MAINE // Randonnées au parc national d’Acadia (avec Precipice Trail)

Pendant notre semaine à Acadia National Park dans le Maine, nous avons mangé beaucoup de glaces, fait beaucoup de siestes et aussi fait au moins une randonnée chaque jour. À l’exception de Precipice Trail, nous avons fait surtout des randonnées relativement courtes pour une raison étonnante : il faisait incroyablement chaud et humide pour la saison : environ 30 °C ressentis tous les jours ! Notre compagnon poilu était moyennement emballé par cette situation et nous avons tenu à le ménager (et à éviter d’avoir à le porter pour rentrer…). Nous l’avons quand même laissé au chenil pour aller faire les chamois dans Precipice Trail (pour les impatients, c’est à la fin de ce billet). Je partage ici les randonnées que j’ai préférées, avec des infos pratiques et mes impressions.

Wonderland Trail

  • Type : linéaire 
  • Longueur : 2,2 km aller-retour
  • Durée : 1 h
  • Dénivelé : nul
  • Difficulté : facile
  • Accès : deuxième stationnement sur la 102A à droite en sortant du phare de Bass Harbor

Une petite randonnée facile avec une belle récompense au bout : à marée basse, une immense plage de grands rochers plats, si caractéristiques du parc. La rando est toute plate et commence dans la forêt, avant de passer à une végétation presque méridionale, avec des pins et des arbres ras. Elle se termine à l’orée de la plage. Je vous conseille de venir à l’heure dorée, après avoir photographié le phare de Bass Harbor, pour admirer la plage et le soleil qui joue entre les arbres.

Wonderland trail acadia national park main etats-unis blog voyage road-trip arpenter le chemin (2)

Great Head Trail

  • Type : boucle 
  • Longueur : 2 km
  • Durée : 1 h
  • Dénivelé : 60 mètres
  • Difficulté : facile
  • Accès : stationnement au bout de la route Schooner Road (cul-de-sac)

Une petite boucle avec des paysages très variés, en majorité dans la forêt. Le sentier commence presque à plat, avec quelques marches dans les rochers. Sur la gauche, plusieurs accès mènent à des plages comme celles ci-dessous. Par « plage », j’entends surtout des endroits où s’approcher de l’eau, car je doute qu’il soit facile de se baigner (ou même conseillé… l’eau doit être gelée !).

great head trail sand beach acadia national park main etats-unis blog voyage road-trip arpenter le chemin (2)

Au seul embranchement, prenez le sentier de gauche si vous voulez surtout descendre, et celui de droite si vous voulez surtout monter. Sans savoir dans quoi on s’engageait, on a pris à gauche. On arrive bientôt à des trouées dans la forêt qui donnent sur des falaises, et une belle vue sur la côte escarpée. Le chemin devient un sentier qui longe la mer sur les falaises. Bientôt, le paysage change et on se croirait dans le midi de la France : pins et sol rouge, vue sur Sand Beach, la plus grande plage de sable du parc. C’est bientôt la fin du sentier. Avant d’arriver à l’embranchement et la forêt, de belles vues du mont Gorham.

great head trail park loop road acadia national park main etats-unis blog voyage road-trip arpenter le chemin

Cadillac Mountain

  • Type : boucle
  • Longueur : 500 m
  • Durée : en théorie, 15 minutes… mais j’y suis restée 1 h 30 !!
  • Dénivelé : nul
  • Difficulté : facile
  • Accès : parking au sommet de Cadillac Mountain

Une promenade plutôt qu’une randonnée : 500 mètres au compteur ! Même sans être sportifs, on peut profiter du panorama exceptionnel au sommet de Cadillac Mountain en y accédant par voiture. Le sommet lui-même est accessible par quatre sentiers plus ou moins difficile, le North Ridge étant le plus accessible au commun des mortels – mais comme je l’expliquais ici, je n’ai jamais trouvé où me garer au départ.

Depuis le parking, il suffit de suivre le chemin pavé, ou tout simplement de se laisser porter et d’explorer les grands rochers qui permettent d’avancer facilement. Certaines zones sont interdites d’accès et balisées, mieux vaut les éviter : soit elles sont protégées, soit elles sont dangereuses.

Cadillac Mountain acadia national park main etats-unis blog voyage road-trip arpenter le chemin

Le chemin officiel est très court et n’est pas une randonnée à proprement parler. Mais si vous vous aventurez hors du béton, vous pouvez y rester bien plus longtemps. J’ai probablement marché 2 km autour du sommet, et la vue était si belle que j’y suis restée 1 h 30 !

À noter, l’endroit est très couru pour le lever et coucher de soleil : prévoir d’arriver au moins une heure avant l’heure officiel de lever/coucher de soleil pour trouver une place de parking.

Cadillac Mountain lever soleil acadia national park main etats-unis blog voyage road-trip arpenter le chemin

South Bubble et tour du lac Jordan Pond

  • Type : boucle
  • Longueur : environ 8 km
  • Durée : 2 h
  • Dénivelé : 100 mètres
  • Difficulté : moyen.
  • Accès : stationnement au Jordan Pond Restaurant. Arriver avant 9 h 30 l’été.

Le tour du lac (5 km) est accessible à tous : un chemin en gravillon d’un côté, une longue passerelle en bois de l’autre, le tout est très plat et donne une vue sublime sur les monts Bubbles, icônes du parc. C’est la montée vers ces sommets qui est un peu plus tendue, même si elle est accessible à tous, je pense. La difficulté vient de la forte pente ; le sentier monte très raide dans un pierrier fatigant. Heureusement, la montée est aussi très courte : une fois arrivés au Bubble Divide (le col), il ne vous reste plus qu’à choisir entre Bubbles North ou South. Nous avons pris la South Bubble, appâtés par le panneau « Bubble Rock ».

Jordan Pond Acadia national park Main USA blog voyage road-trip arpenter le chemin

Bon. Le Bubble Rock, c’est un gros rocher qui semble en équilibre au-dessus du vide, et à côté duquel les touristes aiment se prendre en photo. Je n’ai rien contre une bonne photo kitsch mais disons que faire la queue pour ça, ce n’était pas intéressant. Je vous conseille d’aller voir le rocher, d’admirer la vue sur Eagle Lake et de filer en suite du côté sud du sommet. La vue sur Jordan Pond et l’océan est à couper le souffle. Les touristes sont tous de l’autre côté du sommet, la vue est splendide, profitez-en.

En redescendant au Bubble Divide, on peut faire un tour au North Bubble, mais avec un chien fatigué dans les pattes et peu convaincus que la vue serait encore plus belle, nous avons passé notre tour. Pour finir la boucle, retournez sur les rives de Jordan Pond et finissez le tour du lac. N’oubliez pas un bon popover au Jordan Pond Restaurant en guise de récompense !

Bubble rock jordan pond acadia national park main usa blog voyage road-trip arpenter le chemin

Mont Champlain via Precipice Trail

  • Type : boucle
  • Longueur : 900 m de montée et au choix, 2 ou 6 km de descente
  • Durée : compter 1 h 30 pour la montée, 30 minutes pour les 2 km de descente
  • Dénivelé : 300 m
  • Difficulté : difficile. Chiens et enfants en bas âge interdits
  • Accès : parking Precipice Trail le long de la Park Loop Road. L’endroit est très fréquenté mais on peut exceptionnellement se garer le long de la route. Venir tôt pour éviter la foule. Prévoir un passe du parc.

Voilà un sentier à ne pas mettre entre toutes les mains. J’insiste. Ce sentier est DIFFICILE. On parle d’un hybride entre randonnée et via ferrata, où il faut avoir le cœur (et les mains) bien accroché pour se frayer un chemin vertical grâce aux barreaux et poignées judicieusement placés. On ne fait pas vraiment le Precipice Trail pour les jolies vues, car nos yeux sont rivés sur les barreaux : ce sentier est à faire pour l’effort physique et le dépassement de soi. La vue au sommet est quasiment la même que celle depuis Cadillac Mountain.

champlain mountain acadia national park main etats-unis blog voyage road-trip arpenter le chemin.JPG

precipice trail acadia national park main etats-unis blog voyage road-trip arpenter le chemin

La randonnée commence par un pierrier un peu raide, mais rien de méchant. Les barreaux commencent au bout de quelques centaines de mètres : une poignée ici pour franchir un rocher un peu haut, un pont là pour enjamber deux rochers. Et puis, la première échelle verticale. Et puis une autre. Et une autre. Et un passage sur une corniche, avec seulement une poignée et rien qui sépare du vide. Il faut énormément de concentration et deux mains bien solides, ce qui explique que je n’aie pas énormément de photos. Très sincèrement, j’ai eu peur lors du tout dernier barreau, un passage un peu délicat où on VOIT le vide et où il faut croiser les jambes dans un mouvement digne d’escalade.

precipice trail beehive acadia national park main etats-unis blog voyage road-trip arpenter le chemin

Mais une fois en haut, quelle fierté ! Ou est-ce du soulagement ? Mon corps et ma concentration n’auraient pas tenu encore très longtemps. Etienne, toujours fringant, a trouvé ce sentier « rigolo ». Ha. Moi j’étais au bout de ma vie sur mon rocher au sommet, bien loin de tout vide. Contente de l’avoir fait mais pas prête de faire la deuxième rando du genre, le Beehive Trail.

Pour redescendre, nous avons pris le North Ridge Trail, puis Orange and Black Trail et enfin fini le long de la route, pour un total de 2 km. Une option plus longue est possible via le South Ridge Trail (6 km).

precipice trail champlain mountain acadia national park main etats-unis blog voyage road-trip arpenter le chemin (2)

En haut, le soulagement !

D’autres sentiers ont l’air tout aussi beaux, notamment Gorham Mountain et Acadia Mountain, mais nous avons manqué de temps pour tout faire. Vous trouverez des informations en anglais ici et ici.

Et vous, vous avez déjà fait des randonnées effrayantes ? Racontez-moi tout ça dans les commentaires !

precipice trail randonnees parc acadia maine usa etats-unis blog voyage arpenter le cheminrandonnees acadia national park maine etats-unis precipice trail road-trip voyage blog arpenter le cheminprcipice trail randonnees parc acadia national park maine usa etats-unis road-trip voyage blog arpenter le chemin

Related posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.