GUATEMALA // Antigua : cinq idées de visites culturelles

Je dois l’avouer : mon séjour à Antigua est paresseux. Hormis les matinées passées à traduire – raison d’être du voyage, ne l’oublions – mes après-midi s’étirent avec une langueur toute méridionale. Je me délecte de ces heures calmes, où ma seule préoccupation est de trouver un café accueillant, un lieu photogénique, et ce que je vais manger le soir même. C’est tout.

Pour autant, en l’espace de trois semaines, j’ai eu le temps de visiter de nombreux sites, voire d’y retourner pour certains. Voici mes préférés.

Casa Santo Domingo

Les ruines du couvent Santo Domingo ne sont pas difficiles à trouver, mais néanmoins impressionnantes : pour y accéder, il faut oser pénétrer dans l’enceinte du très chic hôtel Casa Santo Domingo, avec son ambiance feutré, ses vigiles en costume et son lobby de 50 mètres de long. Tout le site a été récupéré, et mis en valeur par l’hôtel pour en faire un havre de paix somptueux, au paysagisme irréprochable.

La fontaine est relaxante, l’ancienne nef est impressionnante et la vue depuis la plateforme, à couper le souffle. Devant la fontaine, dirige-toi sur la droite, monte le premier escalier, puis le deuxième au fond : la vue est captivante.

Accès Casa Santo Domingo, 3a calle oriente. Entre dans l’hôtel, traverse le lobby et dirige-toi vers la cour au fond. Tu peux accéder à toutes les ruines gratuitement ; les panneaux qui indiquent un tarif de 50 Q ne concernent que les musées.

_1200658-2_1200668-2_1200683-2_1200684-2

Cathédrale San Jose

La cathédrale San José borde le Parque central de sa façade de western, vide derrière. Pour accéder aux ruines, passe par la 5a calle. Le site n’est pas bien grand mais profondément magique. L’église a subi d’innombrables tremblements de terre, dont le dernier date de 1773. Ce sont donc des ruines du XVIIIe siècle qu’on arpente là, et dont la charpente tient toujours. Le toit s’est en revanche effondré, laissant à nu les arc-boutants qui abritent désormais des pigeons qui nous gratifient parfois d’un vol photogénique.

Accès 5a calle juste à l’est du Parque central, 8 Q

_1200432-2_1200595-2_1200612

Cerro de la Cruz

Autrefois lieu mal fréquenté, ce parc en hauteur a retrouvé ses lettres de noblesse depuis quatre ans, et son accès semble désormais sûr. Quand le volcan Agua daigne sortir des nuages et nous gratifier du bout de son nez, fonce à ce parc pour une vue écrasante.

Le parc en soi n’a rien de spécial ; un bout de pelouse poussiéreuse et des bancs en béton… mais cette vue ! Cette vue. Je ne pense pas qu’on puisse s’en lasser. Antigua à nos pieds, Agua suspendu dans le ciel. Un lieu propice à l’inspiration.

Accès au bout de la 1a avenida, prends les escaliers. L’accès gratuit est surveillé de 8 à 16 h. En-dehors de ces heures, je ne conseille pas du tout d’y aller.

_1200439-3 _1200561 wp_008589

Tanque de la Union et Convento Santa Clara

Encore une ruine ? Mais oui, la ville entière est en ruines… ou presque ! Je regroupe en un deux sites voisins : le Tanque de la Union et le couvent Santa Clara.

Le Tanque de la Union, c’est un lavoir gigantesque, qui sert surtout désormais de lieu de rendez-vous aux amoureux, de ce que je peux voir. Ses grandes colonnades jaunes sont bordées d’un côté par de grands palmiers, de l’autre par les murs gigantesque du couvent Santa Clara.

Une fois passées les premières salles austères, j’arrive à un jardin fantastique. Une immense fontaine, le soleil couchant, les ruines des galeries. Dans une autre salle, je retrouve les nefs décapitées que j’avais vues à la cathédrale San José, toujours aussi magiques. Et le volcan. Encore le volcan ? Ce que vous ne savez pas, c’est qu’un contrat nous lie, lui et moi. Je suis contractuellement obligée de l’inclure dans toutes mes chroniques, voire plusieurs fois par chronique, sinon on me renvoie au Canada, vous comprenez ?

Accès 5a calle et 2a avenida. Le Tanque de la Union est gratuit et accessible à tout moment, mais le couvent de Santa Clara ouvre de 9 h à 17 h. 40 Q pour les étrangers.

_1210046_1210009-2_1210036-2_1210016-2 _1210026-2

Santo Domingo del Cerro

Une visite vraiment différente, que j’ai beaucoup appréciée. Perché sur une colline, un centre artistique doublé d’un restaurant offre une belle vue sur l’Agua, même si on ne voit pas vraiment la ville en contrebas.

Mais tout l’intérêt, ce sont les sculptures, les mosaïques, les peintures, autant d’oeuvres d’artistes guatémaltèques contemporains comme Efrain Recinos, Luis Diaz et Carlos Merida.

J’ai particulièrement aimé les sculptures de Luis Diaz, tout en transparence en légèreté pour jouer avec ce qui les entoure. Les mosaïques colorées parsemées dans le centre offre une touche ludique avec leurs animaux rigolos, tandis que certaines oeuvres avaient une teneur plus religieuse, de par la présence d’une chapelle sur le site.

Je conseille vivement cette petite excursion, à 15 minutes de navette de la ville, pour apprécier une autre facette du Guatemala. On peut aussi reprendre des forces au restaurant El Tenedor del Cerro, même s’il vaut mieux prévoir un certain budget.

Accès Depuis l’hôtel Casa Santo Domingo (3a calle oriente, 28A) une navette gratuite vous y emmène toutes les heures (à la demi), de 7 à 21 heures. L’accès au centre artistique est gratuit.

_1210131_1210100 _1210103 _1210107 _1210113 _1210126

C’est où ?

Et toi, tu aimes les visites culturelles ? Quel type de visite préfères-tu ? Raconte-moi dans les commentaires !

Related Images

5 thoughts on “GUATEMALA // Antigua : cinq idées de visites culturelles

  1. Jean-Yves (Les Caribous ;-))

    salut,
    Dans quelques semaines j’aurai le plaisir de visiter le Guatemala, et ma foi ton blog me donne pas mal de bonnes idées!! En attendant je prends des notes 😉 et j’admire tes belles photos.
    Vu que t’es à Antigua cet article de La Presse peut peut être t’intéresser : http://www.lapresse.ca/voyage/destinations/amerique-latine/guatemala/201102/04/01-4367029-48-heures-a-antigua.php

    Bonne fin de séjour au Guatemala 😉

    1. Audrey

      Merci Jean-Yves ! Très intéressant cet article. Il y a plein de visites à faire dans les environs si tu en as envie : plantations de café comme dit l’article, mais aussi des visites sur la fabrication du beurre d’arachide, des chicken bus, des… cercueils (si, si !), des visites d’école… Bref, de quoi passer largement plus que 48 heures dans cette belle ville et ses environs.
      Je suis rentrée à Moncton… Arrivée dans 20 cm de neige, le choc est brutal ! Les chroniques sur le Guatemala sont loin d’être finies, cela dit. Tu pars quand et combien de temps ? Tu as déjà un itinéraire défini ?

      1. Jean-Yves

        Salut,
        Je viens de voir sur un autre site 😉 que tu étais rentrée!! Pas grave l’article pourra toujours intéresser tes lecteurs/trices.
        Ouais j’imagine que le retour sous la première bordée a du être quelque peu, comment dire….
        Je quitte Montréal le 25 Décembre pour revenir le 07 Janvier. Mon itinéraire est déjà défini car je pars  »en voyage organisé mais en famille ». J’ai un contact sur place qui nous organise le voyage!!

        1. Audrey

          C’est assez difficile psychologiquement de s’habituer soudainement à un paysage blanc et des températures négatives !
          Très bien si tu as un contact/guide local, vous allez passer un beau séjour en famille pour les fêtes ! N’hésite pas à revenir me donner des nouvelles du pays 🙂

  2. C’est très joli tout ça ! J’aime particulièrement le rythme des journées que tu as décrit, c’est la dolce vita locale on dirait ahaha !

Leave a Comment