ÎLE DU PRINCE ÉDOUARD // La marche des corbeaux de Charlottetown

Quand on imagine un festival gothique, on l’envisage plutôt à Prague, en Écosse ou en Pologne, dans ces villes européennes où flottent encore un certain folklore, une ambiance de brume, des vieilles pierres. Charlottetown, ville solaire sur l’Île du Prince Édouard, grande destination balnéaire au Canada, semble assez incongrue pour accueillir une procession toute de noir vêtue de gens poussant des cris d’orfraie. Et pourtant… Chaque dernier week-end d’août, d’étranges corbeaux à taille humaine envahissent Charlottetown l’espace d’une parade aussi farfelue que réjouissante : the March of the Crows, la marche des corbeaux. Je me devais de participer, et maintenant, je me dois de vous raconter.

Charlottetown March of the crows marche des corbeaux

En 2011, le festival Art in the Open/Art à ciel ouvert a eu une idée géniale. D’un désagrément propre à Charlottetown, à savoir une population de corbeaux aussi imposante que vindicative, le festival a fait une célébration : un défilé de gens grimés en corbeaux, tout de noir vêtus, qui battent des ailes et croassent à qui mieux mieux. À en croire la vidéo poétique qui explique la genèse du défilé (en anglais), l’idée était de sublimer ces corbeaux, de se les approprier, de les intégrer à l’identité de la ville. Bien sûr, parade ou pas, les voisins ne raffolent pas tous de ces corbeaux, mais je parie que nombreux sont ceux à les voir avec plus de de tendresses désormais. [Point linguistique : il s’agit en fait de corneilles, mais ici comme en France, personne ne fait la différence au quotidien]

Ma première marche des corbeaux remonte à 2021. J’y ai vécu une édition un peu particulière, avec un nombre de corbeaux restreint à 200, mais c’était déjà inoubliable. J’ai récidivé en 2022, curieuse de voir la parade dans une autre atmosphère. À chaque fois, j’ai été soufflée par les costumes et l’inventivité des participants, mais aussi par le lâcher-prise et la bonne humeur de tous les âges, des plus petits oisillons aux corneilles les plus aguerries.

Charlottetown Marche des corbeaux 2021 March of the Crows

Déroulement de la parade des corbeaux de Charlottetown

Vers 19 h, les corbeaux commencent à affluer derrière le Centre des arts de la Confédération, entre Victoria Row et Grafton Street. Certains ont choisi des costumes extravagants, d’autres une simple tenue noire. Des enfants sont tout fiers d’avoir confectionné leur costume. Même des chiens sont déguisés ! L’inventivité est au rendez-vous entre sacs poubelle noirs et costumes articulés. Faute de temps pour préparer mon propre costume, j’ai décoré un chapeau d’un petit corbeau du Dollarama. Le reste de la tenue, je l’avais déjà. Rien de tel qu’une cape noire pour figurer des ailes. Astuce pour se faire un bec noir : prenez un simple petit chapeau de sorcière que vous attacherez à l’horizontale avec un élastique. Sinon, un masque de médecin de la peste est une valeur sûre !

Charlottetown marche des corbeaux

Marche des corbeaux 2

Ce corbeau génial avait un bec articulé ! 

À 19 h 30, le micro passe au Gardien des corbeaux. Un poème, quelques consignes, et on pousse un grand croassement général et la procession commence son chemin à travers la ville, direction le parc Victoria. Nous passons par Victoria Row sous les écrans des téléphones portables. Beaucoup de spectateurs sont massés sur le trottoir, et la moitié d’entre eux nous filment. Chaque écran est l’occasion de pousser un croassement, de faire des petits pas d’oiseaux ou de battre des ailes. Je me félicite de mon choix de costume masqué, qui protège vaguement ma dignité. Dans le défilé, des familles comme des personnes plus âgées, des jeunes, tous en habits noirs. Je me régale de cette procession étrange et je croasse allègrement.

La procession chemine lentement. Après Victoria Row, direction Pownal Street, puis Rochford Square et enfin Kent Street en direction du parc Victoria. Nous arrivons au bord de l’eau au soleil couchant, pile à temps pour être accueillis par les croassements de nos homologues à plumes, auxquels nous répondons de notre mieux. Le défilé se termine vers 20 h 15 sur la batterie du prince Édouard, au son de tambours et voix autochtones, qui donnent une grande solennité au moment. Nous grimpons sur la batterie sur fond de ciel mauve. Un dernier croassement général à faire s’envoler tous les autres oiseaux du parc et nous nous dispersons dans la nuit.

Charlottetown marche des corbeaux blog voyage Ile du prince Edouard

Marche des corbeaux 3

Infos pratiques

La Marche des corbeaux a lieu le dernier samedi d’août dans le cadre du festival Art in the Open/Art à ciel ouvert. Plus d’infos ici.

Aller à Charlottetown

  • Depuis le Québec, il y a de grandes chances pour que vous passiez par le Nouveau-Brunswick pour vous rendre sur l’île (à moins de faire le détour par les îles de la Madeleine !). Depuis Moncton, comptez une heure pour atteindre le pont de la Confédération via les routes 15 et 16 en direction de l’est. Une fois le pont franchi, il vous restera 50 kilomètres avant d’arriver à Charlottetown.
  • Le pont de la Confédération est gratuit depuis le continent… et vous coûtera la bagatelle de 50 $ par auto en repartant.

Que faire à Charlottetown

Entre flâneries au soleil et magasinage, je vous invite à relire mon billet consacré à tout un week-end d’été à Charlottetown, que vous trouverez ici. Vous y trouverez aussi plein de bonnes adresses puisque Charlottetown regorge de cafés et restaurants.

Où dormir à Charlottetown 

  • Nous avons dormi à The Arts Hotelet nous en sommes ravis ! Sur la rue Kent, sa situation est imbattable : il est à deux pas de cafés et restaurants, à 5 minutes du Victoria Row et 10 minutes du bord de l’eau. L’hôtel n’a pas de stationnement mais si vous venez une fin de semaine, le stationnement est gratuit dans tout le centre-ville. Nous avons facilement trouvé à nous garer juste en face de l’hôtel. Les chambres sont petites, simples, neuves et propres : un lit, un mini-bureau, une douche, des toilettes, et c’est tout. Mais devinez quoi ? L’hôtel accepte les chiens !! Pour moins de 110 dollars la chambre à lit queen ou king, on y retournera les yeux fermés !

Voyage réalisé en août 2021 et 2022

Si ce billet sur l’Île du Prince-Édouard vous a plus, en voici d’autres :

Et vous, connaissez-vous Charlottetown ou la marche des corbeaux ? Vous aimeriez y participer ? Je vous attends dans les commentaires !

 

Related posts

2 thoughts on “ÎLE DU PRINCE ÉDOUARD // La marche des corbeaux de Charlottetown”

  1. Ce festival est juste INCROYABLE ! Ce serait cool que le concept arrive jusqu’à Édimbourg ! 😀 x

    1. Audrey

      Il ne tient qu’à toi de lancer l’idée !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.