CONSEILS // Améliorer ses photos pour les nuls

Comment faire quand on a envie d’améliorer ses photos, mais qu’on ne sait pas par quel bout commencer, ou qu’on n’a pas deux heures à consacrer à chaque photo ? Vos photos sont ternes, elles manquent d’éclat ? Au lieu de leur faire faire une cure de shampooing vitaminé, je vous propose quelques conseils ultra-basiques pour dynamiser un peu votre blog, imprimer des photos plus lumineuses ou simplement pour vous amuser. Les retouches photos pour les nuls par une nulle.

Cette photo a été retouchée de manière éhontée

Je commence par les mises en garde d’usage : je ne suis pas photographe professionnelle. Ohla non. Vraiment pas. Vous allez voir. Quand les partenaires du tourisme font appel à moi, c’est, j’imagine, principalement pour mes textes. Des blogueuses incroyablement douées en photographie, il y en a énormément : Sarah de Vents & Voyages, Amandine la Lykorne Illettrée, Alexandra d’Itinera Magica, Léa de Bons Baisers, Aurélie de Madame Oreille (qui donne des conseils autrement plus pointus que les miens sur son blog)… Ces femmes-là font un travail extraordinaire et bien entendu, je ne me place pas sur la même échelle qu’elle. Ni dans la même galaxie, d’ailleurs. J’espère que je ne leur fais pas honte en les citant dans ce billet qui n’a aucune autre prétention que de s’entraider entre débutants en photo.

Je vous donne des conseils de base parce que quand on n’est pas expert, on est tous dans la même galère : on n’y connaît pas grand-chose, mais on a quand même envie de s’améliorer un peu. Je ne dis pas que vous devez améliorer vos photos, mais si vous voulez le faire, c’est possible. Si vous avez envie de bidouiller un peu sans investir dans Photoshop ou y passer un temps fou (car c’est un temps fou qu’il faut), sans passer par le format RAW, je pense qu’on peut obtenir un bon début en passant par des applis toutes simples. J’aimerais vous aider pour améliorer vos photos dans le détail, mais mes conseils ne portent que sur une amélioration globale. Ils ne portent pas non plus sur une appli en particulier : vous pouvez utiliser celle de votre téléphone, Instagram, n’importe quel logiciel gratuit de retouches de photos. Sachez que j’utilise principalement… l’appli Photos de Windows. Voilà. C’est dit. Je viens de perdre la moitié des lecteurs intéressés et l’autre est en train de se rouler de rire par terre.

vinales mogotes que faire randonnees a cheval cuba blog voyage arpenter lechemin

Scène à Cuba. Encore une photo que j’ai pu améliorer en la retouchant.

Un mot sur les “retouches” photo

Les “retouches” sont un mot qui fait peur. On le prononce souvent avec mépris, parfois avec jalousie, comme si c’était tricher que de modifier ses photos. Mais la “retouche” s’apparente plus à un “traitement”, ou au “développement” à l’ancienne que vous avez connu si vous avez plus de 25 ans. Voyez la photo sur l’écran de votre appareil comme un “négatif” qui ne reflète pas exactement ce que vous voyez. Combien de fois vous êtes-vous dit “ça ne rend rien”, “ma photo n’est pas lumineuse” ? Quand on retouche/développe, on essaie d’aboutir à ce que nous avons vu, voire à mieux encore.

L’idée n’est pas forcément d’être fidèle à ce que les réglages de votre appareil photo ont décidé pour vous (surtout si vous prenez des photos en mode automatique), mais d’exprimer ce que vous avez ressenti devant votre sujet. Deux personnes traiteront probablement la même photo différemment : l’une aura ressenti la puissance de nuages d’orage et voudra les mettre en avant, tandis que l’autre préférera se concentrer sur un rayon de soleil qui tombe au premier plan… Les réglages de base de votre appareil photo ne sont pas infaillibles et il faut leur donner un coup de pouce pour parvenir à une photo fidèle à vos souvenirs. J’espère que cette petite explication vous décomplexe vis-à-vis des retouches : retoucher, ce n’est pas mentir !

retouches photo luminosite saturation blog arpenter le cheminLes retouches photos servent à exprimer une émotion ou une ambiance.  

Avant de commencer

Je passe immédiatement à la dernière étape : l’enregistrement. Faites toujours un enregistrement séparé de votre photo améliorée pour ne pas perdre l’original !

Une méthode pour améliorer ses photos

Passons maintenant à une méthode toute simple pour améliorer ses photos en trois étapes : luminosité, saturation, contraste. Prenons pour exemple cette photo de Bryce Canyon. On sent qu’il y a du potentiel, le sujet est joli, la composition n’est pas trop mal. Mais alors, qu’est-ce qu’elle est terne !

retouches bryce canyon road-trip usa etats-unis californie nevada blog voyage arpenter le chemin

Changer la luminosité de vos photos

Souvent, augmenter légèrement la luminosité de vos photos peut changer beaucoup de choses. Trouvez le paramètre “Luminosité/Lumière/Exposition” et augmentez-la légèrement, disons de 10 ou 15 %. Pas plus : il ne faudrait pas que votre photo soit comme brûlée par le soleil. Vous pouvez aussi régler ce paramètre directement sur votre appareil photo.

retouches photos de base photoshop lightroom paint blog voyage arpenter le chemin

Ici, on voit déjà qu’augmenter la luminosité joue sur les couleurs et les fait ressortir.

À l’inverse, si votre sujet est naturellement sombre, comme un paysage par temps de pluie, baisser la luminosité peut augmenter l’atmosphère mystérieuse du cliché.

Changer la saturation de vos photos

Souvent, les photos qui sortent de l’appareil sont ternes. On devine bien que le paysage devait être coloré, mais… le rendu fait défaut. Pour changer ça, il suffit de trouver le paramètre “Saturation/Couleur” et de l’augmenter. Je pousse souvent la saturation à 100 % quand les photos sont prises en plein soleil, pour obtenir un beau ciel bleu et des couleurs franches.

retouches photos de base photoshop lightroom paint saturation blog voyage arpenter le chemin

Pour cet exemple, j’ai poussé la saturation au maximum possible avec mon application. Le résultat est un peu criard, mais l’étape suivante va le rectifier.

Ici aussi, vous pouvez “désaturer” les photos pour un effet d’ambiance. Quand on désature, on tire les couleurs vers le gris. C’est ce que j’ai fait pour les photos de ma chronique sur le voyage gothique, par exemple.

Changer le contraste de ces photos

La dernière étape de cette petite méthode. Je trouve que c’est elle qui donne le plus de relief au résultat final. Après avoir saturé les photos, les couleurs peuvent être fantaisistes. Augmenter le paramètre “Contraste/Clarté/Ombres” va foncer les zones d’ombres, et rétablir l’équilibre. Je pousse souvent le contraste à 80-100 %, mais à nouveau, opérez au cas par cas. Trop de contrastes et vous pourriez avoir des ombres trop noires, sans détails.

retouches photos de base photoshop lightroom paint contraste blog voyage arpenter le chemin

Et voilà le résultat. Il y a une belle différence non ? La photo de base était terne et plate. Les trois petites étapes lui ont donné du relief et correspondent plus à mes souvenirs. Ce n’est pas parfait, loin de là : les nuages sont un peu trop bleus et manquent de dimension, mais j’estime qu’en l’état, je peux la publier.

Voici d’autres astuces :

Modifier la surbrillance

Il arrive que certaines zones précises soient trop lumineuses pour avoir des détails. Prenez des nuages par beau temps : ils ressemblent souvent à une tache blanche sur les photos. Atténuer le paramètre “Surbrillance/Balance des blancs” peut leur redonner un peu de relief. Pour faire ressortir un ciel orageux, ce paramètre est très utile.

retouches photos de base photoshop lightroom paint contraste saturation exposition reglages luminosite blog voyage arpenter le chemin (1)

Encore Cuba. Ici, en plus des autres étapes, j’ai pu récupérer les nuages en atténuant la surbrillance.

Utiliser le mode grand angle

Certains téléphones ont deux objectifs pour avoir un mode “normal” et un mode “grand angle”. Le mode grand angle n’est pas la panacée mais il peut donner des clichés très dynamiques, notamment dans les endroits avec beaucoup de perspective, comme en ville. J’ai acheté un téléphone LG6 en octobre et depuis, je m’amuse comme une folle avec les perspectives insensées comme à Boston ou en Corée du Sud.

seoul changdeokgung que faire bukchon coree blog voyage arpenter le chemin

Image impossible à obtenir avec un objectif normal

À noter, le grand angle introduit une certaine déformation et est à éviter pour les portraits ou les gros plans.

Modifier la chaleur

Attention : si votre cliché est froid au départ, par exemple une image de neige ou de glace, les réglages de base de votre appareil photo peuvent donner une image bleutée très artificielle. Dans ce cas, gardez la main légère avec la saturation. Vous pouvez corriger ce défaut en allant modifier la chaleur : augmentez un peu le paramètre “Chaleur” pour que vos photos de neige soient blanches et non bleues.

retouches photos de base photoshop lightroom paint contraste saturation exposition reglages chaleur blog voyage arpenter le chemin

En Écosse. L’image de gauche est le résultat d’une erreur de mode sur mon appareil. J’ai augmenté la chaleur pour rectifier.

Recadrer la photo

J’ai l’habitude de prendre des photos au format 3/4, mais je les recadre souvent au format 16:9. Je trouve que ça les rend plus dynamiques.

Vous pouvez aussi recadrer une photo pour mieux mettre en avant certains éléments selon la règle des tiers : mieux vaut placer votre sujet sur des lignes imaginaires qui divisent votre cliché en tiers, plutôt qu’au centre. Mais si votre photo est très graphique ou joue sur la symétrie, dans ce cas, vous pouvez garder votre sujet en plein centre.

nouveau-brunswick voyage hiver raquettes moncton que faire que voir blog voyage canada arpenter le chemin

Ici, le sujet est à un tiers de l’image sur la gauche.

Halifax que voir bibliotheque architecture escapade nouvelle-ecosse blog voyage road-trip arpenter le chemin

Ici, à Halifax, une composition symétrique.

Et voilà ! Quelques astuces toutes simples pour améliorer vos photos. Si vous avez envie de vous améliorer encore, voici des ouvrages que je vous encourage à lire :

Et vous, quelles sont vos astuces toutes simples pour retoucher vos photos sans prise de tête ? Je les attends dans les commentaires ! Oyez, oyez. Ce billet contient des liens affiliés.

conseils ameliorer photos saturation contraste luminosite blog voyage canada arpenter le cheminconseils ameliorer photos astuces simples blog voyage arpenter le cheminretouches photo pour les nuls canva instagram blog voyage arpenter le chemin

 

Related posts

17 thoughts on “CONSEILS // Améliorer ses photos pour les nuls”

  1. Très intéressant ton article ! De bons conseils et de jolies photographies ! Merci pour ce partage

    1. Audrey

      Merci ! Je suis heureuse qu’il t’ait plu 🙂

  2. Je recadre souvent mes photos, mais pour le reste je n’aime pas trop les retoucher. Lorsque je le fais, c’est presque toujours avec les fonctions que tu présentes dans ce billet. Et c’est vrai qu’en quelques clics rapides, on peut sauver une image qui ne rend pas du tout ce qu’on voyait au moment de l’immortaliser.

    1. Audrey

      Recadrer fait souvent des merveilles ! C’est fou le nombre de poteaux électriques/bout de doigt/poubelles qui s’incrustent sur une photo sans qu’on ne s’en rende compte sur le moment 😀

  3. Merci pour cet article! J’adore prendre des photos mais je ne les ai jamais retouchées, cela me semblait trop compliqué… Je vais mettre en pratique tes conseils lors de mon prochaine voyage!

    1. Audrey

      Merci Séverine, je suis contente qu’il te soit utile ! Garde bien une sauvegarde de ton fichier originel et n’hésite pas à faire des essais pour trouver les réglages qui te plaisent pour sublimer tes photos.

  4. Sandrine Isandre

    Je reprends aussi mes photos, comme toi directement sur l’appareil ou sur Google photos. Je suis entièrement d’accord avec toi sur le sujet. Est-ce que tu utilises des filtres aussi ou jamais ?

    1. Audrey

      Je n’ai jamais essayé les filtres. Je ne saurais même pas où en trouver, as-tu des sites à conseiller ?

      1. Et bien en fait Instagram t’en propose directement quand tu partages sur ce réseau, sinon moi j’utilise tout simplement Google Photos, et il y a quelques filtres aussi. A moment donné, j’utilisais Pic Monkey, je ne me souviens plus très bien mais je pense qu’il y en avait aussi (pas 100% sûre)

        1. Audrey

          %ais c’est bien sûr ! Comme je n’utilise que la fonction “régler” de Windows Photo, je n’ai jamais fait attention au reste, mais effectivement, il y a plein de filtres disponibles. J’en utilisait sur Instagram avant, mais je me sentais obligée d’utiliser toujours le même pour avoir une galerie cohérente, sauf que bien évidemment, un filtre ne peut pas convenir à toutes les photos et ambiances… Du coup, je préfère mes petits réglages personnels.

          1. Ok, oui moi j’en utilise de temps en temps, mais pas toujours le même. A vrai dire, je suis peut être bizarre,
            mais j’aime pas trop les comptes instagram qui mettent partout le même filtre, je trouve ça fade.

  5. Merci pour le clin d’oeil, il me touche beaucoup !
    Je retouche sur Lightroom (PC et mobile). Je suis folle de ce logiciel. Sur Lightroom, je préfère toucher la vibrance plutôt que la saturation, car je trouve que le rendu est plus naturel. On peut sélectionner couleur par couleur. Souvent, je désature un peu les jaunes, car je trouve que le fait de toucher à la vibrance/saturation donne souvent une trop grande importance aux jaunes, et je corrige en désaturant spécifiquement celles-ci.
    Je n’aime pas trop la fonction contraste, car elle vise à accentuer les extrêmes : éclaircir les zones claires, foncer les zones sombres. En général, je fais exactement l’inverse. Je ne touche pas au contraste, je baisse les hautes lumières et j’augmente les ombres, pour avoir une image plus équilibrée et étendre mon histogramme – n’avoir ni zones bouchées, ni zones brûlées.
    Sur Lightroom toujours, j’aime beaucoup l’outil correction du voile dans tout un tas de situations, à condition de ne pas en abuser – mais ça peut sauver une photo prise par temps de brume, pluie, etc.
    Enfin, je touche toujours un peu à la colorimétrie. Ma marque de fabrique, la retouche que je pratique le plus souvent sur les photos, c’est de modifier légèrement la teinte des rouges et des bleus, pour changer très légèrement l’ambiance. Si on prend la réglette des couleurs primaires sur Lightroom, je descends toujours un peu les rouges et les bleus, autour de -8. Voilà ma petite cuisine 😉
    Bonne soirée et à très vite 🙂 merci pour cette discussion passionnante !

    1. Audrey

      Merci pour tous tes conseils Alexandra !! C’est passionnant, je découvre des fonctions dont j’ignorais totalement l’existence… et je vois que je ne fais rien comme toi 😀 Un jour, j’aurai le temps de me mettre sérieusement à LightRoom, un jour !

  6. Moi aussi j’ai besoin de conseils simples, du coup ton article est parfait. Je ne prends jamais le temps de retoucher les photos, et parfois quand je relis un article du blog, je me dis que mes photos ne rendent pas justice au paysage alors qu’il ne faudrait pas grand chose (par exemple la surbrillance change pas mal de choses). je reviendrai faire un tour ici. Merci

    1. Audrey

      Simplement éclaircir un peu les photos et renforcer le contraste (ou les ombres) change beaucoup de choses !

  7. oh ben merci pour la mention, je ne découvre ça que maintenant 🙂 j’avoue que si je devais faire un article dessus ce serait bien trop compliqué tellement je passe de temps devant chaque photo pour à la fin n’avoir qu’un rendu très peu différent de la photo d’origine 😀 mais comme Alexandra, sur Lightroom il y a tellement de possibilités … j’utilise beaucoup les outils de retouche locale sur les paysages quand seulement une partie de l’image est trop clair ou trop foncée, généralement le ciel trop clair 😉
    Bon après, Lightroom c’est le mal, j’ai tendance maintenant à prendre plein de photos à la va-vite en me disant “c’est pas grave, je pourrais corriger en post prod …”

    1. Audrey

      Quand j’avais suivi des cours de photo (si, si), le prof nous avait dit qu’il valait mieux essayer d’obtenir directement une belle photo plutôt que de se reposer sur le post-traitement. Des fois, clairement, pas le temps de faire tous les réglages ! Et je n’arrive pas à croire que tes photos améliorées ont un rendu très semblable aux photos d’origine 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.