QUÉBEC // Trois lieux pour admirer Québec d’en haut

Le hasard fait parfois bien les choses. Lors de ma visite à Québec fin décembre, j’ai enchaîné les activités en hauteur et j’ai eu envie de vous concocter un petit itinéraire pour prendre de l’altitude. Parce que mon pied alpin recherche naturellement l’altitude, parce que j’ai du mal à m’orienter dans une ville si je n’en ai pas eu une vue d’ensemble, parce que la perspective change tellement quand on prend du recul, monter dans les étages est souvent une de mes activités préférées. Voici trois idées pour voir Québec de haut.

L’Observatoire de la Capitale

Avouons-le : si l’Observatoire de la Capitale n’avait pas été dans le catalogue d’activités gracieusement mises à notre disposition par l’Office du Tourisme de Québec lors de notre venue, nous n’y serions sans doute pas allées. Un peu loin à pied du Vieux-Québec, pas notre genre de visite habituelle… Et bien, nous aurions eu tout faux !

L’Observatoire de la Capitale, au trente et unième étage d’un immeuble sur la Colline parlementaire, offre une vue à 360 degrés sur la ville. On suit un parcours qui commence par l’ouest, direction Sainte-Foy. La vue est déjà impressionnante – ce n’est pas tous les jours qu’on se retrouve si haut. On passe ensuite au nord, le panorama s’étend jusqu’aux monts où se cache la station touristique Duchesnay, où nous nous dirigerons dès le lendemain.

Quand on arrive à détacher ses yeux de la vue, le parcours propose faits, dates et anecdotes sur la ville de Québec.

Et puis l’est. Rien ne prépare à l’est. Si Québec est belle d’en bas, elle est phénoménale d’en haut.

L’Observatoire de la Capitale, c’est un bel endroit où on en apprend énormément sur la ville de Québec, mais c’est surtout le lieu pour se prendre une énorme claque visuelle. Allez-y pour rester bouche bée, vous ne serez pas déçus.

Infos pratiques

  • Édifice Marie-Guyart 1037, rue De La Chevrotière, 31e étage
  • Téléphone : 418 644-9841
  • Tarifs : 15 $ par adulte, gratuit pour les moins de 12 ans
  • Le conseil de la Capitaine des Évidences : à réserver aux jours dégagés !

Ciel ! Bistro-bar tournant

Sur les excellents conseils de Mélanie, du blog Et si on jasait, nous sommes ensuite allées manger au bistro Ciel ! Au dix-septième étage d’un immeuble hideux, il offre lui aussi une vue fabuleuse. Première surprise : les prix ne sont pas délirants du tout. On aurait pu s’attendre à un établissement élitiste qui fait payer sa vue comme c’est souvent le cas (je te regarde, la Tour Crayon de Lyon). Ici, un établissement certes élégant mais sans chichi, où partys de Noël et familles se côtoient avec harmonie.

Arrivées vers 14 heures, nous avons pu avoir une table près de la fenêtre et un bruit réduit, situation parfaite pour profiter d’un excellent repas. Au menu : la meilleure soupe à l’oignon de notre vie ; tofu mariné, purée de courge, romanesco grillé, courgettes et pois sucrés, ou encore orgetto de betteraves, fromage bleu Ciel de Charlevoix
endives et pacanes. Ce restaurant peur rejoindre mes bonnes tables à Québec !

Nos plats sont sublimes, le service courtois et nous prenons le temps d’apprécier la vue, cette vue formidable. Le restaurant fait le tour en une heure et demie, largement suffisante pour prendre son temps. Nous sommes restées une heure et avons l’impression de nous en être mis plein la vue.

Infos pratiques 

  • 28e étage de l’hôtel le Concorde, 1225, Cours du Général de Montcalm
  • Téléphone : 418 640-5802
  • Plats à la carte entre 15 et 30 $
  • Si vous tenez à avoir une table près de la fenêtre, je vous conseillerai de réserver, l’endroit a l’air fréquenté, autant par les touristes que les Québécois.

Le Sky Spa

Pour finir la journée, direction le Sky Spa, à Sainte-Foy. Un spa urbain, c’est peu commun. On pense d’habitude à des piscines en pleine forêt, au chant des oiseaux, à une vue boisée… Ici, architecture contemporaine, vue sur les lumières de la ville et ambiance lounge. Cela n’enlève rien à la détente de l’expérience thermique : alterner chaud et froid pour mieux détendre ses muscles et son esprit. Je ne vous apprends rien en disant que j’ai surtout alterné chaud et chaud !

En plus des bains d’extérieur délicieusement chauds avec une vue qui porte au loin, j’ai adoré le soin apporté à l’ambiance de détente. Les salles de repos sont parfaites, et le fait d’avoir séparé le lieu en deux zones distinctes, zone « voix basse », et zone « silence », est une excellente idée. Si je comprends qu’on puisse vouloir rattraper les derniers potins entre copines au spa, certaines personnes – comme moi – viennent au spa pour se reposer et non souffrir les commérages des voisins de sauna. J’ai donc savouré le silence total de la zone calme, parfaitement respectée par les autres clients.

Infos pratiques

  • 2828, Boulevard Laurier, 17e étage
  • Téléphone : 1-866-656-9111
  • Expérience thermique de 34 à 44 $ selon l’heure et le jour. Deux serviettes et un casier inclus. À partir de 16 ans.
  • Sandales obligatoires, possibilité d’en acheter sur place pour 10 $

Pour cette chronique, nous avons été les invitées du Sky Spa pour une expérience thermique, et de l’Office du tourisme du Québec pour notre visite à l’Observatoire de la Capitale. Nos opinions restent les nôtres.

 

Related posts

4 thoughts on “QUÉBEC // Trois lieux pour admirer Québec d’en haut”

  1. Nous avions aussi fait l’Observatoire de la capitale. Nous avions beaucoup aimé voir Québec sous un autre angle et l’exposition était très sympa et ludique !!! Je recommande aussi.

    1. Audrey

      L’exposition était top ! J’avais les yeux surtout collés aux baies vitrées mais j’ai bien aimé les anecdotes mises en avant !

  2. Hello Audrey,

    Votre article fait comme si nous étions avec vous. Vous avez une très belle plume.

    Est ce qu’un trip au Mexique pourrait vous intéresser? Si c’est le cas, je vous recommande fortement la Riviera Maya. Les trésors naturels n’y manquent pas.

    A bientôt ,et bonne route

    1. Audrey

      Merci beaucoup, votre commentaire me touche énormément ! Nous allons justement dans la péninsule du Yucatan pour une petite semaine en mars, je vais m’empresser de voir ce que vous proposez.

Leave a Comment