CANADA // Ce qu’on ne nous dit pas sur l’hiver

L’hiver au Canada, cette ombre qui plane sur toute immigration. L’hiver au Canada est littéralement l’un des sujets qui revient le plus souvent quand je parle à mes compatriotes qui n’ont pas la chance de vivre dans ce beau pays qu’est l’hiver. L’hiver fascine, terrifie et ne laisse personne indifférent. Dans un billet-vérité digne du meilleur de Biba en 2008, voici ce qu’on ne nous dit pas sur l’hiver canadien.

Randonnée hiver Nouveau-Brunswick parc Irishtown Moncton Arpenter le chemin

Sauf à être originaire de Russie ou de la Scandinavie, vous n’aurez jamais vu autant de neige de votre vie.

Tout simplement.

Selon votre caractère, cela va vous épouvanter ou vous enchanter.

(moi, ça m’enchante 85 % du temps)

 

Dans les supermarchés, les veilles de tempêtes rappellent les veilles de Noël : festif et bondé.

Une institution au Canada atlantique : les Storm Chips ou croustilles de tempête.

Peut se décliner en pizza de tempête, en biscuits de tempête, chocolat de tempête…

PAS en céleri de tempête.

 

Il y a quinze saisons au Canada, et l’hiver n’est que quatre d’entre elles.

Les saisons du Canada

Visuel créé en partenariat avec des complices sur Twitter !

Ne prenez pas la route pendant une tempête de neige.

Non, vraiment.

 

On dit que la neige étouffe tous les bruits.

Mais les lendemains de tempête, c’est surtout la symphonie des souffleuses des voisins qui signale la fin des hostilités.

 

À Moncton, la première neige tombe vers le 10 novembre et la dernière fin avril voire début mai.

La tempête de neige la plus tardive que j’aie connue : le 9 mai.

L’hiver le plus enneigé que j’aie connu : 2015, avec 540 cm sur la saison.

L’hiver le moins enneigé que j’aie connu : 2020, avec 175 cm sur la saison.

 

Il arrive que les températures restent négatives pendant des semaines d’affilée.

Les froids extrêmes gèlent les poils des narines et le mascara.

Vous ne risquez pas d’avoir les yeux gelés mais votre mascara risque de couler joliment une fois de retour à l’intérieur.

 

Plus on avance dans l’hiver, et plus les mois sont longs.

Au Canada, le mois d’avril dure en moyenne 64 jours.

Si, le mois d’avril est un mois d’hiver.

 

Quand vos proches en Europe commenceront à vous envoyer des photos des mimosas, il devrait rester un peu de neige dans votre jardin.

N’oubliez rien à l’extérieur ou faites une croix dessus jusqu’au printemps.

Hiver canada

Mon garage le 30 janvier 2022 (certes, après une bonne grosse tempête)

Les lendemains de tempêtes sont des moments d’une convivialité inattendue.

Ce sont d’ailleurs le seul moment où on voit tous ses voisins en même temps (en train de pelleter).

L’entraide après les tempêtes fait partie des choses que j’adore en hiver.

 

Un service de déneigement d’allée coûte 400 $ pour la saison à Moncton.

Et les vaut très largement.

Si vous déneigez vous-même votre allée, vous allez développer soit des muscles des bras, soit des douleurs aux lombaires.

 

Il n’y a pas de plus grand plaisir que d’ouvrir la trace sur un sentier enneigé après une tempête.

Il n’y a pas de plus grand plaisir que de rester au chaud sous un plaid et un chat quand il fait trop froid.

Pour aimer l’hiver canadien, il faut soit aimer les loisirs de neige, soit adorer les loisirs d’intérieur.

Les deux ne sont pas incompatibles.

 

Vous allez prendre des photos de fou et vous allez apprendre à les prendre très vite.

En-dessous de -10°C, les téléphones s’éteignent au bout de quelques photos d’affilée. Oubliez le mode rafale.

Espacez vos photos et gardez votre téléphone au chaud contre vous.

 

L’important, ce ne sont pas les températures réelles, mais les températures ressenties.

En ressenti, l’hiver au Canada dure dix-sept mois.

(toujours la faute au mois d’avril)

 

L’hiver peut donner lieu à des petits moments de grâce comme une discothèque en plein air où on danse en raquettes sous la neige.

HIver canada neige températures Nouveau-Brunswick

 

Par -20°C, il est impossible de sortir le moindre caillou de terre car tout est gelé.

Cette expérience implique d’ailleurs qu’il n’y ait pas de neige, ce qui arrive de temps en temps.

 

Un petit plaisir inexplicable : faire tomber la neige accumulée derrière les garde-boue de la voiture en donnant un petit coup de pied.

Même si c’est très tentant, il est tout à fait proscrit de s’y livrer sur les voitures des autres.

La bienséance veut également qu’on ne fasse pas ça dans son allée, mais uniquement sur un stationnement.

C’est vraiment très, très satisfaisant.

 

Le spectacle de la neige qui s’envole au soleil dans la forêt fait partie des plus magiques qui soient.

 

Après la féerie hivernale vient la gadoue et la neige souillée, en mars-avril.

Ce n’est pas beau à voir.

L’avantage, c’est que vos bottes d’hiver imperméables vous serviront jusqu’en mai.

Heureusement, le temps des sucres est un répit bienvenu où on peut noyer sa dépression d’avril dans le sirop d’érable.

 

Si vous essayez la fameuse expérience qui consiste à jeter de l’eau brûlante par -20°C pour la voir geler instantanément, ne restez pas sous l’eau puisque que des gouttes bouillantes retombent malgré tout.

Ne me demandez pas comment je le sais.

 

Il vous arrivera de dégivrer le pare-brise de votre voiture de l’intérieur.

Pour éviter de dégivrer le pare-brise de votre voiture de l’intérieur, évitez de trop chauffer l’intérieur.

Vous pouvez aussi baisser votre vitre un peu avant d’arriver chez vous.

Il n’est pas toujours possible de baisser les vitres des voitures.

Je vous laisse deviner pourquoi.

Devoir ouvrir la portière pour payer le parking ou commander au volant a quelque chose d’assez humiliant.

 

La neige tombée à l’intérieur de votre voiture y restera telle quelle jusqu’au dégel.

 

S’il neige vraiment beaucoup, il est possible que votre chien passe la clôture tout seul pour aller chez le voisin.

La vérité sur l'hiver au Canada

Trouverez-vous la clôture et le pitou échappé sur cette photo ?

Vous pouvez laisser vos raquettes en permanence dans votre coffre.

Les occasions de faire de la raquette ne manqueront pas.

 

Si vous chauffez au fioul, j’espère que vous avez un bon budget (730 $ pour notre vieille maison en janvier 2022 !!).

 

En hiver, les nids de poule se transforment en nids de dinosaure.

Selon votre mairie, tous les trottoirs ne seront pas déneigés systématiquement.

On trouve des semelles à crampons au Canadian Tire, très pratiques pour marcher sur les trottoirs gelés.

 

La poutine est un bon substitut à la raclette en guise de plat roboratif en hiver.

 

La meilleure neige pour construire bonhommes et igloos est celle du printemps.

Quand il fait trop froid, la neige est sèche, presque poussiéreuse.

 

L’hiver est parfois cruel.

 

L’hiver est le plus souvent splendide.

escalade sur glace randonnee hiver parlee brook amphitheatre sussex Nouveau-Brunswick Canada

L’hiver finit toujours par passer.

Et s’il est trop long pour vous, avril et mai sont des mois parfaits pour rentrer voir la famille en Europe !

 

Si ce billet sur l’hiver canadien vous a plu, en voici d’autres :

Et vous, que pensez-vous qu’on nous cache sur l’hiver ?? Si vous avez des questions sur l’hiver canadien, je vous attends dans les commentaires !

La vérité sur l'hiver canadien Toute la vérité sur l'hiver au Canada Ce qu'on ne dit pas sur l'hiver au Canada

Related posts

9 thoughts on “CANADA // Ce qu’on ne nous dit pas sur l’hiver”

  1. J’ai un peu froid d’un coup, je ne sais pas pourquoi !! Perso j’ai une relation au froid qui est complètement irrationnelle, c’est quelque chose qui m’angoisse énormément. Du coup, je crois (je sais) que les contrées enneigées ne sont pas pour moi !! Mais j’ai beaucoup aimé ton article et je suis très curieuse de cette expérience de discothèque en raquettes, ça a l’air intéressant…

  2. Les photos donnent envie de s’y plonger mais je suis bien trop frileuse pour y vivre, je serais tout le temps chez moi pendant des mois je crois. 😀 Quel dommage pour ton chien avec son Frisbee, il a dû être bien déçu à ce moment là !

  3. Esther

    Merci de nous parler des réalités de cet hiver bien à part ! J’ai encore plus de mal à me l’imaginer maintenant que j’habite dans le sud de la France et qu’on a déjeunés sur le balcon en février…

  4. Excellent ton article ! Malgré tout ce que tu dis, et ce que j’en ai déjà vu, j’aimerais bien en vivre un hiver canadien en entier un jour ! Et une tempête, parce que ça je n’ai jamais expérimenté !

  5. 17 mois d’hiver ! Le rêve !!! (bon j’idéalise sûrement mais là je suis dans le printemps des naïfs et je rêve d’un deuxième hiver (qui sera sûrement de trop courte durée))

  6. Et si on jasait?

    J’adore!!! Tu as TOUT compris de notre hiver!

  7. Alexandra Zone-Blanche

    J’ai trop ri, omg le pauvre toutou avec son frisbee gelé

    J’aimerais vraiment vivre un hiver au Canada pour voir !

  8. Amandine Karmes

    Ah ah ah !! Tout est tellement vrai !!
    Moi aussi j’adore enlever la neige de mes garde-boue à coups de pieds, trop bizarre… lol 😀

  9. Quel bel article ! Je pense que l’hiver canadien ne peut réellement se comprendre tant qu’on ne l’a pas vécu ! Même si j’aime beaucoup l’hiver, j’avoue que tant de neige sur une période aussi longue me ferait clairement flipper… En tout cas, merci pour toutes ces informations ! Et pauvre petit chien privé de son freesbee (j’ai ri !). Bises x

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.