QUÉBEC // Le Vieux Québec au temps des fêtes

En Amérique du Nord, Québec a une place assez spéciale : une grande ville presque entièrement francophone, la seule ville fortifiée au nord de Mexico, une ville aux airs d’Europe avec ses rues piétonnes et ses façades préservées, son hôtel Frontenac qui toise la ville avec de grands airs de château de Belle au bois dormant.

Au moment des fêtes, la ville prend des habits de lumière, et ce n’est pas une vaine métaphore : chaque façade, devanture, recoin et fenêtre semble drapé de décorations lumineuses, nimbé de grâce, d’autant plus rayonnant que la nuit tombe à 16 heures.

Être au Vieux Québec au temps des fêtes, c’est mettre un pied dans un contes de fées, vivre un film de Noël, croire à nouveau un peu aux lutins et aux elfes et à la magie de Noël.

Le quartier du Petit Champlain 

De jour comme de nuit, ce quartier en contrebas du château Frontenac est un rêve éveillé. Des chants de Noël entonnés par des chorales, la rue piétonne non déneigée, les décorations somptueuses… le quartier semble être fait pour l’hiver et la saison des fêtes. S’il est charmant en été, c’est véritablement en hiver qu’il dévoile sa raison d’être : nous transporter dans la magie des fêtes. Touristique en diable, certes, mais diablement efficace !

La glissade de la terrasse Dufferin

Prenons de la hauteur : après un tour en funiculaire (ou par les escaliers pour les plus courageux), on se retrouve sur la terrasse Dufferin aux airs de Belle Époque. Une piste de luge créée en 1884, excusez du peu, et qui offre à la fois une vue exceptionnelle sur le Saint Laurent et des sensations fortes ! N’ayez crainte : inutile de penser à ralentir, il n’y a pas de freins de toute façon ! Il ne nous reste qu’à apprécier les quelques secondes de descente… et à remonter pour recommencer ! Je n’en menais pas large avant la première descente, mais finalement, je me suis laissée griser et j’ai adoré faire la course avec les personnes sur les pistes à côté de moi.

Infos pratiques : 3 $ la descente ou 10 $ les 4 tickets, à acheter au pavillon 1884. Si vous prévoyez plus de dix descentes, prenez le pass annuel à 35 $ !

La boutique de Noël

Une vraie tradition ! Seule boutique de Noël ouverte toute l’année à Québec, elle propose des décorations des plus traditionnelles aux plus farfelues. J’ai un pincement au cœur quand je pense aux vendeurs qui subissent les chants de Noël toute l’année, mais pour une visite le temps des fêtes, c’est formidable. J’ai acheté un poney en marcel sur un tracteur à suspendre au sapin, et vous ?

Infos pratiques : 47 rue de Buade, juste en face du marché de Noël allemand et de l’hôtel de ville. Ouvert toute l’année !

Le marché de Noël allemand

Situé place de l’Hôtel de Ville, ce petit marché a réchauffé mon cœur. Cela faisait deux ans que je n’avais pas été sur un marché de Noël, une tradition que j’adore. L’odeur du vin chaud ou du fromage coulant, les chants de Noël, les petites boutiques… Ce marché n’a rien à envier à ses cousins européens. Même si on mange très bien à Québec, rien ne vaut la louche de fondue dans un pain chaud que j’ai dévorée les doigts gelés ce jour-là !

Infos pratiques : ouvert jusqu’au 23 décembre… C’est trop tard pour cette année, mais ne le manquez pas l’an prochain !

Le traversier vers Lévis

Une excursion aller-retour d’une heure ou plus selon vos envies. Nous avons simplement pris le même traversier à l’aller et au retour à cause des températures polaires… Mais au soleil couchant, la vue vaut tous les nez gelés. En décembre, le soleil se couche vers 16 heures : prenez le premier traversier vers 16 heures, et admirez la nuit tomber et les lumières de Noël s’allumer sur le trajet du retour. Une vue inoubliable !

Infos pratiques : les tickets s’achètent à l’embarquement, rue des Traversiers, en contrebas du Petit-Champlain. Comptez 3,55 $ par adulte pour l’aller simple, et 2,40 $ pour les enfants de 5 à 15 ans (gratuit avant 5 ans).

Pour ce séjour, nous avons été les invitées de l’Office du tourisme du Québec qui nous a gracieusement offert la montée en funiculaire et le passage en traversier. Quoi qu’il arrive, on aurait recommandé ces activités !

Et vous, vous êtes déjà allés dans un endroit féerique en hiver ? Ou à Québec au temps des fêtes ? Je vous attends dans les commentaires !

Related posts

7 thoughts on “QUÉBEC // Le Vieux Québec au temps des fêtes”

    1. Audrey

      La ville est une vraie féerie en ce moment !

    1. Audrey

      Si tu n’es pas déjà amoureuse de ta ville, j’espère que mes chroniques vont t’en donner le goût ! Merci d’ailleurs, pour ta chronique sur Noël, j’ai suivi tes bons conseils ☺

  1. On a vraiment une belle ville. Merci pour cet article et ses jolies photos 🙂

    1. Audrey

      Ça doit être fabuleux d’y vivre à l’année longue !

  2. […] Château Frontenac est incontournable à Québec. Silhouette iconique qui incarne la ville; il est de toutes les photos. Je ne dis pas ça à la […]

Leave a Comment