebière, un grand boulevard bordé d’arbres et de magasins. En chemin, je m’arrête prendre un café à la boutique Torréfaction Noailles, dans un délicieux décor très Belle Époque. Un peu plus loin, l’office de tourisme tient des plans de ville à la disposition des visiteurs, et je vous conseille d’en prendre un si vous le pouvez.

Le Vieux-Port

Et puis les choses sérieuses commencent. La première claque du jour, c’est devant le Vieux-Port. Port de plaisance, place de marché, lieu de rassemblement, c’est l’une des marinas les plus impressionnantes qu’il m’ait été donnée de voir. Bordé par des façades dorées d’un côté, de la colline couronnée de la Bonne-Mère de l’autre, le Vieux-Port est une sorte de quintessence du Midi, où l’âme de Marius, César et Fanny flotte encore un peu. En ce samedi matin, les pêcheurs sont de sortis, avec leurs poissons, leurs fruits de mer, et au fond de moi, je ris en les imaginant vendre des sardines si grosses qu’elles en boucheraient le port de Marseille. Les clichés ont la vie dure ! Des bateaux entrent et sortent paresseusement de la rade et sur la gauche, les touristes font déjà la queue pour embarquer sur le ferry vers les îles du Frioul, qu’on dit si jolies. Je ne les verrai pas cette fois : j’ai peu de temps devant moi, je préfère rester sur la terre ferme.

marseille vieux-port que voir escapade une journee blog voyage arpenter le chemin

marseille vieux-port visiter provence blog voyage france arpenter le chemin (1)

Le Vieux-Port a longtemps été le cœur de Marseille, quartier populaire où bat toujours le pouls de la ville. Bien avant de passer à la postérité à travers la caméra de Pagnol et de sa Trilogie marseillaise, le port est peuplé par les Phocéens qui s’installèrent dans cette immense calanque aux alentours de 600 avant notre ère. Nommé Lacydon, il profite de son emplacement naturel exceptionnel, protégé de toutes parts, et devient vite prospère. Rebaptisé Massilia, il est l’un des fleurons de l’empire romain, mais finit par perdre de son panache pendant les invasions gothiques, comme une bonne partie de la région. Aujourd’hui, le Vieux-Port est un incontournable à Marseille autant par son emplacement central que par l’énergie qui se dégage de ce cadre envoûtant.

Je continue ma visite en flânant simplement le long du quai, nez au vent. Les pêcheurs du bout de la rade laissent la place à des étals de fleurs, un petit marché touristique. Je m’assieds quelques minutes pour écouter un accordéoniste jouer avec brio des airs emplis de nostalgie. Le temps est heureusement trop radieux pour se laisser à regretter une époque révolue : Marseille est tournée vers l’avenir et offre, toutes façades ravalées, le visage d’une métropole accueillante.

Marseille rue de la republique visiter vieux-port

marseille vieux port visiter une journee escapade train camargue blog voyage arpenter le chemin

marseille visiter vieux-port que voir escapade sans voiture blog voyage arpenter le chemin

Astuce : le ferry-boat

Pour ne pas trop marcher, il est possible de traverser le Vieux-Port en ferry-boat historique : il vous en coûtera 50 centimes par personne. Il se prend devant la Place aux Huiles d’un côté, et la Mairie de l’autre. Toutes les 10 minutes de 7 h 30 à 20 h 30 sauf le 1er mai. Ce serait la plus courte liaison maritime au monde !

Le fort Saint-Jean

Tout au bout du Quai du Port (rive ouest), on entrevoit une silhouette massive et intrigante. C’est le Fort Saint-Jean, ancienne commanderie hospitalière et désormais, l’une des portes d’accès au musée du MuCEM. Si les commanderies vous intéressent, j’en évoque dans ce billet sur les villages de l’Aveyron.

Je savais que je voulais voir l’esplanade du MuCEM, qu’Annabelle disait si agréable, mais je n’avais pas compris que tout un fort, à l’accès totalement gratuit, y était rattaché ! Vous pouvez imaginer ma surprise en découvrant que la totalité d’une fortification de Vauban était accessible à tous, avec des vues incroyables sur le Vieux-Port et la Bonne-Mère d’un côté, le MuCEM et la Major de l’autre. L’émerveillement commence d’ailleurs dès l’esplanade de la Tourette devant l’église Saint-Jean, où un belvédère offre des vues phénoménales avant de franchir la passerelle.

marseille entree mucem fort saint-jean que voir

marseille fort saint-jean que voir

Le site du Fort Saint-Jean a des siècles d’histoire, c’est le moins qu’on puisse dire : une commanderie des Hospitaliers est attestée dès 1178, avant de devenir un système de défense après la mise à sac de Marseille en 1423. La tour du roi René est édifiée au XVe siècle : c’est la tour carrée qu’on voit sur la photo ci-dessus, et au sommet de laquelle on peut accéder (c’est même fortement recommandé !). Sous Louis XIV, les fortifications sont encore renforcées pour rappeler la suprématie du roi de France sur la ville, et Vauban vient même y mettre son grain de sel en 1679. Aujourd’hui, le fort a évidemment perdu son intérêt stratégique mais il est devenu un monument classé et accessible à tous, et à mon humble avis, l’un des sites les plus intéressants de la ville.

C’est que ses recoins cachent de belles surprises à la pelle : des plantes comestibles par ci, un chemin de ronde panoramique par là. Des chaises longues où s’alanguir sous le soleil du sud, un marché aux plantes, un restaurant évidemment. Légèrement éloignés du centre-ville, on n’entend presque plus que le bruit du vent une fois derrière les remparts, les yeux plongés dans le bleu de la Méditerranée ou du ciel si proche.

marseille passerelle fort saint-jean que voir ou aller escapade

marseille fort saint-jean mucem visiter provence blog voyage france arpenter le chemin

Le Fort Saint-Jean est presque une île, rattaché à la terre par deux passerelles étonnantes. Si on peut évidemment y entrer par la terre ferme, depuis le côté mer du quai du port ou l’esplanade J4, je vous conseille d’emprunter les passerelles. De 115 et 70 mètres de long, elles font un sas éblouissant qui nous font passer de l’ambiance du Vieux-Port à l’Histoire du Fort Saint-Jean, puis à l’architecture contemporaine du musée du Mucem (Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée), le tout avec évidemment des vues plongeantes sur l’eau et des perspectives où le regard peut se porter jusqu’à l’horizon.

Marseille mucem fort saint-jean vister que voir ou manger promenade itineraire escapade blog voyage arpenter le chemin

Infos pratiques pour le Fort Saint-Jean

  • ouvert de 11 h à 18 h, voire jusqu’à 22 h en juillet-août
  • accès gratuit aux jardins et à la tour. Accès aux expositions avec un billet d’entrée au MuCEM.
  • Depuis le quai du port, prendre l’escalier à la hauteur de la tour, puis la passerelle. Depuis le MuCEM, rentrer dans le musée, prendre les escalier à droite, puis la passerelle. Plus d’infos ici.

Le Mucem

Techniquement, le MuCEM englobe le fort Saint-Jean, aux côtés du Centre de conservation et de ressource et du J4. Le J4, c’est un “bâtiment de pierre, d’eau et de vent” imaginé par l’architecte Rudy Riccioti, une façade en filigrane avec sa résille en béton, doux oxymore architectural qui évoque des moucharabiés futuristes.

Inauguré en 2013 alors que Marseille était capitale européenne de la culture, le MuCEM a pourtant hérité de collections mises sur pied de longue date, notamment une partie du Musée de l’Homme et la totalité du Musée national des arts et traditions populaires, désormais exposées sur 14 000 m². Le MuCEM rencontre son public, et plus de 8,5 millions de visiteurs s’y sont rendus depuis son inauguration. Pour ma part, je préfère la beauté du soleil et de la chaleur à toutes les merveilles à l’intérieur du J4, et je ne suis donc pas entrée voir ces collections qu’on dit fort belles. J’apprécie de l’extérieur l’ambition de ce bâtiment qui a sans aucun doute contribué au renouveau de Marseille, propulsée destination culturelle avec ce musée d’envergure internationale. L’esplanade offre des bancs et d’ici quelques années, les arbres offriront une belle ombre d’où admirer autant l’architecture contemporaine du J4 que la Méditerranée qui s’ouvre au regard.

marseille mucem vieux-port que voir blog voyage arpenter le chemin

Infos pratiques pour le MuCEM

  • ouvert tous les jours sauf le mardi, le 1er mai et le 25 décembre
  • de 11 h à 18 h, jusqu’à 20 h en haute saison
  • tarif : 9,5 €/adulte, 5 €/enfant et tarif réduit. Plus d’infos ici.

La cathédrale de la Major

Depuis l’esplanade du MuCEM, on ne peut pas la manquer, avec ses rayures noires et blanches et son allure de gâteau napolitain : c’est la cathédrale Sainte-Marie-Majeure, dite “cathédrale de la Major“. Si vous aimez vous ménager un effet de surprise, vous pouvez aussi suivre l’esplanade de la Tourette en direction du Nord pour une belle vue au tournant, avec la cathédrale au loin, flanquée du J4 et des navires de croisière. Attirée par cette cathédrale insolite, je m’approche et je découvre qu’elle est bordée de terrasses et qu’il n’y a pas foule pour y entrer : c’est décidé, j’entre la visiter.

marseille cathedrales major visiter mucem

Seule cathédrale construite au XIe siècle en France, cet édifice est monumental et peut accueillir jusqu’à 3 000 personnes – rien à envier à la basilique Saint-Pierre de Rome ! Son allure si particulière, elle le doit au style byzantin qui allie style romain et oriental, avec des arches byzantines en marbre de Carrare et onyx d’Italie. Je dois dire que je n’avais jamais vu une cathédrale aussi étonnante, et même si je préfère le style gothique et ses arcs brisés comme Notre-Dame de Paris, je trouve qu’elle symbolise parfaitement Marseille, métissée et étonnante, et pourtant parfaitement à sa place.

marseille cathedrale major visiter provence blog voyage france arpenter le chemin

Marseille cathedrales major visiter mucem blog voyage arpenter le chemin

La cathédrale de la Major depuis l’esplanade de la Tourette

Infos pratiques pour la cathédrale de la Major

Le quartier du Panier

À quelques pas du MuCEM et de la Major se trouve le quartier du Panier, et c’est tout naturellement que je vais y traîner mes basques, affamée et un peu fatiguée après avoir marché toute la matinée. J’y vais un peu au hasard, et je tombe vite sur un petit restau charmant, Rita. Une fois requinquée, je me lance dans les ruelles étroites et fraîches pour découvrir le plus vieux quartier de Marseille.

On dit du Panier qu’il est le quartier le plus typique de la ville – à défaut de pouvoir confirmer ce superlatif, laissez-moi vous dire que le Panier est extrêmement typique, et extrêmement agréable, bien qu’un rien touristique. Et oui ! Pendant que les Français boudent la cité phocéenne, les Italiens, eux semblent être dans le secret et je croise de nombreux voyageurs transalpins, sans oublier des visiteurs coréens et chinois. C’est que le Panier a un charme fou, et toute la langueur du Midi. Chaque tournant apporte son lot de surprises, de placettes ombragées couvertes de terrasses, de ruelles aux murs décorées de street-art, de façades méridionales au linge suspendu aux fenêtres.

marseille quartier panier que voir ou aller ou manger bonnes adresses

marseille panier visiter une journee escapade blog voyage france

Comme à mon habitude, je suis munie d’un plan de ville pour m’orienter, mais je le délaisse pour mieux me perdre dans les petits escaliers, demi-passages, ruelles piétonnes et autres surprises du quartier. Je n’ai littéralement vu autant de places aussi agréables dans un si petit espace. Sur la Place des Treize Cantons, je tombe sur la Maison de la boule, qui vend du matériel de pétanque. Sur la Place de Lenche, un glacier me fait de l’œil. Sur la Place des Pistoles, c’est l’apothéose : street-art et parasols, airs de guitare orientale et douceur de vivre. Je n’ai jamais regardé la célèbre série télé de France 3, mais comment ne pas se dire… plus belle la vie ? [désolée… il fallait que je le case !]

marseille panier visiter provence blog voyage france arpenter le chemin

marseille vieux-port visiter blog voyage provence arpenter le chemin

L’après-midi touche à sa fin. J’ai marché des heures aujourd’hui, allant au hasard de merveilles en merveilles. Je n’en reviens pas d’avoir eu autant de préjugés sur Marseille, et je suis heureuse d’avoir pu les dissiper, même s’il me reste encore énormément à découvrir : je n’ai eu le temps de découvrir que la rive occidentale du Vieux-Port, je n’ai pas pu découvrir ce qui se cache du côté oriental, le palais du Pharo, Notre-Dame de la Garde. Si vous prévoyez d’en faire une escapade, je vous conseille de rester au moins deux jours, voire trois ou quatre si vous avez l’intention de découvrir les calanques, le château d’If et les îles du Frioul.

Infos pratiques

  • le point sécurité : faites attention à vos affaires comme dans n’importe quel lieu touristique, c’est tout. On prétend Marseille mal famée, et ce ne sont pas les médias qui me contrediront. Mais soyons sérieux : l’insécurité se cantonne aux tristement célèbres quartiers nord. Toutes les grandes villes ont malheureusement des quartiers moins sûrs que d’autres, mais ce ne sont pas ceux que vous allez être amenés à visiter en tant que touriste. Quant à “l’impression globale d’insécurité” que suscite Marseille, je ne me demande pas si ce n’est pas tout simplement un relent raciste vis-à-vis du fait que oui, Marseille a une forte population d’origine maghrébine.
  • vivre à Marseille vs visiter Marseille : sur les réseaux sociaux, j’ai déclenché une tornade de commentaires sur le fait que vivre à Marseille est bien différent d’y passer rapidement. Et bien… évidemment ? C’est pareil pour toutes les villes, et je n’ai pas la prétention de juger de la vie quotidienne à Marseille, pas plus que je ne vous ai donné d’indications sur le quotidien à Londres, à Toronto, à Séoul, à Pékin, à Boston… Sans avoir vécu dans une ville comme je l’ai fait à Lyon ou Moncton, impossible pour moi de vous parler autrement que de mon expérience de voyageuse ou de nomade numérique à la rigueur..
  • venir à Marseille en train : la cité phocéenne fait une excellente escapade sans voiture grâce au train : elle est accessible en 3 heures de TGV depuis Paris, 2 h 30 de Nice, 1 h 40 de Lyon, et 1 h 30 de TER depuis Avignon.
  • venir à Marseille en avion : pour ceux qui viennent de plus loin, l’aéroport de Marseille est une option. Vous pouvez comparer les options sur un comparateur de vols.
  • Marseille City Pass : vous pouvez acheter une carte à tarif avantageux pour visiter plusieurs musées de la cité phocéenne et profiter de réductions. Vous pouvez l’acheter en suivant ce lien.

Où manger à Marseille

  • Rita, 36 rue Sainte Françoise, dans le Panier à quelques pas de la Major. Un lieu hétéroclite où on trouve des fripes, des objets de brocante, un cabinet de tatouage et un petit restaurant qui sert une courte carte fraîche et délicieuse. J’ai adoré mon tajine végétarien au citron et coriandre.
  • Je vous conseille d’éviter les restaurants qui donnent sur le Vieux-Port si vous tenez à votre budget : montez dans le Panier pour des options moins chères.

Où dormir à Marseille

Je n’ai pas dormi à Marseille mais voici quelques établissements repérés pour vous :

Réservez votre hébergement à Marseille

Et vous, connaissez-vous Marseille ? Pensez-vous qu’elle mérite le détour ? Les clichés vous effraient ou vous indiffèrent ? Je vous attends dans les commentaires ! Oyez, oyez. Ce billet contient des liens affiliés.

marseille voyage que faire que voir blog voyage france arpenter le cheminfrance marseille visiter que voir blog voyage arpenter le cheminmarseille voyage citytrip blog voyage france arpenter le chemin

Related posts

18 thoughts on “FRANCE // Une journée à Marseille la belle”

  1. Ton article me ravit! Tu as abordé cette ville exactement comme j’aurais pu le conseiller. J’avoue même une petite fierté ici de t’avoir convaincue! 😉 On retournera voir les îles du Frioul un de ces jours, tu seras encore plus enchantée, promis!

    1. Audrey

      Tout le mérite t’en revient, tu m’as parfaitement convaincue et je te remercie d’ailleurs de m’avoir fait découvrir une si belle ville ! C’est noté pour les îles du Frioul 😉

  2. J’ai vu ton article passer sur internet … et en bonne française pleine de préjugée j’ai tout de suite pensée, bwof Marseille, non merci. Et puis la curiosité l’a emporté. Et quoi qu’on en dise, ce n’est pas toujours un vilain défaut ! La preuve, tu m’as donné envie d’y aller 🙂

    1. Audrey

      Si ça peut te rassurer, avant l’an passé, je n’aurais même pas y l’idée d’aller visiter Marseille. Si jamais tu vas en Provence, je t’invite à mettre Marseille au programme 🙂

  3. j’ai vu Marseille, ça a tout de suite piqué ma curiosité 🙂
    Ça fait des années que je dis que Marseille est mag(nif)ique ; ça fait plaisir que les gens prennent le temps enfin de s’y rendre et de sortir des stéréotypes véhiculés depuis trop longtemps ! Oui Marseille c’est aussi ça, mais c’est tellement plus quand on prend la peine de l’écouter et de la regarder.
    En tout cas il faudra revenir, une journée c’est tellement court !
    Il y a encore de belles pépites à découvrir 🙂

    1. Audrey

      Les stéréotypes ont vraiment la vie dure ! J’ai reçu beaucoup de réactions très positives en parlant de Marseille en bien, mais aussi beaucoup de réactions négatives. J’ai l’impression que cette ville polarise énormément (et peut-être aussi cristallise énormément de choses, sur la société française, l’immigration, etc.). Quoi qu’il en soit, je ne vois aucune bonne raison de la bouder si on cherche une destination d’escapade en France.

  4. Ah, le simple fait de regarder tes photos m’envoie un shot de Méditerranée pur jus ! J’aime l’ambiance et la lumière de cette ville ouverte sur la mer et, comme toi, je trouve qu’elle n’a rien à envier à Barcelone ou Naples. Il est largement temps de redorer sa réputation !

    1. Audrey

      Je me suis toujours dit que j’avais raté ma découverte de Barcelone parce que je n’avais pas forcément adoré. Apprécié oui, mais ce n’était pas le ravissement absolu. Alors oui, je crois que Marseille peut largement lui tenir la dragée haute !

  5. Marseille a l’air d’être une ville magnifique à en croire tes photos. C’est dommage qu’elle ait si mauvaise réputation. Mais personnellement, ça ne me pose pas de problème. Je ne dirais pas non à une petite escapade le temps d’un weekend 😉

    1. Audrey

      Et je t’y encourage vivement ! Il doit faire assez chaud en été mais la mi-saison est sûrement idéale pour y aller 🙂

  6. Merci pour cette découverte ! Il y a de belles choses à voir comme le Mucem et cette cathédrale de la Major ! Je n’ai pas beaucoup d’atomes crochus avec cette ville ni avec tout ce secteur de la France, mais il y a de quoi faire, on ne sait jamais si je suis par là un jour !

    1. Audrey

      Cette cathédrale est vraiment unique ! Je suis contente d’être tombée dessus un peu par hasard. Si la vie t’emmène à Marseille, tu ne devrais pas t’y ennuyer 🙂

  7. C’est une belle description sur Marseille, et qui (me) semble réaliste 😉 Les derniers aménagements autour du Vieux Port / Mucem sont vraiment réussis !
    En plus, d’après les photos, tu as pu bénéficier d’une journée parfaite niveau météo ! C’est dommage que j’ai raté ton débat sur vivre à Marseille VS visiter Marseille 🙂
    De l’avis d’une fille qui vit et travaille à Marseille depuis plusieurs années, et qui a déjà vécu ailleurs (Paris, Toulouse, Bruxelles), le centre-ville de Marseille me semble être un tout petit peu moins sécurisant à partir d’une certaine heure que les autres villes où j’ai vécu (notamment au niveau de la Canebière).

    1. Audrey

      Merci Julie ! C’est toujours bon d’avoir l’avis des habitants. Je ne suis pas restée dormir à Marseille mais même si cela avait été le cas, comme je ne sors pas le soir, je n’aurais pas pu juger de la sécurité du centre-ville la nuit. J’ai effectivement eu une météo fabuleuse, qui a sûrement contribué à la réussite de la journée 🙂

  8. Adrien

    Merci pour ce témoignage et ses belles photos ! Je suis allé il y a très longtemps à Marseille, et ma chérie me demande d’y aller avec elle.
    Je crois que ça va être l’objet de notre voyage pour août de cette année !
    Nous pensons faire des soirées comme des activités,
    Pour la ville de Marseille nous avons trouvé ce guide :
    https://www.sunlocation.com/guide/marseille
    Mais pour les activités ce sera plage, sport nautique si il y a, vous voyez autre chose ?
    Merci bonne journée !

    1. Audrey

      Excellent choix ! Même si je n’y suis pas allée récemment, je pense que les calanques sont une activité à ne pas manquer si vous restez à Marseille plusieurs jours.

  9. Si tu repasses par Marseille, n’oublie pas d’aller voir le Palais Longchamp, qui est magnifique à lui seul mais qui abrite aussi le musée des beaux arts et le museum d’histoire naturelle !
    Je n’ai jamais vécu à Marseille mais j’y vais de temps en temps et c’est vrai que l’ambiance qui y règne est toute particulière, un monde parallèle pur méditerranée. 😉

    1. Audrey

      Le nom ne me disait rien mais après une petite recherche… mais oui ce palais magnifique, mais c’est bien sûr ! Il était sur ma liste des choses à voir si j’étais restée un week-end entier mais j’ai manqué de temps. Merci de me l’avoir rappelé !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.