Le Salon des blogueurs de voyage en neuf indispensables

Difficile de l’avoir raté si vous suivez ma page Facebook puisque je suis intarissable sur le sujet : fin avril, j’ai participé au Salon des Blogueurs de voyage, alias We Are Travel, alias le #WAT18 pour les intimes. Si vous n’êtes pas blogueur.ses ou si vous n’étiez pas de la fête pendant ces trois jours à Millau en France, ce billet va vous éclairer un peu sur ce qui se fait lors du plus grand rassemblement de blogueurs de voyage francophones : que prendre avec soi pour le Salon des blogueurs de voyage ?

  • une invitation : précieux sésame pour rentrer, l’invitation est un peu le symbole du blogueur qui a réussi (et qui n’a pas la grosse tête, non non). Avec une participation qui va crescendo, le WAT a reçu cette année plus de 400 candidatures pour 250 participants. Une bonne progression du blog (+200 % entre 2016 et 2017) a heureusement compensé mes petites stats. Autant vous dire que je n’ai jamais cliqué aussi vite sur un lien d’inscription une fois que ma candidature a été validée ! Et que je vais encadrer mon pass une fois rentrée.

Salon des blogueurs de voyage Arpenter le chemin

Fière comme un gardon avec mon pass !!

  • un appareil photo, in iPhone, une caméra, un drone. Voire tout à la fois. L’avantage d’une conférence de blogueurs précédée d’un voyage de presse, c’est qu’on mitraille à tout va, et que c’est permis. Pire encore : vivement conseillé, partout, tout le temps. Je n’ai jamais vu et fait autant de boomerangs que pendant ces trois jours, ni vu autant de gens pianoter sur leur téléphone à toute heure. C’est qu’il faut partager sur les réseaux sociaux en temps réel et avoir de la matière pour les nombreuses chroniques qui ne manqueront pas de suivre. En échange de notre participation au voyage de presse qui nous a été offert, une chronique est demandée (restez aux aguets, elle s’en vient), mais nombreux sont les blogueurs à écrire aussi sur leur ressenti vis-à-vis du salon, à lire par exemple chez Taxi-Brousse, Itinera Magica ou Un pied dans les nuages.

Salon des blogueurs de voyage Millau Aveyron Arpenter le chemin

Parfois, ça donne aussi 250 personnes qui prennent la même photo au même moment…

  • un réveil-matin. Le matin, les conférences s’enchaînent et nous n’avons que l’embarras du choix : plutôt atelier pratique sur Pinterest ou conférence sur la différence entre journaliste et blogueur ? Atelier sur le référencement ou des réflexions sur le voyage éthique ? Le matin, on est studieux et même si cela nous en coûte de nous lever aux aurores, ce n’est pas tous les jours qu’on a des spécialistes du référencement ou de WordPress prêts à répondre à nos questions les plus idiotes.

Salon des blogueurs de voyage Millau blog voyage Arpenter le chemin

  • des cartes de visite. L’après-midi, c’est l’heure du speed-dating avec les professionnels du tourisme : office de tourisme, agences de com’, assureurs voyage… Dix minutes pour se présenter et leur donner envie de garder le contact. On ne conclut pas de contrat au WAT, on fait connaissance. On tisse des liens. On réseaute pendant le speed-dating, mais aussi autour d’une fouace le matin, autour d’un verre le soir. Pas besoin de kit média, on l’enverra plus tard si besoin. Une carte de visite, c’est bien suffisant. Connaître ses statistiques et savoir expliquer clairement la ligne éditoriale de son blog, c’est bien aussi, pour éviter les moments de solitude (#vécu – je savais que j’étais foutue quand on m’a dit « si t’as pas de stats, mise tout sur la spontanéité »).

Salon des blogueurs de voyage exposants Millau WAT18

  • un grand sourire. Si tu ne le prends pas avec toi, il devrait malgré tout venir naturellement au gré des rencontres avec les autres blogueurs avec qui tu papotes depuis longtemps en ligne. Cela fait bientôt dix ans que mes plus jolies rencontres se font au travers des blogs et j’ai adoré rencontrer en vrai ou découvrir plein de belles personnes pendant ces trois petits jours. Sans être exhaustive, j’envoie plein de bisous à Paule-Elise et Hélène Les dames en van, Amandine La lykorne illetrée, Annabelle la Matante A, Charlotte de Traces de voyages, Alexandra d’Itinera Magica, Patrick d’e-Slovenie, Fanny de Baby meets the World, Alexis Le petit explorateur et tous les autres… Merci pour les excellents moments !

Salon blogueurs de voyage WAT18 Arpenter le chemin rencontres

Coucou les copines : Hélène, Charlotte, Annabelle et Paule-Élise :))

  • des Converse, un jean et une marinière. Pas besoin de sortir le costume-cravate, on est tous comme en famille et on est nombreux à avoir enchaîné soirées et rendez-vous avec les pros en jeans-baskets. Le style de la maison, c’est la décontraction. Hormis une poignée de blogueurs, pas grand monde ici ne vit de son blog, inutile de se prendre trop au sérieux. Accessoirement, les Converse permettent aussi de survivre aux nombreux allers-retours entre les stands d’exposants et aux séances de vélorail impromptues (voir point suivant).

Salon des blogueurs de voyage Millau Aveyron #WAT18

De toute façon, un tailleur sur des bottes de foin, ça fait désordre.

  • des vitamines et beaucoup d’eau. Voire de l’aspirine. Le WAT, c’est aussi un enchaînement intense de journées bien remplies et de soirées folles, et il faut tenir le rythme si on veut assister aux premières conférences dès 9 h 00 (nous étions, évidemment, absolument tous au rendez-vous dès les aurores. Tous. Je ne dénoncerai personne). Entre une première soirée au goût de vélorail et tir à l’arc dans un village médiéval, et une deuxième soirée où c’est carrément l’aire d’autoroute du viaduc de Millau que l’équipe a privatisée pour nos beaux yeux, il faut tenir le rythme, je vous dis.

Archer Sainte-Eulalie de Cernon WAT18 soirée Un grand merci à Perrine de Demain je fais mes valises pour la photo

  • du temps. D’ailleurs, si tu penses que le #WAT se limite aux jours annoncés officiellement, tu as tout faux. Par exemple, le programme annonçait un voyage de presse le 22-23 avril, et le salon les 24-25 avril. Comme un débutante, j’ai donc prévu d’arriver le 22 avril et de repartir le 25 avril au soir. Je n’ai pas du tout pensé à l’apéro et un pique-nique géant organisé avant, à la soirée karaoké pour jouer les prolongations. Je n’avais pas non plus pensé que je perdrais beaucoup de temps (mais du temps heureux) à des singeries sur un groupe Facebook dont la morale m’interdit heureusement d’en divulguer le contenu. Le WAT, une grande colo ? Peut-être bien, mais si on voulait être sérieux, on aurait été comptables ou banquiers, non ?

Salon des blogueurs de voyage domaine Saint-esteve Millau Aveyron

Et puis avec une vue pareille, qui a envie de repartir du Domaine Saint-Estève à Millau ?

  • des KitKat. Très importants, les KitKats, surtout si tu viens du Japon et que tu as des KitKat goût dorayaki ou mochi sous la main. La tradition veut qu’on apporte à boire et à manger parce qu’on est quand même tous des bons vivants, et faute de KitKat, n’importe quelle spécialité locale satisfera la foule du moment qu’elle est grasse, trop sucrée, trop salée ou alcoolisée. Ou tout ça à la fois. Je vous ai dit qu’on était détendus, au salon des blogueurs de voyage ?

Où dormir À Millau, un bon camp de base : le domaine Saint-Estève, avenue de Millau Plage. Un domaine de petits chalets avec une vue phénoménale sur la ville et le viaduc. Et que dire de la piscine à débordements… Ce n’est certes pas au centre-ville et il faudra quelque 20 minutes pour atteindre le centre historique à pied, mais si vous êtesen Aveyron, vous avez forcément une voiture, non ?

Réservez votre séjour au domaine Saint-Estève à Millau

Merci encore à toute l’équipe pour cette organisation monumentale et remplie de bonnes surprises, et j’espère vous revoir au #WAT19 ! Cette chronique contient des liens affiliés. LE prix ne change pas pour vous, mais votre réservation me donne un coup de pouce financier. Merci !

Si cette chronique vous a plu, je vous invite à l’épingler sur Pinterest :

Salon des blogueurs de voyage Pinterest Arpenter le chemin

Related posts

24 thoughts on “Le Salon des blogueurs de voyage en neuf indispensables”

  1. Tellement déçue de ne pas avoir pu discuter avec toi! La prochaine fois, tu me dis: «Hey! C’est moi DORA!» Hahaha! Pour vrai, j’ai passé le dernier jour à demander à tout le monde: «QUELQU’UN A VU DORA?» Bises et à la prochaine!

    1. Audrey

      Oui on m’a dit que tu me cherchais !! Mais je n’utilise pas ce pseudo avec la communauté des blogueurs de voyage, je n’ai pas pensé à me présenter sous ce nom #ÉCHEC. La prochaine fois, j’aurai un badge JE SUIS DORA autour du cou et je ne te raterai pas. Bref, on se voit l’an prochain ? 😉

  2. Merci pour la mention 🙂 Tu as bien résumé tout l’esprit du salon des blogueurs ! Ah les statistiques, c’est tout une histoire… c’est vrai que c’est bien de savoir ou on en est et de connaître un peu son ambiance maois ça s’apprend vite !

    1. Audrey

      Plus que les statistiques, ce qui m’a déçue, c’est de ne pas être arrivée à définir ce qu’est mon blog en dix minutes. Mince, au bout de deux ans, je ne sais toujours pas ce que je fais ?! Ça me motive d’autant plus pour bien définir mon orientation. Amusez-vous bien à Lille avec #EnFranceAussi, ça promet d’être à nouveau une jolie rencontre 🙂

  3. Comme tu dis, le tailleur sur les bottes de paille ça ne l’aurait pas fait : on passe notre temps à bouger dans tous les sens, je n’imagine même pas le durée de vie d’une jupe crayon ou d’un chemisier ceintré dans ce cas là En tout cas j’aime bien ta façon d’écrire sur le WAT. On ne s’est vues que très vite, vivement la prochaine colo !

    1. Audrey

      La jupe crayon dans la paille ! Clairement ce n’était pas une option, et je suis aussi bien contente d’avoir fait l’impasse sur les vêtements guindés. J’espère qu’on pourra se parler davantage l’an prochain, mais c’était chouette d’avoir pu discuter malgré tout… Avec 250 blogueurs, c’est déjà un exploit d’avoir pu échanger quelques mots 🙂

      1. En même temps s’il en avait fallu, j’aurais dû faire chauffer la carte bleue : j’ai pas de vêtements guindés (j’ai un mariage en septembre et à ce jour, j’y vais à poils… vivement les soldes ? xD ) C’est vrai qu’avec le nombre que l’on est ça n’est pas évident mais c’est teeeeellement frustrant !

  4. Itinera magica

    J’adore ton article ! Merci beaucoup pour cette belle rencontre, j’étais très heureuse de faire ta connaissance en vrai et de découvrir ta belle personnalité 🙂 vivement WAT19 !

    1. Audrey

      Merci Alexandra, c’était un vrai plaisir pour moi aussi 🙂

  5. Trop cool ton article!!! J’ai été très heureuse de te rencontrer et t’envoies plein de bisous également (ainsi qu’à ta boule de poils blanche à 4 pattes 😀 ) J’espère qu’on se reverra bientôt :*

    1. Audrey

      Merci Charlotte, ça m’a vraiment fait plaisir de te rencontrer ! La prochaine fois que tu passes au Canada, n’hésite pas à faire le détour par le Nouveau-Brunswick 🙂

  6. Comme c’est chouette de lire cet article et de voir les photos ! C’est passé tellement vite ! Moi perso j’ai trop de mal à me remettre dans la vraie vie après toutes ces émotions ! En tout cas on espère que tu as bien profité des vacances avec ta maman et que tu es bien rentrée. Il nous reste des Chicken Bones !! Trop chelou ce truc. Bisous 😉

    1. Audrey

      J’en déduis que vous avez déjà fini les Reese ? Je suis sûre que concassé dans un gâteau comme des pralines roses, ça peut faire quelque chose de bon (ou d’improbable). Il faudra juste y aller au marteau-piqueur lol
      Je suis rentrée hier, j’ai beaucoup de mal à m’y remettre moi aussi. Ce matin, une seule envie : lire le plus d’articles sur le salon pour prolonger un peu les vacances (surtout qu’il fait 4°C à Moncton ! Le cauchemar). Bon courage !!

  7. Ahah super sympa ton article !
    En plus c’est vraiment ça 😀

    1. Audrey

      Merci, je suis ravie que mon article te rappelle de bons souvenirs 🙂

  8. Entre les mots d’Alexandra sur Itinera Magica et les tiens par ici, ça donne bien envie cette histoire de WAT! 😉
    Trop loin de vous par rapport aux bons points à avoir pour ne serait-ce que rêver à être sélectionner pour y participer, je le vis par procuration grâce à vos photos et vos retours. Ca avait l’air bien sympa et surtout riche en belles rencontres!
    Au fait, tu l’as fait, toi, le saut à l’élastique?!?

    Bonne continuation et plein de belles aventures à nous raconter!
    Jul’

  9. Coucou Audrey,
    Joli article sur le salon, j’aurais pas dit mieux 🙂
    Merci pour la mention, j’étais également ravi de t’avoir rencontrée.
    À bientôt j’espère 🙂
    Alexis

    1. Audrey

      C’était un vrai plaisir de faire ta connaissance et de découvrir ton blog ! On reste en contact en ligne, j’ai hâte de lire tes nouveaux billets sur la Franche-Comté 🙂

  10. Bel article qui m’a fait sourire à plusieurs reprises! J’espère qu’on se reverra bien avant le WAT19! 😉

    1. Audrey

      Ouii ! Un voyage au Québec maritime ou au parc du Mont Carleton !!

  11. […] grâce à une journée organisée par l’office de tourisme de Millau dans le cadre du salon des blogueurs de voyage #WAT18 : Montpellier-le-Vieux, le déjeuner au restaurant l’Alicanta, la visite de Peyreleau […]

  12. Génial cet article, il est super bien tourné 🙂 Et je trouve qu’il retranscrit bien l’ambiance et la bonne humeur de ces quelques jours de salon. Une chouette expérience, j’ai déjà hâte de connaitre la destination du WAT19 🙂

    1. Audrey

      Moi aussi ! Je croise les doigts très fort pour revenir l’an prochain, un peu mieux préparée cette fois (avec plein de Red Bull pour tenir la distance !).

  13. […] tout petit arrêt pendant le voyage de presse organisé par le Salon des blogueurs de voyage, Peyreleau m’a laissé un souvenir impérissable. Laissez la voiture au bas du village, il […]

Leave a Comment