ÉLUCUBRATIONS // #CoulissesduBlog : pourquoi je blogue

Avec un certain train de retard, j’ai décidé de participer à l’événement #CoulissesduBlog lancé par Mia de Trucs de Blogueuse. L’idée est que chaque semaine, on lève le voile sur le fonctionnement du blog, qui se cache derrière, notre rapport aux réseaux sociaux, combien on gagne, bref on vous dit tout !

Comme j’ai déjà pas mal de retard sur un événement hebdomadaire lancé début janvier (ahem), soyons lucide : je ne vais pas écrire toutes les semaines sur ce thème, d’autant plus que certaines thématiques ne s’appliquent pas vraiment à moi (Twitter, si tu m’entends… J’essaie de t’apprivoiser, j’essaie !).

Mais je me suis dit qu’il serait intéressant de vous faire découvrir certaines facettes de ce blog et de votre serviteur, donc c’est parti ! Je choisis arbitrairement le thème n°6 : Pourquoi je blogue, dis donc ?

TITRE pourquoi je blogue

Je blogue parce que j’aime écrire

Est-ce vraiment un secret ? J’ai toujours travaillé dans les métiers de l’écriture : d’abord dans la presse, puis dans la traduction depuis dix ans. Depuis mes 20 ans, j’ai toujours eu un blog/des nouvelles/un roman en cours, et si tout ne termine pas sur la toile, j’ai littéralement besoin d’écrire.

Et comme c’est en écrivant que l’on devient forgeron… euh, écrivain, plus j’écris, plus j’y prends plaisir. La traduction est un métier d’écriture à double tranchant : j’écris certes toute la journée, mais pas vraiment MES mots. Plutôt ceux de l’auteur.

Tenir un blog me permet d’écrire MES mots, mes délires, sur mes sujets, et c’est un formidable exutoire créatif. Bloguer, c’est aussi penser qu’on a quelque chose à dire et partager avec le monde, et je pense que sur le voyage, j’ai deux-trois choses qui pourraient vous intéresser.

_1140720 (2)

Dans un café à Cuba, loin de mon ordinateur chéri…

Je blogue parce que j’aime aussi prendre des photos

… et que les soirées diapo, ça n’a plus vraiment la cote depuis 1994 (non sérieusement, vous vous souvenez des soirées diapo interminables avec les parents ? J’en frissonne encore). J’ai toujours aimé prendre des photos, et au lycée, je vidais facilement un appareil jetable par soirée pyjama, c’est dire. Depuis, la révolution numérique est passée par là, et je m’en donne toujours à cœur joie.

Alors techniquement, ça laisse parfois à désirer malgré mes quelques stages photos ici et là, mais depuis mes premiers blogs en 2006, j’ai appris à cadrer, à faire des retouches, et j’apprends toujours à manier les codes de la photo de blog (tu sais, la fameuse photo prise de dos trop naturelle de toi en train de regarder l’horizon d’un air songeur – même si tu es de dos, on sait que tu as l’air songeur à la décontraction de tes épaules…). Je m’éclate à prendre des photos et c’est un de mes plaisirs en voyage, au grand dam d’Etienne d’ailleurs (qui a horreur de mes penchants de paparazzi).

Bref, avoir un blog, c’est aussi avoir l’assurance de pouvoir publier mes photos et les partager avec mes amis et vous, fidèles lecteurs !

_1230739 (2)

Pour le coup, ce n’est pas moi qui ai pris cette photo, mais j’aime bien poser aussi !

Je blogue parce que je pense vivre plus de choses en bloguant

Bloguer m’oblige à me concentrer sur ce que je vis pour pouvoir mieux décrire que j’ai vu ou vécu par la suite (sinon mon blog ne serait qu’une succession de WAAAAAA C’EST TROP BEAU ! TROP BIEN !), et c’est encore le meilleur moyen que j’ai trouvé pour m’approcher de la pleine conscience.

Mais en bloguant, je me mets aussi parfois des coups de pied aux fesses pour faire des choses afin d’avoir quelque chose à dire. On pourra crier à la vacuité et au besoin de mise en scène, mais si cela me permet de vivre plus d’expériences et donc de grandir en tant qu’être humain, peu importe les moyens.

Je blogue parce que malgré, j’aime les échanges humains

Pourquoi malgré tout ? Le métier de traducteur va souvent de pair avec une solitude choisie, dont je me délecte chaque instant. On pourrait penser que je suis sauvage, et c’est vrai. Mais dans les quelques moments où j’ai besoin de contact humain, les blogs ont toujours été là.

De ma participation à Mademoiselle Dentelle et Sous Notre Toit, j’ai retiré des amitiés durables et des copines folles. De mon blog Les Néo-Brunswickois, j’ai reçu une aide incroyable pour mon installation au Canada, que je me suis empressée de perpétuer en aidant à mon tour des nouveaux arrivants depuis bientôt trois ans.

De ce blog-ci, je commence à faire des rencontres prometteuses de copinautes blogueuses voyage, et j’espère bien les rencontrer en vrai, même si les amitiés virtuelles, c’est chouette aussi ! J’ai parlé de partage lors de deux points précédents, et nouer des amitiés ou des contacts, même éphémères, c’est la suite logique de ce partage.

Voilà ! Et toi, pourquoi tu blogues ?

Related posts

2 thoughts on “ÉLUCUBRATIONS // #CoulissesduBlog : pourquoi je blogue”

  1. Moi aussi je participe, mais pas toutes les semaines car comme toi, tous les sujets ne m’inspirent pas 🙂

    1. Audrey

      Contente de voir que je ne suis pas seule à zapper des thèmes ! La prochaine étape : participer en temps et en heure 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.