FRANCE // Sept expériences de montagne à vivre en Haute-Savoie

Cette année plus que jamais, je rêve de Haute-Savoie. Je rêve de montagnes qui s’élancent vers le ciel et d’alpages verdoyants, de cloches de vaches et de fromages coulants. Je rêve de ces paysages qui m’ont bercé, de la fraîcheur toute particulière qu’on trouve en altitude, là où les herbes sont toujours rases et où seul le cri des choucas couvre le bruit du vent. La Haute-Savoie est mon sielunmaisema, ce concept qui désigne un “paysage de l’âme” en finnois, un lieu spécial qu’on porte dans son cœur. Parce que cela fait plus d’un an que je n’ai pas revu mes montagnes, j’ai demandé à d’autres blogueurs de me faire voyager, et tous m’ont transportée, à leur façon, dans les Alpes du Nord, dans ces vallées qui ne sont plus ni tout à fait en Europe de l’ouest, ni tout à fait déjà en Europe centrale. Voici donc sept expériences à vivre en montagne en Haute-Savoie, quel que soit votre niveau, du tour du Mont-Blanc à une expérience insolite accessible en téléphérique.

Toutes les photos ont été fournies par les contributrices, sauf mention contraire.

lac-blanc-chamonix

Faire un mini-trek dans le Chablais

En Haute-Savoie, loin de la frénésie de Chamonix, une région résiste encore et toujours à l’envahisseur aux touristes. Le Chablais.
Cette enclave de bout du monde, bordée par le lac Léman et la Suisse, mérite pourtant d’être visitée lors d’une escapade haut-savoyarde. Et le top du top pour en profiter, c’est la randonnée !
Parmi mes chouchous dans le coin, je ne peux que te conseiller de monter aux deux sommets emblématiques, la Dent d’Oche et sa vue panoramique sur le lac, et les Cornettes de Bise et son panorama incroyable sur les Alpes françaises et suisses avec même le Mont Blanc en ligne de mire les beaux jours.
L’avantage, c’est que ces deux randonnées peuvent soit être réalisées chacune à la journée, ou bien combinées ensemble pour une boucle de 2 jours. Quelle que soit l’option choisie, tu auras la chance de traverser des paysages sauvages, de croiser des bouquetins et peut-être te baigner dans l’un des lacs qui jalonnent ce parcours.
Sarah du blog Vents et Voyages

Randonnée Chablais Haute-Savoie

Faire un vol en parapente depuis le col de la Forclaz

S’il est une expérience à ne pas manquer en Haute-Savoie, c’est faire un vol en parapente. Je dis bien vol et pas saut, car contrairement au saut en parachute, ici on décolle tout doucement depuis le sol ! Beaucoup moins impressionnant pour se lancer… et à noter qu’en l’air, c’est comme si on était assis, on ne ressent pas le vertige.

Depuis le col de la Forclaz, vous pourrez faire un vol en tandem et ainsi savourer un moment hors norme au-dessus du lac d’Annecy, entouré par de somptueuses montagnes. Vous profiterez d’un magnifique panorama, en plus des sensations indescriptibles procurées par le vol lui-même. Liberté, bien-être, et j’en passe…

Et si vous êtes adepte de sensations fortes, n’hésitez pas à demander à votre pilote de vous faire faire quelques acrobaties ! Certains vous laisseront peut-être aussi tenir les rênes quelques instants pendant le vol…

Enfin pour vos accompagnants… rien que depuis le col, la vue est exceptionnelle !

Florence du blog Voyages Infinis

Découvrez quelques autres activités autour d’Annecy sur le blog de Florence !

Parapente Lac Annecy Haute-Savoie

Faire le tour des Fiz dans le Faucigny

S’il y a bien une expérience que j’ai beaucoup aimé vivre en Haute-Savoie, c’est bien mon récent tour des Fiz, en septembre dernier. Cette randonnée, prévue sur quatre jours avec trois nuitées en refuges, a été l’une des plus belles que j’ai eu la chance d’effectuer dans le massif des Alpes : paysages lunaires, cascades, alpages et vue directe sur le Mont Blanc durant la première moitié du parcours, le cadre idéal pour revenir à la maison avec des étoiles plein les yeux.

De plus, en cette période de l’année, les sentiers étaient presque déserts, ce qui a rendu l’aventure encore plus extraordinaire. Enfin, sachez que faire le tour des Fiz n’est pas une randonnée difficile : malgré quelques pentes un peu abruptes, il suffira à chacun d’aller à son rythme pour prendre plaisir à déambuler dans ce petit paradis !

Astrid du blog Histoire de tongs

Découvrez comment Astrid s’est préparée au tour des Fiz sur son blog !

Randonnée Fiz Haute-Savoie

Randonner sur le Tour du Mont Blanc

Attrapez vos bâtons de marche et chaussez-vous, nous partons à l’assaut d’un des plus beaux massifs alpins au monde. Des Houches jusqu’en Suisse en passant par le versant italien le long des Grandes Jorasses, le Tour du Mont Blanc est une longue randonnée de 8 à 10 jours de marche.

Initiatique, ce GR parmi les plus beaux treks au monde, part à la découverte de la légende qu’est le Mont-Blanc en le contournant sur une longueur de 170 km. Au programme ? Un peu de challenge, des alpages, des cols à franchir, des balcons panoramiques et des refuges réconfortants au cœur du berceau de l’alpinisme.

Le Tour du Mont-Blanc c’est l’appel de l’aventure, de la nature, de sites emblématiques tels que le Lac Blanc, le col de la Seigne ou celui col du Bonhomme, le val Ferret ou encore le Brévent. Enfin, si le TMB reste un trek accessible, il n’en demande pas moins une certaine préparation et logistique qui vous permettra de terminer cette aventure dans les Alpes fier.e de vous-même.

Amélie du blog outdoor Hellolaroux

Pour en savoir plus sur la préparation d’Amélie au tour du Mont Blanc, direction son blog !

Tour du Mont-Blanc randonnée Haute-Savoie

Oser le pas dans le vide, Chamonix

Si vous recherchez une belle escapade alpine pleine d’aventures en Haute Savoie, Chamonix est incontournable.
Commencez votre séjour en empruntant le téphérique jusqu’au sommet de l’Aiguille du Midi, un sommet glacé et escarpé qui abrite un ensemble de bâtiments et de passerelles pour les visiteurs à explorer (n’hésitez pas à prendre le Pass Mont Blanc Unlimited, vous aurez accès à l’Aiguille du Midi, la Mer de Glace, le tramway et bien plus encore pour 65 euros la journée).
Le téphérique vous emmène directement des rues animées de Chamonix dans l’un des paysages les plus durs et les plus beaux du continent. Du haut de l’ascenseur, des alpinistes aguerris partent pour des expéditions au sommet du Mont Blanc et au-delà. Mais aucun piolet n’est nécessaire pour visiter le complexe de l’Aiguille du Midi où vous pourrez parcourir des expositions sur l’histoire de l’alpinisme et la géologie du massif du Mont Blanc.
Ceux qui se sentent courageux peuvent marcher sur le « Pas dans le Vide », une cage de verre suspendue dans le vide à plus de 3000 m d’altitude ! Prenez le temps de regarder les vues incroyables qui vous entourent. Voir la convergence des pays, la France, la Suisse et l’Italie, est époustouflant. Recherchez d’autres sommets tels que le Cervin en Suisse, le Dôme du Gouter, le Mont Maudit et, bien sûr, le Mont Blanc.
Julie et Nicolas du blog Prépare ta valise
Pas dans le vide Chamonix Haute-Savoie

Randonner jusqu’au Lac blanc, Chamonix

La randonnée du Lac blanc est sans doute l’une des plus belles de Haute-Savoie.

Le départ se fait de Chamonix, avec une montée grâce au téléphérique de la Flégère, qui emmène déjà à 1 877m d’altitude, au cœur du massif des Aiguilles rouges. Dès la sortie de la cabine, le Mont-Blanc montre le bout de son nez ! Il est temps de prendre la direction du Lac Blanc.

Le chemin est caillouteux mais simple d’accès, ce qui la rend accessible aux familles. Tout au long de la montée, la vue sur le Mont-Blanc et les nombreux glaciers est époustouflante, sans doute un des plus beaux panoramas des Alpes.

Après 2 bonnes heures de montée et 500 m de dénivelé positif, on arrive au Lac Blanc à 2 352m d’altitude, qui porte bien son nom par la couleur de son eau glaciale ! La vue est magnifique, profitez-en pour pique-niquer, profiter de l’air pur avant de redescendre tranquillement dans la vallée et retrouver la civilisation, avec de nombreux souvenirs en tête !

Nicolas du blog Week-end Évasion
Lac Blanc Haute-Savoie Chamonix

Passer une nuit au refuge du Parmelan

Aux portes d’Annecy se trouve le Parmelan. Cette montagne facile à gravir offre la possibilité d’expérimenter une première nuit en refuge. Le refuge se trouve quasiment au sommet du Parmelan, une randonnée familiale de 2h est nécessaire pour le rejoindre, au cours de laquelle vous pourrez admirer un très beau lapiaz. Le lapiaz est le résultat de l’action de l’eau sur une roche calcaire. Cela creuse des rigoles qui s’apparentent même à des crevasses parfois, provoquant un effet labyrinthe ! Rassurez-vous, en général on enjambe facilement ces crevasses, et la route se trouve facilement.

La nuit en refuge commence traditionnellement par le repas pris en commun, le plat est unique (sauf régime alimentaire spécial il faudra le préciser) et souvent très bon après une journée au grand air ! Tout le monde débarrasse pour aider le gardien, et je vous conseille ensuite de ressortir pour aller admirer les lumières d’Annecy. Ce refuge est doté de grandes chambres pour les petits groupes, d’un dortoir. Préparez les boules Quiès ! Cependant, c’est très sympa de dormir en montagne et ce refuge permet une magnifique première approche.

Virginie C. du blog Les aventures d’Arthur et Thibaut

Pour plus d’infos, lisez le récit complet de la nuit en refuge de Virginie sur son blog ! 

 

Refuge Parmelan Haute-Savoie

Et vous, que me conseillez-vous pour mon prochain voyage en Haute-Savoie ? Quel est votre Sielunmaisema ? Je vous attends dans les commentaires !
Expériences en montagne en Haute-Savoie Expériences en montagne pour tous les niveaux en Haute-Savoie Expériences à vivre en Haute-Savoie

Related posts

5 thoughts on “FRANCE // Sept expériences de montagne à vivre en Haute-Savoie”

  1. Que c’est chouette toutes ces idées pour cet été ! Merci pour cet article 🙂

  2. Un très beau département, même si je connais surtout beaucoup la Savoie qui été mon fief de vacances d’été pendant des années et principalement la haute-tarentaise.

    J’ai tout de même fait l’aiguille du midi, je me rappelle, en plein été, il faisait – 1 °C en haut, mais en plein soleil on ne sentait rien, par contre, on passait très vite les coins d’ombres là où on sentait réellement la vraie température ! 🙂

    Le parapente, c’est génial. J’ai eu la chance d’en faire plusieurs fois avec mon père qui avait un brevet de pilotage. Il est normal de ne pas ressentir le vertige, on ne touche pas le sol, c’est une condition de base. 🙂 Contrairement au para-moteur, on se sent vraiment libre, pas de moteur dans les oreilles, le silence … 😀

    Le chablais m’a tapé dans l’œil, magnifique, surtout si c’est peu touristique ! 😀

    1. Audrey

      Le parapente me fait terriblement envie et à la fois, terriblement peur car sans avoir le vertige, je déteste l’idée d’être dans les airs. Bref c’est compliqué ^^
      Ton anecdote sur l’Aiguille du Midi me fait sourire, car c’est vrai qu’on oublie qu’elle est à 3 800 mètres, ce n’est pas rien ! Je n’y suis allée qu’une fois et je ne me souviens pas de la température mais de la trouille dans la télécabine 😀

  3. Merci pour ce grand bol d’air ! Je connais un peu la Haute-Savoie, c’est un coin magnifique en effet. Si j’y retournais, j’aurais envie d’éviter les coins les plus fréquentés (Chamonix) pour découvrir le Chablais, par exemple. Et j’aime bien certaines traditions insolites, comme la grolle ! On est en train de réfléchir à vendre le van pour prendre un véhicule qui nous permette d’aller plus facilement dans ces coins de montagne… Affaire à suivre. Oh, et j’adore la notion de sielunmaisema (quel mot superbe) même si je n’arrive pas à dire tout de suite ce que serait le mien. Je vais y réfléchir !

    1. Audrey

      Tu me fais plaisir à connaître la grolle ! Je voulais la citer parmi les expériences à vivre en Haute-Savoie, mais il faudra attendre que je rentre au pays pour prendre des photos.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.